Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Uderzo, Albert

Uderzo, Albert

  • 148
  • Uderzo
  • Albert
  • le 25/04/1927 (FRANCE)

Son actu

Astérix (Autres) Les vérités historiques expliquées

A paraître le 26/09/2018
  • Éditions du Chêne
  • 09/2018
  • 978-2-8123-1817-7
  • 160

Sa biographie

Fils d'immigrés italiens - sa famille n'acquiert la nationalité francaise qu'en 1934 -, Albert Uderzo découvre très jeune la bande dessinée à travers le personnage de Mickey Mouse, publié dans le Petit Parisien, puis dans le journal du même nom. En 1940, alors qu'il n'a que 14 ans, il se présente à la Société Parisienne d'édition qui l'engage. Il y apprend les bases du métier, le dessin de lettres, la retouche photo et le calibrage d'un texte, etc. Il publie sa première illustration, une parodie de la fable Le Corbeau et Le Renard, dans le magazine Junior. Il fait également la rencontre déterminante d'Edmond-Francois Calvo. Après un séjour en Bretagne, il rejoint son père et l'assiste chez un luthier parisien. En 1945, il travaille avec Renan de Vela sur un projet de dessin animé intitulé Clic-Clac, puis illustre Flamberge, une histoire de mousquetaires écrite par un certain Em-Re-Vil. L'année suivante, à la suite d'une petite annonce, il est engagé aux éditions du Chêne. Il y dessine un récit en 16 planches mettant en scène le Grognard Clopinard. Sous le pseudonyme d'Al Uderzo, il collabore au magazine OK et conçoit successivement Arys Buck, le Prince Rollin, puis Belloy l'Invulnérable. En 1949, il se retrouve reporter-dessinateur au journal France-Dimanche. À la suite de Jean Bellus, il anime Le Crime ne paie pas, une BD verticale publiée par France-Soir. Après avoir dessiné Captain Marvel Junior dans Bravo ! Uderzo se lie avec Yvan Cheron, le responsable de l'agence belge international Press. Ce dernier l'invite à Bruxelles et lui présente Georges Troisfontaines, le directeur de l'agence World Press ; il fait également la connaissance des dessinateurs Victor Hubinon, Eddy Paape et Mitacq... ainsi que du scénariste Charlier avec lequel il relance Belloy en 1951 dans La Wallonie. La même année, il rencontre un jeune homme fraîchement arrivé des États-Unis : René Goscinny. Une complicité se crée très vite entre les deux hommes. Tout d'abord, ils rédigent et illustrent une rubrique sur le savoir-vivre, publiée dans la revue féminine Bonnes Soirées. Ils concoivent ensuite Pistolin, mettant en scène un gentil corsaire, suivi peu après par Luc Junior. Ces 2 séries paraissent dans la Libre Junior. À cette époque, ils ont même l'idée de lancer sur le marche américain un personnage repondant au nom de Oumpah-Pah. Celui-ci n'emporte guère de succès et reste encore quelques années dans son carton à dessins. Toujours pour Bonnes Soirées, Uderzo illustre Sa Majesté mon mari et Valérie Andre, une héroïne de la guerre d'Indochine. En compagnie d'Octave Joly, il se lance en 1955 dans 2 feuilletons réalistes: Tom et Nelly, enfants du siècle pour Risque-Tout et Marco Polo pour La Libre Junior. Fin 1955, Uderzo, Charlier, Goscinny et Jean Hebrard (responsable de la publicité à la World Press) décident de