Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Paparella, Rafaele

Paparella, Rafaele

  • 17125
  • Paparella
  • Rafaele
  • le 26/12/1915 (ITALIE)
  • le 11/11/2001

Sa biographie

Raffaele Paparella est né le 26 décembre 1915 à Milan. Il débute comme illustrateur sportif en 1936 dans "l'Asso Sportivo" puis dans "La Piccola Italiana". À partir de 1940, il dessine pour "Il Vittorioso", notamment Marco Valli (publié chez nous dans Crack en 1950), I tri gigli (1941), Il segredo di Yuma en 1945 (Le secret de Yuma, traduit dans Heroic (grand format) puis réédité dans Aigle Noir), Big Bill (1946-50), I ragazzi di Piazza Cinquecento en 1945 (texte de M. Bonnano), Il terrore del Colorado (traduit dans Crack) et Ted en 1948, des séries quasiment toutes écrites par G.L Bonneli et des dizaines d'autres séries réalistes d'aventures ou de westerns jusqu'en 1963 (dont certaines sont publiées dans divers fascicules Impéria). Paparella travaille également pour Topolino (Cabiria en 1943, la reprise de La compagnia dei Sette en 1948, Satana del Universo en 1948-49, etc.), l'Audace (notamment I conquistari dello spazio en 1941-42, I crociati en 1941, etc.) et il adapte des œuvres de Salgari, le célèbre écrivain italien comme Capitan Tempesta en 1948-49 (publié en France sous le titre " Le capitaine tempête " dans Super Boy). En 1949, il crée Pecos Bill pour Mondadori avec le scénariste Guido Martina qui connait un incroyable succès en Italie (paru en France, notamment dans la revue homonyme aux éditions Mon Journal, Jeunesse et Vacances ou chez Sagédition). De 1952 à 1955, il dessine Kid Oklahoma toujours sur des textes de Martina (également traduit dans des fascicules de Sagédition). En 1956, il dessine Dyno pour Mondadori (publiée dans Archie n°12-13 en France). De 1955 à 1965, il fournit des bandes pour les éditions Araldo, dirigées par Sergio Bonelli mais également pour la Grande Bretagne : Buck John, Kit Carson, Davy Crockett (Caribou en France), John Steel, Spy-13 (X-13) pour Cow-Boy Comics (parus aux éditions Impéria en France) et Robin Hood pour Thriller Comics (Oliver aux éditions Impéria en France). Après 1965, il produit de nombreuses séries directement pour les éditions LUG jusqu'à sa retraite à la fin des années 80, et parmi lesquelles on retiendra : Le Tocard Gang (Zembla et Nevada), Benny des marais sur scénario de Maurizio Torelli, sa plus longue série, parue dans Spécial Zembla n°12-67 de 1966 à 1981, Lucifer (scénario de Gazzarri) (Nevada 271-278, Blek 373 à 378) qui retrace avec humour les savoureuses tribulations d'un ange renvoyé sur terre pour y faire des B.A, s'il veut regagner le paradis, SOS TRIO (scénario de Maurizio Torelli) (Rodéo 463-474) ou les aventures d'une agence de détectives, dont le chef est aveugle... Il a fourni au moins un récit à cet autre éditeur français : Les tuniques rouges : à la frontière, publié dans Aigle Noir n°30 (1963). À la fin des années 80, Paparella se retire à Biella, dans la région piémontaise jusqu'à sa mort en 2001.

Texte © WikiPF/Fabrice Castanet

Raffaele Paparella est né le 26 décembre 1915 à Milan. Il débute comme illustrateur sportif en 1936 dans "l'Asso Sportivo" puis dans "La Piccola Italiana". À partir de 1940, il dessine pour "Il Vittorioso", notamment Marco Valli (publié chez nous dans Crack en 1950), I tri gigli (1941), Il segredo di Yuma en 1945 (Le secret de Yuma, traduit dans Heroic (grand format) puis réédité dans Aigle Noir), Big Bill (1946-50), I ragazzi di Piazza Cinquecento en 1945 (texte de M. Bonnano), Il terrore del Colorado (traduit dans Crack) et Ted en 1948, des séries quasiment toutes écrites par G.L Bonneli et des dizaines d'autres séries réalistes d'aventures ou de westerns jusqu'en 1963 (dont certaines sont publiées dans divers fascicules Impéria). Paparella travaille également pour Topolino (Cabiria en 1943, la reprise de La compagnia dei Sette en 1948, Satana del Universo en 1948-49, etc.), l'Audace (notamment I conquistari dello spazio en 1941-42, I crociati en 1941, etc.) et il adapte des œuvres de Salgari, le célèbre écrivain italien comme Capitan Tempesta en 1948-49 (publié en France sous le titre " Le capitaine tempête " dans Super Boy). En 1949, il crée Pecos Bill pour Mondadori avec le scénariste Guido Martina qui connait un incroyable succès en Italie (paru en France, notamment dans la revue homonyme aux éditions Mon Journal, Jeunesse et Vacances ou chez Sagédition). De 1952 à 1955, il dessine Kid Oklahoma toujours sur des textes de Martina (également traduit dans des fascicules de Sagédition). En 1956, il dessine Dyno pour Mondadori (publiée dans Archie n°12-13 en France). De 1955 à 1965, il fournit des bandes pour les éditions Araldo, dirigées par Sergio Bonelli mais également pour la Grande Bretagne : Buck John, Kit Carson, Davy Crockett (Caribou en France), John Steel, Spy-13 (X-13) pour Cow-Boy Comics (parus aux éditions Impéria en France) et Robin Hood pour Thriller Comics (Oliver aux éditions […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Archie (Le merveilleux robot) 1971
Blek (Les albums du Grand) 1991 1992
Pecos Bill (Aventures de) (Jeunesse et Vacances) 1979 1981
Pecos Bill (Aventures de) (PEI 1re série) 1950 1952
Zembla 1974 1994
Zembla (Spécial) 1964 1989