Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Martina, Guido

Martina, Guido

  • 15939
  • Martina
  • Guido
  • le 09/02/1916 (ITALIE)
  • le 06/05/1991

Sa biographie

Guido Martina est un scénariste italien né à Carmagnola (Torino) le 9 février 1916. Ce diplômé de littérature et de philosophie, surnommé « Il Professor » est de loin le plus prolifique auteur de récits Disney en Italie (voire au monde) : il a signé plus d'un millier de scénarios mettant en scène Picsou, Mickey et compagnie entre 1949 et 1985 ! Après une brève période dans l’enseignement comme professeur de Lettres, il écrit et réalise des documentaires pour le cinéma pendant 5 ans puis, en 1938, il traduit les strips américains de Mickey pour Mondadori. Par la suite, il dirige un journal humoristique et tient une rubrique radiophonique. Pendant la seconde guerre mondiale, il renoue avec Mondadori et, à partir de 1949 rédige des scénarios originaux mettant en scène les héros disneyiens : le moins qu’on puisse dire est que les affrontements entre Picsou et Donald sont plutôt violents et que les personnages n’apparaissent pas forcément sous leur meilleur jour sous la plume du scénariste dont le premier récit, « Mickey et le cobra blanc » a été censuré ! Pendant de nombreuses années, il a été le principal voire le seul scénariste « Disney » de la Mondadori et a travaillé avec les plus grands noms de l’époque comme Giusepe Perego, Pier Lorenzo et Massimo De Vita, G.B Carpi, Luciano Bottaro ou Romano Scarpa, produisant d’innombrables pastiches d’œuvres fameuses comme Don Quichotte, Donald de Munchausen, Paperino di Bergerac, ou Les trois mousquetaires alternant avec des intrigues plus basiques reposant sur la psychologie de personnages parfois franchement médiocres qui se bagarrent souvent entre eux. Il impose ainsi un schéma narratif maintes fois repris par la suite. Comme l’écrit François Willot dans Les 50 ans de Picsou, chez Martina, Picsou « est un escroc, ou plutôt une personne qui tire sans cesse partie de sa position d'oncle et de son argent — mais d'une façon toujours déloyale. Cependant, Martina jouant sans cesse sur le registre de l'humour ou de la dérision, l'oncle Picsou n'en est pas moins un personnage sympathique (...) Martina, à la différence de Barks, est peu porté sur l'aventure (...) mais plus sur les personnages et les intrigues. Les scènes de disputes entre Donald et ses neveux peuvent se prolonger sur plusieurs dizaines de pages, il en est de même entre Picsou et Donald. » Outre Fantomiald (Paperinik) en 1969, il a créé Paperinika (Fantomialde) quatre ans plus tard, Topolino Kid, Pippo sei colpi et exploite à merveille le riche et peu scrupuleux Flairsou, ennemi favori de Picsou (Rocker Duck). En 1949, il imagine pour Mondadori avec toujours autant de talent les westerns réalistes Pecos Bill et Oklahoma Kid, dessinés entre autres par Raffaele Paparella, De Vita, Leone Cimpellin, Gino d'Antonio et Dino Battaglia (traduits notamment par Sagédition en France). Il écrit aussi entre 1958 et 1959 des textes pour Cucciolo et Beppe (alias Pipo et Concombre ou Toto et Muche) et Tiramolla (Elastoc) sans oublier quelques ciné-romans pour "Il Vittorioso" en 1961-62. Ce grand érudit a d’autre part pondu quelques romans comme « Tramonto ad Est » et « L’amico Satellite », a collaboré au journal satirique "Il Bertoldo e Marc’Aurelio", écrit des sketches radiophoniques et a travaillé pour la télévision à la fin des années 50. Il meurt à Rome le 6 mai 1991.

Texte © Fabrice Castanet/WikiPF

Guido Martina est un scénariste italien né à Carmagnola (Torino) le 9 février 1916. Ce diplômé de littérature et de philosophie, surnommé « Il Professor » est de loin le plus prolifique auteur de récits Disney en Italie (voire au monde) : il a signé plus d'un millier de scénarios mettant en scène Picsou, Mickey et compagnie entre 1949 et 1985 ! Après une brève période dans l’enseignement comme professeur de Lettres, il écrit et réalise des documentaires pour le cinéma pendant 5 ans puis, en 1938, il traduit les strips américains de Mickey pour Mondadori. Par la suite, il dirige un journal humoristique et tient une rubrique radiophonique. Pendant la seconde guerre mondiale, il renoue avec Mondadori et, à partir de 1949 rédige des scénarios originaux mettant en scène les héros disneyiens : le moins qu’on puisse dire est que les affrontements entre Picsou et Donald sont plutôt violents et que les personnages n’apparaissent pas forcément sous leur meilleur jour sous la plume du scénariste dont le premier récit, « Mickey et le cobra blanc » a été censuré ! Pendant de nombreuses années, il a été le principal voire le seul scénariste « Disney » de la Mondadori et a travaillé avec les plus grands noms de l’époque comme Giusepe Perego, Pier Lorenzo et Massimo De Vita, G.B Carpi, Luciano Bottaro ou Romano Scarpa, produisant d’innombrables pastiches d’œuvres fameuses comme Don Quichotte, Donald de Munchausen, Paperino di Bergerac, ou Les trois mousquetaires alternant avec des intrigues plus basiques reposant sur la psychologie de personnages parfois franchement médiocres qui se bagarrent souvent entre eux. Il impose ainsi un schéma narratif maintes fois repris par la suite. Comme l’écrit François Willot dans Les 50 ans de Picsou, chez Martina, Picsou « est un escroc, ou plutôt une personne qui tire sans cesse partie de sa position d'oncle et de son argent — mais d'une façon toujours déloyale. Cependant, Martina […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Bengali (Akim Spécial Hors-Série puis Akim Spécial puis) 1966
Fantomiald 2014
Mickey Parade 2002
Pecos Bill (Aventures de) (Jeunesse et Vacances) 1979 1981
Pecos Bill (Aventures de) (PEI 1re série) 1950 1952
Pecos Bill (Aventures de) (PEI 2e série) 1953 1957
Picsou Magazine 1972 1984
Picsou Magazine Hors-Série 2010 2014
Picsou Magazine Hors-série Collector 2017 2019
Rouletabille (Mon Journal) 1965
Super Picsou Géant (Suppl. Picsou Magazine) 1977 1981
Tipi 1975 1981