Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mariscal

  • 24599
  • Errando Mariscal
  • Javier
  • Mariscal
  • le 09/02/1950 (ESPAGNE)

Sa biographie

Javier Mariscal est né Javier Errando à Valence, près de la mer Méditerranée. Utilisant le nom de famille de sa mère Mariscal pour ses activités artistiques, il s'installe à Barcelone en 1970. Là, il fréquente l'école Elisava et forme le groupe de dessinateurs underground "El Rrollo Enmacarado", avec Nazario, les frères Farriol, Roger, Pamies, Max et Montesol.
Mariscal a publié son travail de BD comme "Paupérrimus", "Purita", "Star", "Grandes Hombres", "El Sidecar" et "Art Dégénéré" et d'autres bandes dessinées dans le collectif "El Rrollo Enmascarado" jusqu'à ce qu'ils soient censurés par le régime de Franco. Mariscal, qui avait également été actif en tant que sculpteur et peintre à cette époque, a déménagé à Ibiza pendant un certain temps.
Lorsque Franco est mort en 1976, Mariscal a trouvé son chemin dans la nouvelle vague de magazines de bande dessinée alternative qui a émergé. Il était l'un des artistes du magazine "El Víbora" dans lequel il a relancé ses personnages comiques "Los Garriris" ( deux amateurs de plage et leur chien). Mariscal utilise ces personnages jusqu'à aujourd'hui, non seulement dans les bandes dessinées, mais aussi dans les illustrations, les images de marque, le merchandising, les objets en verre peint et la poterie.
Des différences artistiques l'ont éloigné d'El Víbora dans les années 1980, et Mariscal est devenu un artiste aux multiples facettes, peignant, fabriquant des céramiques, concevant des meubles, décorant des bars (comme The Duplex à Valencia) et peignant des intérieurs de cuisine. En 1989, il a été désigné pour créer la mascotte des Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone (Cobi). Mariscal a ouvert son propre Estudio Mariscal pour gérer les aspects commerciaux de ses activités. Depuis lors, Mariscal a travaillé sur plusieurs projets avec des designers et des architectes tels que Arata Isozaki, Alfredo Arribas, Fernando Salas, Fernando Amat et Pepe Cortés.
En plus de toutes ses autres activités artistiques, Mariscal a continué à faire des bandes dessinées, comme sa bande dessinée écologique "El Señor Mundo" des années 1990 pour El País. En 2010, il a terminé son long métrage d'animation "Chico & Rita", une célébration de la musique et de la culture de Cuba à la fin des années 1940 et au début des années 1950. Mariscal et son studio ont travaillé sur ce film pendant six ans en collaboration avec le réalisateur Fernando Trueba, le scénariste Ignacio Martinez de Pison, le co-réalisateur Tono Errando (frère de Mariscal), le musicien cubain Bebo Valdes et les studios d'animation hongrois et philippins. Une version roman graphique a également été publiée.

Javier Mariscal est né Javier Errando à Valence, près de la mer Méditerranée. Utilisant le nom de famille de sa mère Mariscal pour ses activités artistiques, il s'installe à Barcelone en 1970. Là, il fréquente l'école Elisava et forme le groupe de dessinateurs underground "El Rrollo Enmacarado", avec Nazario, les frères Farriol, Roger, Pamies, Max et Montesol.
Mariscal a publié son travail de BD comme "Paupérrimus", "Purita", "Star", "Grandes Hombres", "El Sidecar" et "Art Dégénéré" et d'autres bandes dessinées dans le collectif "El Rrollo Enmascarado" jusqu'à ce qu'ils soient censurés par le régime de Franco. Mariscal, qui avait également été actif en tant que sculpteur et peintre à cette époque, a déménagé à Ibiza pendant un certain temps.
Lorsque Franco est mort en 1976, Mariscal a trouvé son chemin dans la nouvelle vague de magazines de bande dessinée alternative qui a émergé. Il était l'un des artistes du magazine "El Víbora" dans lequel il a relancé ses personnages comiques "Los Garriris" ( deux amateurs de plage et leur chien). Mariscal utilise ces personnages jusqu'à aujourd'hui, non seulement dans les bandes dessinées, mais aussi dans les illustrations, les images de marque, le merchandising, les objets en verre peint et la poterie.
Des différences artistiques l'ont éloigné d'El Víbora dans les années 1980, et Mariscal est devenu un artiste aux multiples facettes, peignant, fabriquant des céramiques, concevant des meubles, décorant des bars (comme The Duplex à Valencia) et peignant des intérieurs de cuisine. En 1989, il a été désigné pour créer la mascotte des Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone (Cobi). Mariscal a ouvert son propre Estudio Mariscal pour gérer les aspects commerciaux de ses activités. Depuis lors, Mariscal a travaillé sur plusieurs projets avec des designers et des architectes […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Anthologie El Víbora 1984   
Chico & Rita 2011   
Chico & Rita (en espagnol) 2010
Cobi Troupe (The) 1992   
Tati 2000
Travel Book Los Angeles 2019