Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Buffolente, Lina

Buffolente, Lina

  • 15924
  • Buffolente
  • Lina
  • le 27/10/1924 (ITALIE)
  • le 06/03/2007

Sa biographie

Lina Buffolente est née à Vicenza (Italie) le 27 octobre 1924. Elle déménagea avec toute sa famille dans la ville de Milan pour s’inscrire ensuite à l’Académie de Brera mais la guerre vint interrompre ses études. Elle fit ses débuts en 1941 pour Edital comme assistante de Guiseppe Capadonia, un dessinateur d’avant-guerre plutôt réputé. Elle mit en images pour cet éditeur plusieurs récits comme « L’Isola Maledetta » avec Pini Segna en 1941 (publiée sous le titre de « L’île des mers perdues » dans le petit format Super Boy n°8 chez Impéria en 1949), « Il Bastione di San Marco » ou encore « I sabotatori di pozzi ». L’année suivante, elle entama une collaboration avec les éditions Alpe, illustrant un humoristique « Le avventure di Petto di Pollo » avec Leone Cimpellin en 1946, « Le aquile di Roma », « Lo scuderio del Duca » et « L’appelo della Patria » et elle participa entre 1943 et 1948 à Suetta de Zamperoni dans « Le piu bella avventure ». Buffolente dessina quelques épisodes de Lupo et Futurino pour l’éditeur Bolzoni en 1945 avant de livrer un an plus tard pour Stellissima sa version de Buffalo Bill d’après une histoire de A. Medici et d’enchaîner sur « Lampo », « Gli albi di Graziella » et « Lo scuderio di Mattia Corvino ». En 1946, elle illustra aussi des couvertures de romans policiers (collection Mistero). De 1945 à 1948, elle adapta pour l’éditeur Ventura des classiques de la littérature comme « Les misérables », « Les mystères de Paris », « Anna Karenine », Le vicomte de Bragelone et « Les trois mousquetaires ». Pour ce même éditeur, elle créa en 1945 le personnage de Nadia, publié dans le magazine bilingue Per Voi/For you. Après guerre, elle intensifia sa production en publiant notamment dans la collection des Albi dell’Ardimento des éditions Subalpino (Alpe) des séries comme Calamity Jane en 1948-49 (publiée en France dans Kris le Shérif en 1967), le fameux Il Piccolo Re sur des textes de Roberto Renzi en 1949-50 puis 1952 (alias Le petit Roi dans Brik-Yak n° 19-48 puis n°51 à 59 et réédité dans Diavolo de 1957 à 1958 puis dans Yataca n°1-11 sous le titre de Slako le petit roi... il faut savoir que ce héros a servi de « modèle » au mythique Petit Duc de Devi !), Hello Jim ! en 1950-51 (dans Plutos n° 30-45 en 1953-54 en France) poursuivi aux Editions Alpe en 1951 sous le titre de Frisco Jim (dans Rodéo n°1-21 en 1951-53), Colorado Kid en 1951, L’épervier du Texas (Il falco del Texas) en 1951-52 (publié dans Rodéo en 1952)... Elle a par ailleurs dessiné pour la revue "Ted" plusieurs récits d’aventures en 1950, écrits par Danilo Forina ou Roudolph et dont certains ont été traduits par Impéria dans Crack n°1 (« Bolas Perdidas » dans Ted n°32, réédité dans Nero Kid n°109 et Sandor n°33), Super Boy (« La carovaniera senza fine » publié dans Ted n°40 alias « Trafiquants des sables » dans Super Boy n°13, « Il mozzo dell’avvenire dans Ted n°49 alias « Le mousse de l’avenir dans Super Boy n°22), Il Piccolo Ted (« Le Petit Ted » dans le petit format Brik-Yak n°56)... On lui doit Tom Bill en 1950 dans Avventure del Far West aux éditions Arc sur des textes de G.G. Dalmasso puis Antonio Chiomenti (publié en France dans Sciuscia en 1950-52), Tom Mix pour ce même éditeur (publiés en France dans Dynamite des éditions Élan, en 1949), de nombreux récits pour Capitan Walter en 1950 (quelques-uns furent publiés dans Rodéo aux n°48 et 51, dans Crack ou Super Boy comme « Wolf, le chien sans queue » au n°81, « Camp Sud » au n°85 dans Pim Pam Poum n°6 avec « Le prix de la liberté », d’autres aux éditions des Remparts dans Mandrake, Le Fantôme ou Banga), le super-héros Furio Mascherato pour les éditions Audace de Téa Bonelli en 1948... En 1948-49, elle poursuivit la série Volpe de Bagnoli (Captain Horn chez Impéria). Pour l’éditeur Universo, elle livra de nombreux récits comme la reprise de Liberty Kid en 1951 dans Il Intrepido, publié en France dans L’Intrépide sous le titre de Kid le libérateur mais aussi dans le petit format Karaté sous son titre d'origine, Princesse des Etoiles (Fiordistella principessa del cielo) avec Luigi Grecchi dans Il Monello de 1956 à 1966 (publié dans Mireille de 1958 à 1961 et dans Kali, sous le titre « Rosée d'Étoiles »), Forza John ! toujours aux côtés de Grecchi en 1956 (« En avant, John ! » dans Kali)... Pour l’Allemagne, elle a fourni quelques planches de Reno Kid (série publiée en France dans Totem (2e série)). Mais elle a également surtout beaucoup dessiné directement pour le marché français à la fois pour Mon Journal avec quelques rares couvertures (Totem n°32-33), Sergent Peter, une série de « Police Montée » illustrée au milieu des années 50 (Biribu n°11-21), Mousqueton, scénarisé par Pierre Castex, entre 1957 et 1965 (Totem, En Garde !, Whipee!), Nic Reporter encore avec Pierre Castex en 1958 (Ivanhoé n°13-70, Totem, Carabina Slim), Rouletabille en 1965 d’après le fameux personnage de Gaston Leroux, et le catcheur indien Puma Noir (Atémi) et à la fois pour Lug avec la bande d’Héroic-Fantasy Gun Gallon, certainement la série favorite de Buffolente et de beaucoup de lecteurs français (publiée dans Zembla 64-191 en 1968-73 et Blek), Ivan le visionnaire qui relate les aventures d’un jeune télépathe (sur des textes de Veronese dans Zembla n°162-173 en 1972), L’Homme de métal sur des textes d’Agostini (Nevada 337-343), Homicron dans Futura n°1-2 (1972), un épisode des Anges de l’enfer dans Kiwi n°187 (1970) et Malinbourne de Camelot (Blek n°474-480 en 1990). Pour l’Italie, elle reprit Sciuscia en 1965 dans la revue Commando des éditions Sepim mais sans succès (traduit par Sagédition dans Rintintin et Rusty vedettes TV n°78-100 en 1966-68), puis au début des années 70, elle dessina Le Petit Ranger (Il piccolo ranger) pour les éditions Bonelli (traduit en France dans Nevada et Yuma). Pour ce même éditeur, elle s’associa avec Dario Guzzon du studio Esse Gesse du début des années 1990 à 2002 sur la série Capt'ain Swing (Il Comandante Mark). En France, on peut lire certains récits de Lina Buffolente dans diverses revues de Sagédition (Héroic par exemple), Impéria (Super Boy), de Mon Journal (le « Secret de Hank Cawl » dans Apaches n°70), des Remparts (« Wolf le chien sans queue » dans Le Fantôme n°142-143 en 1967, Camp Sud dans Banga n°62), dans le supplément de l’Intrépide (« L'archer des pharaons » en 1954)... Dresser une liste exhaustive serait par trop fastidieux ! Elle a publié River Queen dans Il Intrepido en 1992 et participé à un épisode de Blek pour Dardo en 1995 sur un texte de Mario Volta. Elle nous a quitté le 6 mars 2007.

