Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Nivat, Anne

Nivat, Anne

  • 17861
  • Nivat
  • Anne
  • FRANCE

Sa biographie

Anne Nivat, docteur en Sciences Politiques, a vécu dix ans basée à Moscou en tant que correspondante pour des titres de presse francophone tels que Libération, Ouest France, Le Soir, Le Point, la radio RMC… mais aussi pour des journaux anglo-saxons : le International Herald Tribune, le New York Times, ou encore le Washington Post. Grand reporter, elle revendique la lenteur et la complexité. Depuis son premier travail e fond, au plus fort de la guerre en chétchénie pour le quotidien Libération entre 1999 et 2001, Anne s’immerge dans les conflits, souvent au péril de sa vie pour, simplement, témoigner. Tantôt grand reporter, tantôt écrivain, Anne Nivat débute sa saga littéraireen 2000, par le biais d’un témoignage exceptionnel sur son expérience tchétchène (Chienne de guerre), un premier livre qui lui vaut le prix Albert-Londres. S’ensuit, en 2001, Algérienne - écrit en ollaboration avec Louisette Ighilahriz - ui aborde les tortures de la guerre d’Algérie. En 2004, elle publie Lendemains de guerre en Afghanistan et en Irak. Loin d’être une nouvelle analyse éopolitique sur la situation de ces pays, ce livre est un récit de ses longs ois comme « reporter infiltrée » au cœur de la population civile. En 2005 et 2006, elle poursuit sa quête de la parole de l’autre par Islamistes, comment ils nous voient et Par les montes et les plaines d'Asie centrale. En 2008, elle publie Bagdad zone rouge, un récit dans lequel elle se tutoie, et emmène le lecteur au plus proche de la Bagdad anéantie par le terrorisme. Et c’est parce qu’elle sillonne sans relâche, en toute indépendance, ces pays à propos desquels notre information est trop souvent formatée qu’Anne nous enrichit grâce à des témoignages de l’intérieur, en proposant une vision humaine des pays en crise.

Texte et photo © Soleil

Anne Nivat, docteur en Sciences Politiques, a vécu dix ans basée à Moscou en tant que correspondante pour des titres de presse francophone tels que Libération, Ouest France, Le Soir, Le Point, la radio RMC… mais aussi pour des journaux anglo-saxons : le International Herald Tribune, le New York Times, ou encore le Washington Post. Grand reporter, elle revendique la lenteur et la complexité. Depuis son premier travail e fond, au plus fort de la guerre en chétchénie pour le quotidien Libération entre 1999 et 2001, Anne s’immerge dans les conflits, souvent au péril de sa vie pour, simplement, témoigner. Tantôt grand reporter, tantôt écrivain, Anne Nivat débute sa saga littéraireen 2000, par le biais d’un témoignage exceptionnel sur son expérience tchétchène (Chienne de guerre), un premier livre qui lui vaut le prix Albert-Londres. S’ensuit, en 2001, Algérienne - écrit en ollaboration avec Louisette Ighilahriz - ui aborde les tortures de la guerre d’Algérie. En 2004, elle publie Lendemains de guerre en Afghanistan et en Irak. Loin d’être une nouvelle analyse éopolitique sur la situation de ces pays, ce livre est un récit de ses longs ois comme « reporter infiltrée » au cœur de la population civile. En 2005 et 2006, elle poursuit sa quête de la parole de l’autre par Islamistes, comment ils nous voient et Par les montes et les plaines d'Asie centrale. En 2008, elle publie Bagdad zone rouge, un récit dans lequel elle se tutoie, et emmène le lecteur au plus proche de la Bagdad anéantie par le terrorisme. Et c’est parce qu’elle sillonne sans relâche, en toute indépendance, ces pays à propos desquels notre information est trop souvent formatée qu’Anne nous enrichit grâce à des témoignages de l’intérieur, en proposant une vision humaine des pays en crise.

Texte et photo © Soleil

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Correspondante de guerre 2009
Autres collaborations de à Rôle
Chroniques du proche étranger 2007 Préface