Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Duval, Yves

Duval, Yves

  • 236
  • Duval
  • Yves
  • le 21/03/1934 (BELGIQUE)
  • le 22/05/2009
  • Deverchin, Michel 

Sa biographie

Né à Bruxelles, Yves Duval n'a guère plus de 15 ans lorsqu'en 1950, il entame une prolifique carrière de scénariste au Lombard en publiant dans le journal «Tintin», des récits d'inspiration historique illustrés par Raymond Reding et Bob De Moor. En 1952, mise en images par Laudy, l'un des fondateurs de "Tintin", sa remarquable adaptation du roman de Robert L. Stevenson «David Balfour» lui vaudra d'être, à 17 ans, l'un des scénaristes de BD les plus sollicités. Il produira dès lors plus de 1.500 courtes "Histoires authentiques" qui, de Funcken à Delaby, en passant par Graton, Aidans, Sidney, Franz, Denayer, Hermann, Vance, Coria, Ferry... révèleront bon nombre de grands noms du 9e Art. Il créera en outre plusieurs séries à succès dont «Rataplan» pour Berck (1961), «Les Franval» pour Aidans (1963) et «Howard Flynn» pour Vance (1964)... Journaliste, cinéaste et conférencier, il bouclera par ailleurs plusieurs tours du monde. Il en ramènera des reportages pour «Tintin» et des magazines comme «Paris-Match», ainsi que des films documentaires qu'il commentera pour le public de «Connaissance du Monde». Il est également l'auteur de guides touristiques, d'ouvrages historiques et de shows humoristiques pour le théâtre et la télévision. Ce qui caractérise essentiellement l'impressionnante production scénaristique d'Yves Duval, c'est la variété des sujets et des genres, la vivacité du rythme de narration, une prenante lisibilité et la rigueur de la documentation.

Texte © Le Lombard

Né à Bruxelles, Yves Duval n'a guère plus de 15 ans lorsqu'en 1950, il entame une prolifique carrière de scénariste au Lombard en publiant dans le journal «Tintin», des récits d'inspiration historique illustrés par Raymond Reding et Bob De Moor. En 1952, mise en images par Laudy, l'un des fondateurs de "Tintin", sa remarquable adaptation du roman de Robert L. Stevenson «David Balfour» lui vaudra d'être, à 17 ans, l'un des scénaristes de BD les plus sollicités. Il produira dès lors plus de 1.500 courtes "Histoires authentiques" qui, de Funcken à Delaby, en passant par Graton, Aidans, Sidney, Franz, Denayer, Hermann, Vance, Coria, Ferry... révèleront bon nombre de grands noms du 9e Art. Il créera en outre plusieurs séries à succès dont «Rataplan» pour Berck (1961), «Les Franval» pour Aidans (1963) et «Howard Flynn» pour Vance (1964)... Journaliste, cinéaste et conférencier, il bouclera par ailleurs plusieurs tours du monde. Il en ramènera des reportages pour «Tintin» et des magazines comme «Paris-Match», ainsi que des films documentaires qu'il commentera pour le public de «Connaissance du Monde». Il est également l'auteur de guides touristiques, d'ouvrages historiques et de shows humoristiques pour le théâtre et la télévision. Ce qui caractérise essentiellement l'impressionnante production scénaristique d'Yves Duval, c'est la variété des sujets et des genres, la vivacité du rythme de narration, une prenante lisibilité et la rigueur de la documentation.

Texte © Le Lombard

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
(Recueil) Tintin (Sélection) 1971 1973
Albi ardimento 1969 1970
Alerte aux pirates 1980
Arthur au royaume de l'impossible 1991
Belles histoires de l'Oncle André (Les) 2013
Buck Gallo (Une mésaventure de) 2016
Burton 2011
Candida 2006
Capitan 1980
Cheik aux porteurs (Le) 2016
Croissant et la croix (Le) 1985
Dalton (Les) (Duval/Hermann) 1980
David Balfour 1980
Doc Silver 1968 1974
Fabuleux exploits d'Eddy Merckx (Les) 1973
Familie Kleesters (De) 1981
Flamberge au vent 2008
Flash Back et la 4e dimension 1979
Franval (Les) 1966 1980
Graine de jockey 1973
Grandes catastrophes (Les) 1984
Hassan et Kaddour 1978
Howard Flynn 1966 1969
Johnny Goodbye 1984 2004
Justine (Aidans) 2007
Ken Krom 2010
Kenton 2010
Lady Bound 2010
Laurel et Hardy (2e Série - Opéra Mundi) 1969
Lou (Berck) 2012
Meilleurs récits de... (Les) 2002 2018   
Michel Vaillant (Palmarès inédit) 2002 2003
Nabab de Kanaor (Le) 2016
Peggy petit oiseau sans ailes 2016
Prodigieuse épopée du Tour de France (La) 1973
Rataplan 1967 1973
Richard Cœur de Lion (Duval/Delaby) 1991
RSC Anderlecht 2008
Spaghetti (16/22) 1982
Tout Vance 2003
Val 2006
Viva Panchico 2010
Île aux statues (L') 2016
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(AUT) Aidans 2001  
(AUT) Duval, Yves 2007