Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Campion, Geoff

Campion, Geoff

  • 20452
  • Campion
  • Arthur Geoffrey
  • Campion, Geoff
  • le 19/11/1916 (GRANDE-BRETAGNE)
  • le 18/12/1997

Sa biographie

Arthur Geoffrey Campion plus connu sous le nom de Geoff Campion est né à Coventry le 19 novembre 1916. Devenu adulte, il devient inspecteur des impôts et c'est durant la guerre où il sert comme "staff officier" en Inde qu'il débute sa carrière dans JAMBO, le magazine militaire. De retour au pays, il répond à une annonce de Amalgated Press en 1948. Il obtient le travail et commence à dessiner des bandes humoristiques pour KNOCKOUT. Il est rapidement appelé sur un nouveau magazine spécialisé dans le western : COWBOY COMICS LIBRARY. À l'époque, Campion veut refuser, arguant qu'il ne sait pas dessiner les chevaux, mais Leonard Matthews, son éditeur lui rétorque : "Apprenez à le faire !". Ce qu'il fera avec talent puisqu'on le considère outre-Manche comme le meilleur artiste du genre et l'éditeur réclame souvent à ses autres dessinateurs de s'en inspirer. Pourtant, il ne se cantonne pas à ce genre et durant les décennies 1950-1960, il est l'un des meilleurs dessinateurs de Fleetway où il a dessiné quasiment pour tous les magazines. D'abord dans COMET et SUN avec des séries très populaires comme , Battler Britton, Buffalo Bill, Billy the Kid, ou Zip Nolan. Ensuite, il a dessiné Scoop Donovan (FILM FUN, 1960), Stonewall Jackson (EAGLE, 1961), dans LION : Rory MacDuff (1959), Captain Condor (1959, publié en France dans Astrotomic sous le titre Les aventures du Capitaine Vega et dans Météor et autres revues d'Arédit/Artima)), Best of the West (1960), "Sky High" Tales (1961), Vic Gunn (1964), Carson's Cub (Les Moutards de Carson, 1966), The Spellbinder (La dynastie des Turville, 1969-1974), sa série favorite. A la même période, il est l'un des principaux dessinateurs de TIGER avec quelques épisodes de Roy of the Rovers (Roy et ses Diables, 1959), A Hurricane has two fists (1961-62), Don't Rile Rinty O'Reilly (1962), Johnny Couguar (Puma Noir, 1962-63), Jet Ace Logan (Jet Logan, 1964), Typhoon Tracy (Typhon Tracy, 1965) qu'il avait entamé dans HURRICANE l'année précédente, Brad Nolan (1965), Pony Express (Les compagnons de la Pony, 1965), Nelson Lord (1965-66) et Hot Shot Hamish (Hamish la Foudre, 1974 puis 1978-79). Toujours durant la même époque, il est aussi très actif dans VALIANT : Captain Hurricane (Capitaine Hurricane, 1962), Kid Gloves (Kid la déveine, 1962-63), Jack O'Justice (1962-63), The House of Dolman (La Brigade des Marionnettes, 1969) pour un épisode, The Lincoln Green Mob (1974) toujours pour un épisode, Kid Pharaoh (Kid Pharaon, 1975) et The Potters from Poole St. (Coeur Courageux, 1975). Durant cette grande époque des magazines britanniques, on le voit aussi sur The Black Avenger (HURRICANE, 1964), Space Cadet (RANGER, 1965-66), Byrd of Paradise Hill (SCORCHER, 1970) et Dusty Binns (THUNDER, 1970-71) ou The Battle of Britain (SMASH, 1969). Malheureusement le marché anglais rétrécit et les revues disparaissent chacune leur tour. On le voit encore dans BATTLE avec : D-Day Dawson (1975-77), Mike Nelson (1975), Merill's Marauders (1975-76), Fighter from the Sky (1976), Yellow Jack (1976), Panzer G-Man (Panzer Grenadier, 1976), The Sarge (Sergent Jim, 1979), Glory Rider (1979), Kommando King (1979), Cooley's Gun et Action Force (1983-85). Il réalisera aussi Dredger pour ACTION en 1977 et Tales of the Gold Monkey (TV COMIC, 1983), The Cyclone King et sans doute bien d'autres... Geoff Campion meurt le 18 décembre 1997.

Texte © WikiPF

Arthur Geoffrey Campion plus connu sous le nom de Geoff Campion est né à Coventry le 19 novembre 1916. Devenu adulte, il devient inspecteur des impôts et c'est durant la guerre où il sert comme "staff officier" en Inde qu'il débute sa carrière dans JAMBO, le magazine militaire. De retour au pays, il répond à une annonce de Amalgated Press en 1948. Il obtient le travail et commence à dessiner des bandes humoristiques pour KNOCKOUT. Il est rapidement appelé sur un nouveau magazine spécialisé dans le western : COWBOY COMICS LIBRARY. À l'époque, Campion veut refuser, arguant qu'il ne sait pas dessiner les chevaux, mais Leonard Matthews, son éditeur lui rétorque : "Apprenez à le faire !". Ce qu'il fera avec talent puisqu'on le considère outre-Manche comme le meilleur artiste du genre et l'éditeur réclame souvent à ses autres dessinateurs de s'en inspirer. Pourtant, il ne se cantonne pas à ce genre et durant les décennies 1950-1960, il est l'un des meilleurs dessinateurs de Fleetway où il a dessiné quasiment pour tous les magazines. D'abord dans COMET et SUN avec des séries très populaires comme , Battler Britton, Buffalo Bill, Billy the Kid, ou Zip Nolan. Ensuite, il a dessiné Scoop Donovan (FILM FUN, 1960), Stonewall Jackson (EAGLE, 1961), dans LION : Rory MacDuff (1959), Captain Condor (1959, publié en France dans Astrotomic sous le titre Les aventures du Capitaine Vega et dans Météor et autres revues d'Arédit/Artima)), Best of the West (1960), "Sky High" Tales (1961), Vic Gunn (1964), Carson's Cub (Les Moutards de Carson, 1966), The Spellbinder (La dynastie des Turville, 1969-1974), sa série favorite. A la même période, il est l'un des principaux dessinateurs de TIGER avec quelques épisodes de Roy of the Rovers (Roy et ses Diables, 1959), A Hurricane has two fists (1961-62), Don't Rile Rinty O'Reilly (1962), Johnny Couguar (Puma Noir, 1962-63), Jet Ace Logan (Jet Logan, 1964), Typhoon Tracy (Typhon Tracy, […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Akim-Color 1971 1975
Atemi 1983
Capt'ain Swing! (1re série) 1975
Janus Stark 1973
Trophée 1971