fonder un syndicat, afin de défendre leurs droits. Leurs employeurs l'apprennent et décident de les licencier. Le quatuor fonde alors deux sociétés parallèles: Edifrance et Edipresse, tout à la fois agence de publicité et de presse. Sponsorisés par le chocolat Pupier, ils sortent le fascicule Pistolin. Au sommaire, on retrouve Uderzo dans Belloy, dans les Enfants héroïques et dans les Grands Noms de l'Histoire de France. Parallèlement, avec Goscinny, il crée Bill Blanchart, une série réaliste publiée dans la Libre Junior, et continue Benjamin et Benjamine dans le magazine du même nom, à la suite de Christian Godard. En 1957, sur un texte de Charlier, il dessine Clairette, une BD sentimentale proposée par Paris-Flirt. Un an plus tard, Uderzo fait son entrée à Tintin. Outre la série Oumpah-Pah, enfin publiée, il y réalise diverses histoires complètes et La Famille Cokalane, une création publicitaire commanditée par le shampooing Petrole Hahn. Les responsables d'Edifrance/Edipresse fourmillent de projets. Le premier d'entre eux, Le Supplément illustré, se veut destiné à l'ensemble de la presse quotidienne. Pour l'occasion, Uderzo dessine Banjo 3 ne répond plus, une bande réaliste préfigurant Tanguy et Laverdure et Antoine l'Invincible. Ce supplément ne dépassera pas le n°0. Il en est de même pour Radio-Télé, pour lequel il ne dessine qu'une couverture et qu'un strip. Ce magazine s'il ne sort pas, permet néanmoins à l'équipe d'établir de sérieux contacts avec la station Radio-Luxembourg, qui se concrétiseront en octobre 1959 par la sortie de Pilote. Dès le premier numéro de cet hebdomadaire, Albert Uderzo entreprend Tanguy et Laverdure avec Charlier et Astérix avec Goscinny. Le petit Gaulois s'impose au fil des années comme le best-seller absolu et le personnage le plus connu de toute la bande dessinée francaise. Au fil des années, Uderzo abandonne ses autres séries pour ne plus se consacrer qu'à ce personnage. En 1967 sort le premier d'une longue série de dessins animés Asterix le Gaulois. Sept ans plus tard, toujours en compagnie de Goscinny, il fonde les studios Idefix. En 1979, soit 2 ans après la mort de son scénariste, il crée les éditions Albert-René. Depuis le décès de Goscinny en 1977, Uderzo est seul pour assumer la responsabilité du texte et des dessins. Mais il est tellement imprégné de ses personnages qu'il n'a aucune difficulté à maintenir l'esprit de la série. Le plus éprouvant est de trouver à chaque fois une nouvelle idée. Uderzo écrit et dessine chaque image d'un album lui-même, dans son appartement. Il travaille environ 9 mois pour réaliser un album (3 mois pour le scénario et les dialogues et 6 mois pour les dessins). Pour les seules Aventures d'Astérix, 14 000 dessins environ ont déjà été produits. La collection Astérix comprend aujourd'hui 30 titres, diffusés à plus de 250 000 000 d'exemplaires dans le monde entier et traduits en plus de 40 langues. Sans parler des 6 films d'animation, longs métrages et de tous les produits dérivés concédés sous licence. Après plusieurs années d'absence, Uderzo ressort en 1996 un album des aventures des célèbres gaulois, La Galère d'Obélix.

