Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Pedrazza, Augusto

Pedrazza, Augusto

  • 15271
  • Pedrazza
  • Augusto
  • le 01/02/1923 (ITALIE)
  • le 23/12/1994

Sa biographie

Augusto Pedrazza est un dessinateur italien né le 1er février 1923 qui a commencé sa carrière en 1943. Ses premières créations furent Jean Bolide et La Dama di Picche. En 1948, il a commencé à travailler pour l'éditeur Marino Tomasina avec qui il a créé Pierino Atom (1948), Kid Meteora (1949), Scugnizzo (1949), Piccolo Corsaro (1950), Akim (1950), Birba (1950), Il Principe Nero (1950), Lazo Jim (1951), Fulgor (1952), L'arciere fantasma (1952-53) (L'archer Fantôme dans Brik (PF)), Virgola alias Johnny le crieur de journaux dans Messire (1953), Tabor (1954), Tony Comet (1954), Dinamite Kid (1957), Guingla Bill (1958), etc... Akim "il figlio della jungla" (le fils de la jungle) a été créé en 1950 en Italie par Roberto Renzi (scénario) et Augusto Pedrazza pour le magazine "Albo Gioiello". Il y a donc un décalage de 8 ans avant sa publication en France. Devant le succès phénoménal du personnage dans notre pays, Aventures & Voyages décida de faire travailler directement pour eux Pedrazza et Renzi. Un accord qui dura jusqu'en 1985 avec le départ de Bernadette Ratier et la reprise par Christian Chalmin de la maison d'édition. Le titre continua alors avec des rééditions. Devant le succès considérable dans notre pays, l'Italie s'intéressa à nouveau au personnage. En juin 1976, l'éditeur italien Altamira en a repris les aventures, modifiant même ses origines (Akim devenant l'unique survivant d'un accident d'avion). Cette nouvelle série a connu 48 épisodes avant d'être reprise par l'éditeur Quadrifoglio, (lui-même racheté par Bonelli) qui la continua jusqu'au N°84 (juillet 1983). Les épisodes 44, 45, 46 et 48 ont été dessinés par Pini Segna. À part la nouvelle origine, ce sont des rééditions des épisodes spécifiques à la France. On doit aussi à Pedrazza la création de Zembla (épisodes 1,2,4,6 et Spécial Zembla : 2 à 5), même s'il a rapidement laissé le personnage aux frères Oneta. Paradoxalement, Pedrazza est le créateur des deux principaux concurrents de Tarzan, sur le même "créneau" des héros de la jungle, loin devant leur modèle ! Il est mort en décembre 1994.

Texte © WikiPF/Dominik Vallet

Augusto Pedrazza est un dessinateur italien né le 1er février 1923 qui a commencé sa carrière en 1943. Ses premières créations furent Jean Bolide et La Dama di Picche. En 1948, il a commencé à travailler pour l'éditeur Marino Tomasina avec qui il a créé Pierino Atom (1948), Kid Meteora (1949), Scugnizzo (1949), Piccolo Corsaro (1950), Akim (1950), Birba (1950), Il Principe Nero (1950), Lazo Jim (1951), Fulgor (1952), L'arciere fantasma (1952-53) (L'archer Fantôme dans Brik (PF)), Virgola alias Johnny le crieur de journaux dans Messire (1953), Tabor (1954), Tony Comet (1954), Dinamite Kid (1957), Guingla Bill (1958), etc... Akim "il figlio della jungla" (le fils de la jungle) a été créé en 1950 en Italie par Roberto Renzi (scénario) et Augusto Pedrazza pour le magazine "Albo Gioiello". Il y a donc un décalage de 8 ans avant sa publication en France. Devant le succès phénoménal du personnage dans notre pays, Aventures & Voyages décida de faire travailler directement pour eux Pedrazza et Renzi. Un accord qui dura jusqu'en 1985 avec le départ de Bernadette Ratier et la reprise par Christian Chalmin de la maison d'édition. Le titre continua alors avec des rééditions. Devant le succès considérable dans notre pays, l'Italie s'intéressa à nouveau au personnage. En juin 1976, l'éditeur italien Altamira en a repris les aventures, modifiant même ses origines (Akim devenant l'unique survivant d'un accident d'avion). Cette nouvelle série a connu 48 épisodes avant d'être reprise par l'éditeur Quadrifoglio, (lui-même racheté par Bonelli) qui la continua jusqu'au N°84 (juillet 1983). Les épisodes 44, 45, 46 et 48 ont été dessinés par Pini Segna. À part la nouvelle origine, ce sont des rééditions des épisodes spécifiques à la France. On doit aussi à Pedrazza la création de Zembla (épisodes 1,2,4,6 et Spécial Zembla : 2 à 5), même s'il a rapidement laissé le personnage aux frères Oneta. Paradoxalement, Pedrazza […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Akim (1re série) 1958 2002
Akim (2e série) 1994 2004
Akim (3e série) 2015 2018
Akim-Color 1967 2014
Bengali (Akim Spécial Hors-Série puis Akim Spécial puis) 1964 1987
Brik (Mon journal) 1960
Capt'ain Swing! (2e série) 2008 2011
Messire (Mon Journal) 1963
Zembla 1963
Autres collaborations de à Rôle
Akim (1re série) 1963 1990 Couverture
Akim (2e série) 1996 2004 Couverture
Akim-Color 1971 Couverture
Bengali (Akim Spécial Hors-Série puis Akim Spécial puis) 1964 1970 Couverture
Brik (Mon journal) 1962 1964 Couverture