Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Levis, Georges

Levis, Georges

  • 1484
  • Sidobre
  • Jean
  • Levis, Georges
  • le 07/08/1924 (FRANCE)
  • le 31/03/1988
  • De Monage  Sidobre, Jean 

Sa biographie

Jean Sidobre étudie les Beaux-Arts à Paris. Après le Seconde guerre mondiale, il débute une carrière d'illustrateur, sous le pseudonyme de Sainclair. Il collabore aux journaux "Marius", "Ce Soir" et "Nous Deux". En 1949, il prend le pseudonyme de Sylvia et commence ses premières bandes dessinées dans le magazine "Éva". Sidobre est alors présent dans "Le Hérisson", où il signe l'adaptation en bande dessinée de "OSS 117". Dans "L'Intrépide", il illustre des séries telles que "Steve Hollygan" (1958-1960) et "Jim Dynamic" (1958-1959) sous son propre nom. Il travaille pour le magazine "Mireille", et illustre divers livres pour Heauval, et pour les éditions Hachette. Pour ces dernières, il réalise les illustrations de séries des Bibliothèques verte (Alice) ou rose, notamment le Club des Cinq, série pour laquelle il réalise des bandes dessinées reprenant en doublon le texte de Claude Voilier. En 1971, il dessine "Mademoiselle Caroline" sur un texte de N. Ferren à la S.F.P.I. Un an plus tard, il réalise une adaptation en bande dessinée de la série télé "Daktari". Il est de plus présent sur le marché anglais avec ses travaux pour le magazine "Patty". En 1978, Jean Sidobre prend le pseudonyme de Georges Lévis (pour G. Lévis de Monnage, à lire à haute voix !) et se spécialise dans la bande dessinée érotique. Parmi ces créations, on trouve les aventures de "Liz et Beth", publiées dans "Bédé Adult" et en albums par Neptune, Glénat et Dominique Leroy. Toujours pour l'éditeur Leroy, il réalise des adaptations des "Petites Filles Modèles" (1982) et de "L'École des Biches" (1984). En 1985, Lévis est présent dans "Charlie Mensuel" avec "Jelly Shawn : mémoires d'une entraîneuse" sur un texte de Michel Denni et Philippe Mellot (également publié sous le titre "À corps perdu"). Il s'associe avec Francis Leroi et crée "Les Perles de l'Amour" et "Dodo, 13 Ans" dans "L'Écho des Savanes". Son dernier album est "Crimes et Délits" sur un texte de Tony Hawkee dans "J'Ose". Cette dernière œuvre reste inachevée : Jean Sibodre décède en 1988.

Jean Sidobre étudie les Beaux-Arts à Paris. Après le Seconde guerre mondiale, il débute une carrière d'illustrateur, sous le pseudonyme de Sainclair. Il collabore aux journaux "Marius", "Ce Soir" et "Nous Deux". En 1949, il prend le pseudonyme de Sylvia et commence ses premières bandes dessinées dans le magazine "Éva". Sidobre est alors présent dans "Le Hérisson", où il signe l'adaptation en bande dessinée de "OSS 117". Dans "L'Intrépide", il illustre des séries telles que "Steve Hollygan" (1958-1960) et "Jim Dynamic" (1958-1959) sous son propre nom. Il travaille pour le magazine "Mireille", et illustre divers livres pour Heauval, et pour les éditions Hachette. Pour ces dernières, il réalise les illustrations de séries des Bibliothèques verte (Alice) ou rose, notamment le Club des Cinq, série pour laquelle il réalise des bandes dessinées reprenant en doublon le texte de Claude Voilier. En 1971, il dessine "Mademoiselle Caroline" sur un texte de N. Ferren à la S.F.P.I. Un an plus tard, il réalise une adaptation en bande dessinée de la série télé "Daktari". Il est de plus présent sur le marché anglais avec ses travaux pour le magazine "Patty". En 1978, Jean Sidobre prend le pseudonyme de Georges Lévis (pour G. Lévis de Monnage, à lire à haute voix !) et se spécialise dans la bande dessinée érotique. Parmi ces créations, on trouve les aventures de "Liz et Beth", publiées dans "Bédé Adult" et en albums par Neptune, Glénat et Dominique Leroy. Toujours pour l'éditeur Leroy, il réalise des adaptations des "Petites Filles Modèles" (1982) et de "L'École des Biches" (1984). En 1985, Lévis est présent dans "Charlie Mensuel" avec "Jelly Shawn : mémoires d'une entraîneuse" sur un texte de Michel Denni et Philippe Mellot (également publié sous […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
A corps perdu 1990   
Crimes et délits 1988
Dodo 1987
Jelly Shawn, mémoires d'une entraîneuse 1987
Liz et Beth 1980 1988     
Perles de l'amour (Les) 1985
Petites Filles modèles (Les) (Levis) 1982   
Ecole des biches (L') 1984