Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Bonvi

  • 1051
  • Bonvicini
  • Franco
  • Bonvi
  • le 31/03/1941 (ITALIE)
  • le 10/12/1995

Sa biographie

Bonvi est né a Bologne en Italie le 31/03/1941. Franco Bonvicini, dit Bonvi, abandonne très vite ses études pour se consacrer au dessin d'animation. En 1967, Il publie une courte histoire dans le catalogue du Salon de Lucca. Dès l'année suivante, il s'oriente professionnellement vers la bande dessinée et publie sa série Sturmtruppen dans le quotidien Paese Sera. Peu après, il continue cette série dans Eurêka puis dans de nombreux journaux. Cette série est publiée en français à partir de 1976, chez Sagédition, puis J.-C. Lattès. Toujours en 1968, il fonde son propre studio graphique. En 1969, il conçoit quelques courts récits dans Off-Side. Il collabore à la même époque aux revues Psycho et Horror, ainsi qu'aux éditions Alpe (avec Cattivik et Posapiano). Avec son collaborateur Silvestri (Silver), il lance Nick Carter en 1970, d'après sa série télévisée Gulp-Fumetti, qu'il réalise en compagnie de Guido de Maria - Nick Carter fait l'objet d'un recueil à la Sagédition en 1976. II travaille également sur Saturnino Farandola, d'apres Albert Robida. En 1972, avec Francesco Guccini, il dessine Storie dello Spazio Profondo (éditions Carecas). L'année suivante, en compagnie de Mario Gamboli, il signe Milo Marat dans l'hebdomadaire français Pif Gadget. Après un épisode de Sturmtruppen, paru dans le Canard Sauvage, en 1974, il entame une collaboration suivie avec les éditions Glénat, qui se concrétise par la publication d'Après la Bombe (une série apparue en 1975 dans Eurêka sous le titre Cronache del Dopobomba). Toujours en 1975, il dessine éphémère Agosto a Strisce. En 1978, une fois de plus avec Silvestri, il imagine Blackout et illustre L'Uomo di Tsushima (Cepim). Bonvi délaisse ensuite quelque peu la bande dessinée pour se consacrer a différentes réalisations télévisées. Son studio n'en continue pas moins de fournir de nombreuses bandes (Sturmtruppen paraît ainsi régulièrement dans Sturmtruppen Manuale Tekniken, aux éditions G. Vincent). En 1995, il meurt renversé par un chauffard. Par son trait rond et simplifié, par son emploi quasi systématique des trames, mais surtout son sens aigu de la parodie, Bonvi s'est imposé comme un très grand auteur humoristique. Son style a depuis fait école, en temoigne Silver ou Claudio Onesti, etc.

Bonvi est né a Bologne en Italie le 31/03/1941. Franco Bonvicini, dit Bonvi, abandonne très vite ses études pour se consacrer au dessin d'animation. En 1967, Il publie une courte histoire dans le catalogue du Salon de Lucca. Dès l'année suivante, il s'oriente professionnellement vers la bande dessinée et publie sa série Sturmtruppen dans le quotidien Paese Sera. Peu après, il continue cette série dans Eurêka puis dans de nombreux journaux. Cette série est publiée en français à partir de 1976, chez Sagédition, puis J.-C. Lattès. Toujours en 1968, il fonde son propre studio graphique. En 1969, il conçoit quelques courts récits dans Off-Side. Il collabore à la même époque aux revues Psycho et Horror, ainsi qu'aux éditions Alpe (avec Cattivik et Posapiano). Avec son collaborateur Silvestri (Silver), il lance Nick Carter en 1970, d'après sa série télévisée Gulp-Fumetti, qu'il réalise en compagnie de Guido de Maria - Nick Carter fait l'objet d'un recueil à la Sagédition en 1976. II travaille également sur Saturnino Farandola, d'apres Albert Robida. En 1972, avec Francesco Guccini, il dessine Storie dello Spazio Profondo (éditions Carecas). L'année suivante, en compagnie de Mario Gamboli, il signe Milo Marat dans l'hebdomadaire français Pif Gadget. Après un épisode de Sturmtruppen, paru dans le Canard Sauvage, en 1974, il entame une collaboration suivie avec les éditions Glénat, qui se concrétise par la publication d'Après la Bombe (une série apparue en 1975 dans Eurêka sous le titre Cronache del Dopobomba). Toujours en 1975, il dessine éphémère Agosto a Strisce. En 1978, une fois de plus avec Silvestri, il imagine Blackout et illustre L'Uomo di Tsushima (Cepim). Bonvi délaisse ensuite quelque peu la bande dessinée pour se consacrer a différentes réalisations télévisées. Son studio n'en continue pas moins de fournir de nombreuses bandes (Sturmtruppen paraît ainsi régulièrement dans Sturmtruppen Manuale Tekniken, aux éditions […]

Sa Bibliographie