Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Nau, Michaël

Nau, Michaël

  • 16218
  • Nau
  • Michaël
  • le 01/01/1980

Sa biographie

1980 : Naissance
Enfance : De son enfance, l'auteur ne retire que peu d'éléments clefs : "Les jeux vidéo permettent de se faire des amis, le micro onde peut stopper la faim dans le monde si tant est qu'on en souffre en appartement dans la banlieue d'une grande ville européenne, le T1000 est en métal liquide, les vrais terrains de foot sont plus petits que ceux d'Olive et Tom, mon prof de Karate n'est pas un Xeres, surnomme avant d'être surnommé dans la cours de récré et il est important de décorer son cahier de musique pour avoir la moyenne..."
Adolescence : Années soit disant rebelles et, surtout, "uniquement induites par la pluralité des parcours biographiques possibles dans les sociétés occidentales" lui dira plus tard sa prof de psychosociologie. Personnellement, il en retire surtout deux grandes lois : "La puberté est une bataille incessante entre le pénis et la loi de la gravité", "Superman est mort."
Sa période "djeunse" 1 : Officiellement hétéro, son idée est que les filles sont mignonnes mais incompréhensibles et les garçons raisonnables mais moches. Pourtant il y a des gens Bi, comment font ils ? Il est très jaloux. L'amour est un marché, certains sont mieux positionnés que d'autres... Il découvre tardivement Sandman de Neil Gaiman et, (c'est pas trop tôt), se rend compte que la BD, c'est comme la nourriture, il y a la gastronomie et le fast food... Il essaye de choisir son camp mais ses années formatrices n'étaient pas celles du bon goût, il ne sera jamais dessinateur, ni designer. L'intérieur de ses cahiers de musiques était un signe.
Maintenant : Il pense que le bonheur se trouve dans le chocolat noir, le sexe, la musique et le saumon frais mais pas forcément dans cet ordre. Un statu quo a été trouvé avec la gravité. Lisa Ekdahl a une voix qui bouleverse le statu quo. Plus que les vieux ou les enfants, il ne supporte plus les gens détestant les chats pour leur égoïsme et adorant les plantes... il n'y a rien de plus égoïste qu'une plante. Il a comprit ce que voulait dire roxxor my soxxor. A beaucoup rit à Clerks 2. La glace au miel est un concept lovecraftien. S'il était une pierre, il ne pourrait certainement pas faire son portrait chinois.
Sa période "djeunse" 2 : Il découvre les conventions et apprend une chose importante : les fans de mangas pensent que les comics sont la patrie des hommes bodybuildés en collants et, la franco-belge, celle des petits bonhommes joviaux à gros nez. Les fans de comics pensent que les mangas ne parlent que de tournois d'art martiaux et, la franco-belge, des petits bonhommes joviaux à gros nez. Les bédéistes franco-belges pensent que les mangas ne parlent que de tournois d'art martiaux avec des personnages androgynes qui se ressemblent tous et, le comics, des ennemis de super Dupont, des types en collants, bodybuildés et vachement moins drôles. En se demandant pourquoi une population opprimée ne se sent vivre qu'en en opprimant une autre, Nau se rappelle d'une biographie de Tim Burton disant qu'il avait peur des fans et entend un éditeur dire "cela n'a pas le niveau technique pour de la BD, à la rigueur du manga...". Il arrête de se demander d'où viennent les mauvaises ondes et il se découvre une aversion pour les vieux, équivalente à celle qu'il avait déjà pour les enfants : "Je hais les extrémités de la pyramide des âges".

Texte © Humanoïdes Associés

1980 : Naissance
Enfance : De son enfance, l'auteur ne retire que peu d'éléments clefs : "Les jeux vidéo permettent de se faire des amis, le micro onde peut stopper la faim dans le monde si tant est qu'on en souffre en appartement dans la banlieue d'une grande ville européenne, le T1000 est en métal liquide, les vrais terrains de foot sont plus petits que ceux d'Olive et Tom, mon prof de Karate n'est pas un Xeres, surnomme avant d'être surnommé dans la cours de récré et il est important de décorer son cahier de musique pour avoir la moyenne..."
Adolescence : Années soit disant rebelles et, surtout, "uniquement induites par la pluralité des parcours biographiques possibles dans les sociétés occidentales" lui dira plus tard sa prof de psychosociologie. Personnellement, il en retire surtout deux grandes lois : "La puberté est une bataille incessante entre le pénis et la loi de la gravité", "Superman est mort."
Sa période "djeunse" 1 : Officiellement hétéro, son idée est que les filles sont mignonnes mais incompréhensibles et les garçons raisonnables mais moches. Pourtant il y a des gens Bi, comment font ils ? Il est très jaloux. L'amour est un marché, certains sont mieux positionnés que d'autres... Il découvre tardivement Sandman de Neil Gaiman et, (c'est pas trop tôt), se rend compte que la BD, c'est comme la nourriture, il y a la gastronomie et le fast food... Il essaye de choisir son camp mais ses années formatrices n'étaient pas celles du bon goût, il ne sera jamais dessinateur, ni designer. L'intérieur de ses cahiers de musiques était un signe.
Maintenant : Il pense que le bonheur se trouve dans le chocolat noir, le sexe, la musique et le saumon frais mais pas forcément dans cet ordre. Un statu quo a été trouvé avec la gravité. Lisa Ekdahl a une voix qui bouleverse le statu quo. Plus que les vieux ou les enfants, il ne supporte plus les gens détestant les chats pour leur égoïsme et adorant les […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Alter (Orellana/Nau/Mathieu) 2008
Linked 2009
Shogun Mag (puis Shogun Shonen) 2007
Shogun seinen 2007 2008