Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Stone, Bob

Stone, Bob

  • 14995
  • Bernière
  • Vincent
  • Stone, Bob
  • le 02/05/1969 (FRANCE)
  • Bernière, Vincent 

Sa biographie

Vincent Bernière, né le 2 mai 1969 à Paris, est un écrivain, journaliste et éditeur français. Vincent Bernière grandit en banlieue parisienne, dans les années 1970. Il connaît une adolescence mouvementée qu’il évoque dans son premier roman, Shoot Again, paru en 2007 aux éditions Panama. À la fin des années 1980, il étudie l’Histoire à la faculté de Paris X Nanterre. En août 1994, il fait partie des premiers patients du centre de traitement des addictions APTE, fondé par Kate Barry à Bucy-le-long, dans l’Aisne, basé sur les principes du Modèle Minnesota. Cette expérience inspirera, quelques années plus tard, le scénario de la bande dessinée Le Château des ruisseaux, parue aux éditions Dupuis en 2012. Dans les années 2000, il est grand reporter pour le magazine Technikart et réalise de nombreux reportages de terrain dans les quartiers du Nord et de l’Est parisiens, en Inde et en Afrique de l’Ouest. Durant cette période, il publie aux éditions du Seuil des auteurs de romans graphiques américains comme les frères Gilbert et Jaime Hernandez, prix du Patrimoine au festival d’Angoulême en 2006 pour la série Love & Rockets, Adrian Tomine, Joe Matt, Seth, Jason Lutes, James Sturm et Dave Cooper. Il participe également à l’émission de France Culture Mauvais Genre, animée par François Angelier, crée et dirige les huit premiers numéros de la revue de bande dessinée Bang !, qui mélange du manga, de la BD franco-belge, des comics US indépendants et de la bande dessinée de reportage. Pour France Culture, il signe quatre documentaires radios diffusés dans l’émission Sur les docks. Grâce au soutien de la Société civile des auteurs multimédia, l’un de ces documentaires radiophoniques donnera naissance à un essai, Moi, Vincent B., une expérience de la vie sans drogue (lauréat de la dotation Scam "Brouillon d'un rêve d'écriture" 2010), publié par les Impressions nouvelles en 2011, qui s’inspire du reportage de Joseph Kessel Avec les alcooliques anonymes, paru chez Gallimard. Depuis 1999, il est journaliste pour le mensuel Beaux Arts magazine et dirige notamment les numéros hors-série consacrés à la bande dessinée. Vincent Bernière est également éditeur. À partir de 2008, il occupe cette fonction aux éditions Delcourt et publie notamment des bandes dessinées érotiques comme Emmanuelle de Guido Crepax, d’après le roman d’Emmanuelle Arsan, Les 110 pilules de Magnus, une adaptation du Jin Ping Mei, ou encore Gwendoline, le chef-d’œuvre bondage de John Willie. Il dirige également la collection Outsider, et publie l’auteur américain Chris Ware, prix spécial du jury au festival d’Angoulême en 2015 pour son livre Building Stories. En 2010, il publie le roman Extraball, la suite de Shoot Again, chez JBZ et compagnie, un label éphémère dirigé par Jacques Binsztok. En 2011, il fait paraître Actuel, les belles histoires, aux éditions de la Martinière, avec Mariel Primois, un livre qui revient sur l’aventure journalistique du magazine créé par Jean-François Bizot. En 2012 et 2013, il publie Sex Press, la Révolution sexuelle vue par la presse underground et Punk Press, l’histoire d’une révolution esthétique aux éditions de la Martinière, avec Mariel Primois. Vincent Bernière est membre des Petits Miquets, un blog collectif du journal Le Monde.

Texte et photo © Wikipédia

Vincent Bernière, né le 2 mai 1969 à Paris, est un écrivain, journaliste et éditeur français. Vincent Bernière grandit en banlieue parisienne, dans les années 1970. Il connaît une adolescence mouvementée qu’il évoque dans son premier roman, Shoot Again, paru en 2007 aux éditions Panama. À la fin des années 1980, il étudie l’Histoire à la faculté de Paris X Nanterre. En août 1994, il fait partie des premiers patients du centre de traitement des addictions APTE, fondé par Kate Barry à Bucy-le-long, dans l’Aisne, basé sur les principes du Modèle Minnesota. Cette expérience inspirera, quelques années plus tard, le scénario de la bande dessinée Le Château des ruisseaux, parue aux éditions Dupuis en 2012. Dans les années 2000, il est grand reporter pour le magazine Technikart et réalise de nombreux reportages de terrain dans les quartiers du Nord et de l’Est parisiens, en Inde et en Afrique de l’Ouest. Durant cette période, il publie aux éditions du Seuil des auteurs de romans graphiques américains comme les frères Gilbert et Jaime Hernandez, prix du Patrimoine au festival d’Angoulême en 2006 pour la série Love & Rockets, Adrian Tomine, Joe Matt, Seth, Jason Lutes, James Sturm et Dave Cooper. Il participe également à l’émission de France Culture Mauvais Genre, animée par François Angelier, crée et dirige les huit premiers numéros de la revue de bande dessinée Bang !, qui mélange du manga, de la BD franco-belge, des comics US indépendants et de la bande dessinée de reportage. Pour France Culture, il signe quatre documentaires radios diffusés dans l’émission Sur les docks. Grâce au soutien de la Société civile des auteurs multimédia, l’un de ces documentaires radiophoniques donnera naissance à un essai, Moi, Vincent B., une expérience de la vie sans drogue (lauréat de la dotation Scam "Brouillon d'un rêve d'écriture" 2010), publié par les Impressions nouvelles en 2011, qui s’inspire […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Malheurs de Marine (Les) 2007
Autres collaborations de à Rôle
Château l'Attente 2011 2013 Traduction
Grands Classiques de la Bande Dessinée Erotique (Les) - La Collection 2016 Autres