Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Graphiste, sculpteur et peintre depuis plusieurs années, Philippe Bringel est aussi, depuis juillet 2007, illustrateur de Bande Dessinée. C'est effectivement à cette date qu'est paru le premier opus d'un cycle BD de style fantastique : "Jed'Kan", pour lequel il assure le dessin et la colorisation. Artiste autodidacte, il est à sa façon la preuve que la volonté et la curiosité sont les moteurs essentiels de toutes les passions ! Né en 1965 dans le sud de l'Alsace, Philippe Bringel a très tôt préféré les livres d'images aux manuels scolaires. S'abreuvant à de multiples sources, le crayon et le papier à décalquer ont vite pris place au fond du cartable. À l'âge ou les autres enfants couraient à travers champs pour faire mille bêtises, Philippe penche sa tête d'enfant blond sur un énième dessin qu'il recopie avec application. Il est évident que le jeune Philippe n'a pas un penchant très vif pour les mathématiques ou la géographie, par contre ses lectures vont faire de lui un incollable des supers héros américains à la griffe Marvel et des classiques franco belges ! Rêvant au Surfer d'argent ou aux milles aventures de Tintin, il ne savait pas alors qu'un jour c'est lui qui donnerait vie à des héros et des univers entiers nourrit par ses rêves. Issu d'un milieu modeste, à l'heure des choix d'orientation, il renonce non sans regret à des études d'art trop onéreuses pour entrer directement dans la vie active. Il devient chef de chantier sur des sites chimiques et alterne avec des emplois de graphiste pour des agences de communication. Mais il n'aura de cesse tout au long des ces années d'aménager sa vie afin de pouvoir donner libre court à son impérieuse envie de dessiner et de créer. Très vite il peint, des œuvres surréalistes pleines de couleurs aux thématiques très personnelles, qu'il expose et obtient un certain succès. Mais la peinture ne lui suffit pas, il sculpte l'argile pour des pièces uniques mais aussi des figurines en résine offrant des personnages sortit tout droit d'un bestiaire légendaire entre sauvagerie et sensualité. Mais la fascination qu'il éprouve pour des auteurs tels que Sergio Toppi (auteur de "L'homme du Nil" ou du "Joyau Mongol") et Berni Wrightson (auteur de "Frankenstein" ou de "Land of Enchantment"), l'appelle à explorer les possibles de cet art du récit séquentiel qu'est la bande dessinée. Après quelques tentatives infructueuses qui lui ont permis d'intégrer les spécificités du genre, il rencontre Belya Dogan avec qui il va collaborer pour le Cycle fantastique "Jed'Kan". Même s'il ne prétend pas encore égaler la maîtrise de ses maîtres en la matière, Philippe Bringel, offre dans son trait et dans ses couleurs l'authenticité d'un travail artisanal. Créatif boulimique, toujours attelé au Cycle qui l'a fait connaître, il prépare plusieurs autres titres de BD. Et il continue en parallèle son travail de sculpteur et accepte parfois encore quelques commandes pour des créations graphiques pour Internet. Mais ce qui semble le motiver plus que tout, en dehors du bonheur de la création qui reste toujours un peu solitaire, ce sont les longues séances de signatures qui lui permettent de rencontrer lecteur et passionnés de BD. Comme pour Philippe l'art ne se conjugue pas au singulier, c'est avec conviction et humour qu'il anime des ateliers BD aux cotés de la scénariste de "Jed'Kan". Il partage avec plaisir l'art du croquis, de l'encrage, du story board et des couleurs avec des jeunes et des enfants curieux de pousser les portes d'un genre littéraire qu'ils consomment parfois sans en saisir toute la densité. Finalement les enfants d'aujourd'hui ne sont guère différents du jeune Philippe qui la tête penchée sur ses dessins, décalquait avec passion ses héros préférés rêvant la nuit de leur donner la vie !

Texte © Éditions Philya

Graphiste, sculpteur et peintre depuis plusieurs années, Philippe Bringel est aussi, depuis juillet 2007, illustrateur de Bande Dessinée. C'est effectivement à cette date qu'est paru le premier opus d'un cycle BD de style fantastique : "Jed'Kan", pour lequel il assure le dessin et la colorisation. Artiste autodidacte, il est à sa façon la preuve que la volonté et la curiosité sont les moteurs essentiels de toutes les passions ! Né en 1965 dans le sud de l'Alsace, Philippe Bringel a très tôt préféré les livres d'images aux manuels scolaires. S'abreuvant à de multiples sources, le crayon et le papier à décalquer ont vite pris place au fond du cartable. À l'âge ou les autres enfants couraient à travers champs pour faire mille bêtises, Philippe penche sa tête d'enfant blond sur un énième dessin qu'il recopie avec application. Il est évident que le jeune Philippe n'a pas un penchant très vif pour les mathématiques ou la géographie, par contre ses lectures vont faire de lui un incollable des supers héros américains à la griffe Marvel et des classiques franco belges ! Rêvant au Surfer d'argent ou aux milles aventures de Tintin, il ne savait pas alors qu'un jour c'est lui qui donnerait vie à des héros et des univers entiers nourrit par ses rêves. Issu d'un milieu modeste, à l'heure des choix d'orientation, il renonce non sans regret à des études d'art trop onéreuses pour entrer directement dans la vie active. Il devient chef de chantier sur des sites chimiques et alterne avec des emplois de graphiste pour des agences de communication. Mais il n'aura de cesse tout au long des ces années d'aménager sa vie afin de pouvoir donner libre court à son impérieuse envie de dessiner et de créer. Très vite il peint, des œuvres surréalistes pleines de couleurs aux thématiques très personnelles, qu'il expose et obtient un certain succès. Mais la peinture ne lui suffit pas, il sculpte l'argile pour des pièces uniques mais aussi des […]

Sa Bibliographie