Fils d'immigrés italiens - sa famille n'acquiert la nationalité francaise qu'en 1934 -, Albert Uderzo découvre très jeune la bande dessinée à travers le personnage de Mickey Mouse, publié dans le Petit Parisien, puis dans le journal du même nom. En 1940, alors qu'il n'a que 14 ans, il se présente à la Société Parisienne d'édition qui l'engage. Il y apprend les bases du métier, le dessin de lettres, la retouche photo et le calibrage d'un texte, etc. Il publie sa première illustration, une parodie de la fable Le Corbeau et Le Renard, dans le magazine Junior. Il fait également la rencontre déterminante d'Edmond-Francois Calvo. Après un séjour en Bretagne, il rejoint son père et l'assiste chez un luthier parisien. En 1945, il travaille avec Renan de Vela sur un projet de dessin animé intitulé Clic-Clac, puis illustre Flamberge, une histoire de mousquetaires écrite par un certain Em-Re-Vil. L'année suivante, à la suite d'une petite annonce, il est engagé aux éditions du Chêne. Il y dessine un récit en 16 planches mettant en scène le Grognard Clopinard. Sous le pseudonyme d'Al Uderzo, il collabore au magazine OK et conçoit successivement Arys Buck, le Prince Rollin, puis Belloy l'Invulnérable. En 1949, il se retrouve reporter-dessinateur au journal France-Dimanche. À la suite de Jean Bellus, il anime Le Crime ne paie pas, une BD verticale publiée par France-Soir. Après avoir dessiné Captain Marvel Junior dans Bravo ! Uderzo se lie avec Yvan Cheron, le responsable de l'agence belge international Press. Ce dernier l'invite à Bruxelles et lui présente Georges Troisfontaines, le directeur de l'agence World Press ; il fait également la connaissance des dessinateurs Victor Hubinon, Eddy Paape et Mitacq... ainsi que du scénariste Charlier avec lequel il relance Belloy en 1951 dans La Wallonie. La même année, il rencontre un jeune homme fraîchement arrivé des États-Unis : René Goscinny. Une complicité se crée très vite entre les deux […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
(Catalogues) Ventes aux enchères - Kahn-Dumousset 2011
(Recueil) Pilote (Super Pocket) 1968
34 / 34 Camera / Camera 1950   
Asterix (Mini-livres - Les 12 travaux d'Astérix) 1976
Asterix omnibus (The great) 1990
Astérix 1961 2009     
Astérix (Au pays d') 1985
Astérix (Autres) 1978 2018     
Astérix (Collection Atlas - Les archives) 2014 2015   
Astérix (Collection Atlas - Statuettes) 2001 2004
Astérix (Elf) 1973
Astérix (en allemand) 1972 2009     
Astérix (en anglais) 1969 2009     
Astérix (en espagnol) 1980 1985
Astérix (en italien) 1972 2009     
Astérix (en langues régionales) 1978 2015     
Astérix (en langues étrangères) 1982 2015     
Astérix (en latin) 1973 2015     
Astérix (en néerlandais) 1980 1999   
Astérix (France Loisirs) 1992 2015
Astérix (Hachette) 2002 2014
Astérix (Hors Série) 1976 2018   
Astérix (hors série) (en anglais) 2007 2008   
Astérix (L'intégrale - France Loisirs 2010) 2009 2011
Astérix (La grande collection) 2006 2015     
Astérix (Le journal d') 1991 1996
Astérix (Livre-Jeux) 1988 2013     
Astérix (Mini-Livres) 1977 1978
Astérix (Pop-Hop) 1971 1974
Astérix (Publicitaire) 1970 2014     
Astérix (Rouge et Or) 1983 1984
Astérix et ses amis 1983 1984
Aventures de l'âge d'or 1980 1981   
Bd fait sa cuisine (La) 1999
Belloy 1977
Benjamin et Benjamine 1991 2012
Bécassine 2016
Clairette 2009
Classici del fumetto di Repubblica (I) 1975
Idéfix 1972 1982   
Jehan Pistolet 1989 2002
Luc Junior 1990 2011
Magiciens d'eau (Les) 1987
Marco Polo (Joly) 1977
Oumpah-Pah 1961 1967
Oumpah-Pah -2- (Bédé Chouette) 1986 1988
Rire c'est rire 1995
Tanguy et Laverdure 1961 2011
Tanguy et Laverdure (Intégrale Télé 7 jours) 2014
Tanguy y Laverdure 2014
Tip top 1968
Umpah-Pah 1997   
Autres collaborations de à Rôle
(Catalogues) Ventes aux enchères - Christie's 2015 Couverture
(Catalogues) Ventes aux enchères - Cornette de Saint Cyr 2013 Couverture
(Catalogues) Ventes aux enchères - Tajan 2005 Couverture
Astérix 1984 2013 Couverture
Astérix (albums Luxe en très grand format) 2013 Couverture
Buzzi 2001 Préface
Bête est morte ! (La) - La Guerre Mondiale chez les animaux 1977 Préface
Zig et Puce 1974 Autres
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(AUT) Goscinny 2014 2017  
(AUT) Tibet 2015  
(AUT) Uderzo, Albert 1985 2017  
(DOC) BDM 1988  
(DOC) Journal Tintin 1981  
(DOC) Etudes et essais divers 1996