Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Coutelis, Al

  • 1178
  • Coutelis
  • Alexandre-Nicolas
  • Coutelis, Al
  • le 08/02/1949 (FRANCE)

Sa biographie

Photo © JJ Procureur

Alexandre "Al" Coutelis est né à Paris le 08/02/1949. Il réside dans le département du Vaucluse. Alexandre Coutelis s’intéresse très jeune aux sports, et à la boxe en particulier, ce qui le conduit à participer à deux championnats de France. Mais le rêve de devenir dessinateur sera finalement le plus fort, et il parvient à entrer au journal Pilote en avril 1971. Sa collaboration est alors brève et modeste, avec une quinzaine de « Pages d'actualité » dessinées sur des scénarios de Jean Alessandrini, Jean-Marie Pélaprat et Serge De Beketch. Coutelis quitte Pilote le 2 décembre et débute alors une carrière de dessinateur de presse dans plusieurs supports (Lire, Le Nouvel Economiste, etc.), avant de revenir, en 1976, vers l'univers de la bande dessinée en collaborant brièvement à Pif-Gadget et Scoop Magazine. Il crée ensuite Giombax, le V.R.P. masqué, dont les strips sont diffusés dans plusieurs quotidiens de province. En 1983, Alexandre Coutelis fait un passage remarqué à Fluide Glacial où il dessine, sur un scénario de Jacques Lob, un épisode de Superdupont. La même année, sur un scénario de Rodolphe, il réalise, dans Charlie Mensuel 2e série, Le Cimetière des fous (album Dargaud, 1984), une impressionnante aventure de Dampierre et Morrisson dont l'action se déroule dans la mer des Sargasses... En 1984, au sein du même journal, il entreprend une autre série de grande aventure, La Dame de Singapour (album Dargaud, 1984) avec Francis Lambert. Coutelis entreprend en 1985 Chuck Dougherty, le privé, une série écrite par Jean-Michel Char-lier et sponsorisée par Canada Dry. Elle verra finalement le jour dans L'Echo des savanes cette même année. Suite à cette collaboration, Charlier décide de confier la réalisation graphique de Tanguy et Laverdure à Coutelis. Ce dernier ne dessinera cependant qu'un épisode, Survol interdit (album Editions Novedi-Hachette, 1988) : le décès de Jean-Michel Charlier entraîne en effet l'interruption définitive de la série. En 1990, Coutelis réalise, sur un scénario de Christian Godard et Bollée, une histoire correspondant à un cycle parallèle du Vagabond des Limbes. Intitulé Les 13 Transgressions, l'album paraît aux Editions du Vaisseau d'Argent. L'année suivante, il dessine Man, superhéros polyvalent (scénario Setbon - album Editions Albin Michel) et termine les dernières planches du Roi vert (scénario Jean Annestay d'après Paul-Loup Sulitzer) à la suite du décès subit de Jacques Armand (La Traque, album Éditions Dupuis). Alexandre Coutelis contribue ensuite à C'est la fête aux Mickey, un ouvrage collectif publié en 1992 par les Editions First, et collabore en 1995 à L'Allumé, un nouveau journal mêlant humour et érotisme dirigé par Jacques Rampal. En 1998, il signe, en collaboration avec Tronchet, Bienvenue à Welcome Land (Editions Audie-Fluide Glacial). Deux ans plus tard, sur un scénario de L. F. Bollée, il débute chez Casterman une série intitulée A.D. Grand-Rivière, dont quatre titres sont parus à ce jour depuis 2000. En 2002, ce même éditeur a publié une ultime histoire signée Jean-Michel Charlier et restée inédite en album, un polar atypique dessiné par Coutelis et prépublié dans L'Echo des Savanes en 1984 et 1985 : Le Privé. En 2002, un album dessiné par Coutelis sur un scénario de Fioretto est sorti chez Audie-Fluide Glacial : Di Cazzo.

Photo © JJ Procureur

Alexandre "Al" Coutelis est né à Paris le 08/02/1949. Il réside dans le département du Vaucluse. Alexandre Coutelis s’intéresse très jeune aux sports, et à la boxe en particulier, ce qui le conduit à participer à deux championnats de France. Mais le rêve de devenir dessinateur sera finalement le plus fort, et il parvient à entrer au journal Pilote en avril 1971. Sa collaboration est alors brève et modeste, avec une quinzaine de « Pages d'actualité » dessinées sur des scénarios de Jean Alessandrini, Jean-Marie Pélaprat et Serge De Beketch. Coutelis quitte Pilote le 2 décembre et débute alors une carrière de dessinateur de presse dans plusieurs supports (Lire, Le Nouvel Economiste, etc.), avant de revenir, en 1976, vers l'univers de la bande dessinée en collaborant brièvement à Pif-Gadget et Scoop Magazine. Il crée ensuite Giombax, le V.R.P. masqué, dont les strips sont diffusés dans plusieurs quotidiens de province. En 1983, Alexandre Coutelis fait un passage remarqué à Fluide Glacial où il dessine, sur un scénario de Jacques Lob, un épisode de Superdupont. La même année, sur un scénario de Rodolphe, il réalise, dans Charlie Mensuel 2e série, Le Cimetière des fous (album Dargaud, 1984), une impressionnante aventure de Dampierre et Morrisson dont l'action se déroule dans la mer des Sargasses... En 1984, au sein du même journal, il entreprend une autre série de grande aventure, La Dame de Singapour (album Dargaud, 1984) avec Francis Lambert. Coutelis entreprend en 1985 Chuck Dougherty, le privé, une série écrite par Jean-Michel Char-lier et sponsorisée par Canada Dry. Elle verra finalement le jour dans L'Echo des savanes cette même année. Suite à cette collaboration, Charlier décide de confier la réalisation graphique de Tanguy et Laverdure à Coutelis. Ce dernier ne dessinera cependant qu'un épisode, Survol interdit (album Editions Novedi-Hachette, 1988) : le décès de Jean-Michel […]

Sa Bibliographie