Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Gendry-Kim, Keum Suk

Gendry-Kim, Keum Suk

  • 15812
  • Gendry-Kim
  • Keum Suk
  • CORÉE DU SUD

« Ma mère espère toujours une réunification »

Entretien avec Keum Suk Gendry-Kim

Nul n'est prophète en son pays. Ce vieil adage pourrait parfaitement s'appliquer à Keum Suk Gendry-Kim qui connaît depuis quelques années un succès grandissant, notamment en Europe et sur le continent américain, mais peine à trouver son public dans son pays d'origine, la Corée du Sud. L'autrice des Mauvaises Herbes et du Chant de mon Père revient dans cet entretien sur cet étrange paradoxe et nous présente, dans un français quasi parfait, son formidable dernier album L'Attente, paru aux éditions Futuropolis.

Dans Les Mauvaises herbes, vous avez recueilli un seul témoignage contre trois pour L’Attente, dont celui de votre mère...

Keum Suk Gendry-Kim : Dans Les Mauvaises herbes, la personne qui m’a raconté son histoire était déjà très médiatisée. Elle se montre, elle a beaucoup voyagé, elle a raconté son témoignage de nombreuses fois donc, pour elle, raconter sa vie ne posait pas trop de problèmes. De plus, cette personne n’avait plus de famille, plus aucun lien avec elle, donc nous n’avions pas besoin de protéger son entourage. J’ai quand-même changé son nom de famille dans un esprit de protection. Sortir un livre autobiographique peut blesser certaines personnes parce que c’est moi qui raconte alors qu'elles n’ont pas demandé que les gens connaissent leur vie. C’est pareil si j’avais raconté l’histoire de ma mère, ça aurait concerné sa famille, mes frères et sœurs… Je voulais les protéger. Il y a aussi le fait […]

Sa biographie

Keum Suk Gendry-Kim se découvre très tôt une passion pour l’art et plus particulièrement le dessin qu’elle pratique depuis l’âge de 12 ans. Arrivée tardivement dans le monde de la bande dessinée, elle y a trouvé une forme d’expression qui lui convient, et qui séduit : en 2010 elle a été publiée par différents éditeurs, et 2012 verra son premier récit long paraître chez Sarbacane, le très beau Le chant de mon père. Elle a également été remarquée pour son travail en tant que traductrice de bande dessinée coréenne (Vertige Graphic, Cornélius, Atrabile, Sai Comics, Casterman, Kana…) : plus de 100 titres traduits. « …Gendry Kim, une perle de la culture coréenne. » Revue DBD, janvier 2012.

Texte et photo © Sarbacane

Keum Suk Gendry-Kim se découvre très tôt une passion pour l’art et plus particulièrement le dessin qu’elle pratique depuis l’âge de 12 ans. Arrivée tardivement dans le monde de la bande dessinée, elle y a trouvé une forme d’expression qui lui convient, et qui séduit : en 2010 elle a été publiée par différents éditeurs, et 2012 verra son premier récit long paraître chez Sarbacane, le très beau Le chant de mon père. Elle a également été remarquée pour son travail en tant que traductrice de bande dessinée coréenne (Vertige Graphic, Cornélius, Atrabile, Sai Comics, Casterman, Kana…) : plus de 100 titres traduits. « …Gendry Kim, une perle de la culture coréenne. » Revue DBD, janvier 2012.

Texte et photo © Sarbacane

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Alexandra Kim, la sibérienne 2020  
Arbre nu (L') 2020  
Attente (L') 2021  
Chant de mon père (Le) 2012  
Jiseul 2015  
Jun 2020  
Mauvaises Herbes (Les) 2018  
Saison des pluies (Manga) (La) 2022  
Vieille, Gravir ma Montagne (La) 2012  
Autres collaborations de à Rôle
Après le zénith 2008 Traduction
Massacre au pont de No Gun Ri 2007 Traduction
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(DOC) De case en case 2015