Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Eça de Queiros, José Maria

Eça de Queiros, José Maria

  • 14044
  • Eça de Queiros
  • José Maria
  • le 25/11/1845 (PORTUGAL)
  • le 16/08/1900

Sa biographie

Né à Póvoa de Varzim au Portugal en 1845 de père magistrat, José Maria de Eça de Queirós est baptisé à Vila do Conde. Il vivera jusqu'en 1855 à Verdemilho, dans une zone rurale, avec ses grands-parents. C'est cette même année qu'il entre au collège de Lapa à Porto jusqu'à son entrée à l'université. En 1861, il commence sa première année de Droit à l'université de Coïmbre, c'est là qu'il connaîtra Teófilo Braga. En 1866, il s'installe à Lisbonne et il commence à se faire connaître dans la Gazette du Portugal. Il part à Évora pour exercer le métier d'avocat en 1867, mais il retournera rapidement à Lisbonne où il collabore pour la Gazette du Portugal. Entre temps, il fait un voyage en Egypte et il publiera à son retour un article sur le sujet du Canal de Suez dans le journal portugais Diários de Notícia. En 1873, il fait un voyage en Amérique où il s'arrêtra au Canada, aux États-Unis et en Amérique Centrale. Le Crime du Padre Amaro est publié dans une revue en 1875. En 1885, il se rend en France pour visiter Émile Zola et l'année suivante, il est nommé consul à Paris. La même année le roman Les Maia est publié. Il manifeste contre la condamnation de Dreyfus en 1889. Il meurt suite à une maladie le 16 aôut 1900 à Neuilly. Queirós a beaucoup voyagé, de Lisbonne à Cuba, de Newcastle à Bristol, pour finalement finir ses jours à Paris. Eça de Queiros est enterré au cimetière Alto de S. João à Lisbonne. (d'après Wikipedia)

Né à Póvoa de Varzim au Portugal en 1845 de père magistrat, José Maria de Eça de Queirós est baptisé à Vila do Conde. Il vivera jusqu'en 1855 à Verdemilho, dans une zone rurale, avec ses grands-parents. C'est cette même année qu'il entre au collège de Lapa à Porto jusqu'à son entrée à l'université. En 1861, il commence sa première année de Droit à l'université de Coïmbre, c'est là qu'il connaîtra Teófilo Braga. En 1866, il s'installe à Lisbonne et il commence à se faire connaître dans la Gazette du Portugal. Il part à Évora pour exercer le métier d'avocat en 1867, mais il retournera rapidement à Lisbonne où il collabore pour la Gazette du Portugal. Entre temps, il fait un voyage en Egypte et il publiera à son retour un article sur le sujet du Canal de Suez dans le journal portugais Diários de Notícia. En 1873, il fait un voyage en Amérique où il s'arrêtra au Canada, aux États-Unis et en Amérique Centrale. Le Crime du Padre Amaro est publié dans une revue en 1875. En 1885, il se rend en France pour visiter Émile Zola et l'année suivante, il est nommé consul à Paris. La même année le roman Les Maia est publié. Il manifeste contre la condamnation de Dreyfus en 1889. Il meurt suite à une maladie le 16 aôut 1900 à Neuilly. Queirós a beaucoup voyagé, de Lisbonne à Cuba, de Newcastle à Bristol, pour finalement finir ses jours à Paris. Eça de Queiros est enterré au cimetière Alto de S. João à Lisbonne. (d'après Wikipedia)

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Aia (A) 1955
Contos de Eça de Queiroz 1955
Relíquia (A) 2007
Torre de D. Ramires (A) 1954
Autres collaborations de à Rôle
Contos de Eça de Queiroz 1977 1993 Adaptation
Torre de D. Ramires (A) 1989 Adaptation
Torre de los Ramires (La) 1989 1990 Adaptation