Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

« Le western, comme la BD, souffre d'un manque d'estime »

Entretien avec Tiburce Oger

Depuis La Piste des Ombres, Tiburce Oger s'était éloigné de son thème de prédilection en lorgnant, avec succès, du côté de l'Héroïc Fantasy grâce notamment à Gorn. Plus de dix années après l'arrêt de la série éditée chez Vents d'Ouest, l'auteur revient enfin au western en signant chez Rue de Sèvres un one shot, Buffalo Runner, mettant en scène un vieux chasseur de bisons qui raconte l'histoire de sa vie. One shot ? Pas si sûr...

Est-ce l’arrêt de La Piste des Ombres il y a une douzaine d’années qui vous a donné l’envie de refaire un western ?

Tiburce Oger : Depuis que je fais de la bande dessinée, le western est le sujet que je préfère, même si les hasards éditoriaux m’ont souvent mis sur la piste de l’Héroïc Fantasy. D’ailleurs, la première mouture de Gorn était celle du fantôme d’un officier confédéré qui voulait retrouver sa fiancée, une sorte de mythe d’Orphée pendant la Guerre de Sécession. On m’a alors incité à faire de l’Héroïc Fantasy, que j’ai un peu fait dans le premier tome. Je me suis pris au jeu et j’ai fait de Gorn une série plutôt romantique. Du coup, avec tous ces tomes dans les pattes, l’éditeur a eu tendance à m’en proposer d’autres. J’ai réussi à glisser La Piste des Ombres entre les tomes 8 et 9 de Gorn. Malheureusement, les problèmes que Vents d’Ouest a connus m’ont empêché de terminer la série.  Puis, on m’a présenté Vincent Perez avec lequel on ne devait faire qu’un seul […]

Sa biographie

Photo © Rue de Sèvres

Tiburce Oger est né en 1967 à la Garenne-Colombes. Dès l'âge de 12 ans, il affirme haut et fort qu'il fera de la bande dessinée son métier. Il obtient d'abord son Bac arts plastiques, intègre l'école des Beaux-Arts d'Angoulême où il reste 3 ans. "Ce n'est pas aux Beaux-Arts qu'on apprend à faire de la BD", dixit Tiburce ! Il effectue donc son apprentissage dans un studio de dessins animés croquant des Tortues Ninjas et Denver le dinosaure. Ce travail lui a permis d'acquérir un trait varié et rapide. En 1992, Tiburce publie chez Vents d'Ouest le premier tome de Gorn. Trois ans plus tard, lors du salon du livre de Bordeaux, il rencontre Denis-Pierre Filippi qui lui propose de lire ses contes. Tous deux s'allient et créent Orull, le faiseur de nuages. Ces références culturelles ? Fritz Lang, Hitchcock, et son éternel livre de chevet, Le Portrait de Dorian Gray. Sa prime jeunesse a été marquée par Les Tuniques Bleues. Il collectionne aujourd'hui les armes anciennes, se passionne pour les chevaux et goûte tout particulièrement aux authentiques westerns. Il réside actuellement dans les Charentes, à quelques kilomètres d'Angoulême et des « copains de la corpo ».

Texte © Delcourt

Photo © Rue de Sèvres

Tiburce Oger est né en 1967 à la Garenne-Colombes. Dès l'âge de 12 ans, il affirme haut et fort qu'il fera de la bande dessinée son métier. Il obtient d'abord son Bac arts plastiques, intègre l'école des Beaux-Arts d'Angoulême où il reste 3 ans. "Ce n'est pas aux Beaux-Arts qu'on apprend à faire de la BD", dixit Tiburce ! Il effectue donc son apprentissage dans un studio de dessins animés croquant des Tortues Ninjas et Denver le dinosaure. Ce travail lui a permis d'acquérir un trait varié et rapide. En 1992, Tiburce publie chez Vents d'Ouest le premier tome de Gorn. Trois ans plus tard, lors du salon du livre de Bordeaux, il rencontre Denis-Pierre Filippi qui lui propose de lire ses contes. Tous deux s'allient et créent Orull, le faiseur de nuages. Ces références culturelles ? Fritz Lang, Hitchcock, et son éternel livre de chevet, Le Portrait de Dorian Gray. Sa prime jeunesse a été marquée par Les Tuniques Bleues. Il collectionne aujourd'hui les armes anciennes, se passionne pour les chevaux et goûte tout particulièrement aux authentiques westerns. Il réside actuellement dans les Charentes, à quelques kilomètres d'Angoulême et des « copains de la corpo ».

Texte © Delcourt

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
9 Têtes 1998 2000
Auberge du bout du monde (L') 2004 2007
Black Sands - Unité 731 2016
Buffalo Runner 2015   
Buffalo Runner (en allemand) 2015   
Canoë Bay 2009
Chevaliers d'Emeraude (Les) 2011 2018  
Damoiselle Gorge 1997 1998
Deux vies 2008
En images et en bande dessinée 2001
Enfants du Nil (Les) 1990
Ewen 2008
Fontaine aux fables (La) 2002  
Forêt (La) 2007 2010  
Ghost Kid 2020   
Gorn 1992 2008   
Gorn (en allemand) 1993   
Gorn (en néerlandais) 1997   
Ma guerre 2017   
Orull, le souffleur de nuages 1998 2004  
Piste des Ombres (La) 2000 2002   
Autres collaborations de à Rôle
Gorn 2008 Lettrage
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(AUT) Oger 2004