Texte et photo © WikiPF

Lina Buffolente est née à Vicenza (Italie) le 27 octobre 1924. Elle déménagea avec toute sa famille dans la ville de Milan pour s’inscrire ensuite à l’Académie de Brera mais la guerre vint interrompre ses études. Elle fit ses débuts en 1941 pour Edital comme assistante de Guiseppe Capadonia, un dessinateur d’avant-guerre plutôt réputé. Elle mit en images pour cet éditeur plusieurs récits comme « L’Isola Maledetta » avec Pini Segna en 1941 (publiée sous le titre de « L’île des mers perdues » dans le petit format Super Boy n°8 chez Impéria en 1949), « Il Bastione di San Marco » ou encore « I sabotatori di pozzi ». L’année suivante, elle entama une collaboration avec les éditions Alpe, illustrant un humoristique « Le avventure di Petto di Pollo » avec Leone Cimpellin en 1946, « Le aquile di Roma », « Lo scuderio del Duca » et « L’appelo della Patria » et elle participa entre 1943 et 1948 à Suetta de Zamperoni dans « Le piu bella avventure ». Buffolente dessina quelques épisodes de Lupo et Futurino pour l’éditeur Bolzoni en 1945 avant de livrer un an plus tard pour Stellissima sa version de Buffalo Bill d’après une histoire de A. Medici et d’enchaîner sur « Lampo », « Gli albi di Graziella » et « Lo scuderio di Mattia Corvino ». En 1946, elle illustra aussi des couvertures de romans policiers (collection Mistero). De 1945 à 1948, elle adapta pour l’éditeur Ventura des classiques de la littérature comme « Les misérables », « Les mystères de Paris », « Anna Karenine », Le vicomte de Bragelone et « Les trois mousquetaires ». Pour ce même éditeur, elle créa en 1945 le personnage de Nadia, publié dans le magazine bilingue Per Voi/For you. Après guerre, elle intensifia sa production en publiant notamment dans la collection des Albi dell’Ardimento des éditions Subalpino (Alpe) des séries comme Calamity Jane en 1948-49 (publiée en France dans Kris le Shérif en 1967), le fameux Il Piccolo […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Blek (Les albums du Grand) 1984
Capt'ain Swing! (1re série) 1976 1984
Futura (1e Série - LUG) 1972
Garry 1951 1954
Hurrah! (Après-guerre - 2e série) 1956
Ivanhoé (1re Série - Aventures et Voyages) 1961 1965
Kiwi 2002 2003
Mark (Il Comandante Mark) 2005
Mark (speciale) 1995
Mustang (Semic) 2001
Zembla 1968 1989