Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de XIII Mystery -3- Little Jones
©Dargaud 2010 Yann/Henninot
Parution le 01/10/2010. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 10/09/2010 (Dernière modification le 20/02/2014 à 18:29) par Jean-Phi

XIII Mystery

3. Little Jones

Une BD de et Éric Henninot chez Dargaud - 2010

10/2010 (01 octobre 2010) 54 pages 978-2-505-00979-5 Format normal 114862

Pas facile d'être Noir dans le ghetto de Chicago, à la fin des années 60, entre le racisme des Blancs et le radicalisme des Black Panthers. Certains, pourtant, cherchent une troisième voie. C'est le cas du major Wittaker, héros du Vietnam et fils du grand pasteur Martin Calvin X. La petite Jones, jeune orpheline débrouillarde, s'accroche à lui comme une sangsue car elle ne veut pas tomber dans les mêmes pièges que son frère Marcus, qui accomplit de sales boulots pour le compte des Black Panthers. Pour Jones, son avenir est tout tracé... Lire la suite

  • Currently 3.38/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (110 votes)

  • XIII Mystery -1- La Mangouste

    Tome 1
  • XIII Mystery -2- Irina

    Tome 2
  • XIII Mystery -3- Little Jones

    Tome 3
  • XIII Mystery -4- Colonel Amos

    Tome 4
  • XIII Mystery -5- Steve Rowland

    Tome 5
  • XIII Mystery -6- Billy Stockton

    Tome 6
  • XIII Mystery -7- Betty Barnowsky

    Tome 7
  • XIII Mystery -8- Martha Shoebridge

    Tome 8
  • XIII Mystery -9- Felicity Brown

    Tome 9
  • XIII Mystery -10- Calvin Wax

    Tome 10
  • XIII Mystery -11- Jonathan Fly

    Tome 11
  • XIII Mystery -12- Alan Smith

    Tome 12
  • XIII Mystery -13- Judith Warner

    Tome 13
  • XIII Mystery -INT1+2- La Mangouste - Irina

    INT1+2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 04/09/2017 à 14:43:35

    Un album plutôt faiblard, malgré un dessin réalisé avec une jolie précision. Tout le problème vient en fait du scénario, dont le personnage principal (Jones) est largement sous-exploité, et qui ne sert ici finalement que de prétexte à une histoire qui tire sur les grosses ficelles et qui est même, par moments, assez caricaturale. Le lien avec la série-mère est assez distant et le plaisir de lecture s'en trouve de fait entaché. Un album que je qualifierais de fait de dispensable.

    Le 12/07/2017 à 18:27:13

    Je n'ai pas la prétention de juger si c'est bon ou pas (d'autres s'en chargeront)... Je dis juste, à celui qui hésite d'acheter cet album, que j'ai aimé. Mais je dois bien avouer que le personnage de Jones est, de loin, mon personnage préféré dans la série. Le dessin est efficace et j'ai trouvé de la tendresse et de l'humour dans la "Little Jones"...

    Le 28/11/2015 à 17:32:18

    Un album mauvais dans tous les sens du terme.

    Comme il a déjà été dit dans les précédentes critiques, Jones, n'est absolument pas le sujet de ce tome ou à peine plus que Sarah dans l'histoire concernant le colonel Amos. De fait on est dans l'arnaque pur et simple de la part de l'éditeur et d'Yann.
    En effet comme l'a dit Buggos, dans les règles de départ des XIII Mysteries, Van Hamme avait interdit que Jones soit l'objet d'un album. Yann comme a son habitude a voulu jouer au plus malin en contournant la règle. Sauf qu'au final, il a rien contourné du tout, Van Hamme peut être satisfait et l'éditeur aussi puisqu'avec le titre et la couverture l'album c'est quand même vendu.
    Voila concernant le contenu réel de ce tome.

    Ensuite l'histoire en elle même.
    Elle rassemble un ensemble d'idées perverses, sordides et immorales, traitées de manière racoleuses et vulgaires, dignes de magazines people.
    On n'est plus dans la provocation des mœurs (cher à Yann) mais comme le dit Buggos, dans le racolage.
    Il n'y a aucun suspense ni cohérence concernant la série mère et encore moins si on prend l'histoire pour elle même.
    Il est marrant de noter que si le personnage de base (Jones), voir même le personnage réel traité dans cet album (Wittaker), sont des personnages positifs (surtout Jones), cette histoire a la plus grande concentration de (gros) salopards de la série mère.
    Wittaker lui - même qui sans être véritablement identifié comme étant du coté des héros ou des « méchants » dans la série mère, se révèle à la toute fin de cet album comme une véritable ordure.
    Quant aux personnalités réels présentent = voire les pires torchons voyeuristes de la presse à scandales, pour trouver portraits et histoires aussi inspirées.


    Enfin je termine sur le scénariste Yann (Henninot étant parfait pour le dessin) avec lequel j'ai de plus en plus de mal. Si dans les années 80 et 90, ses histoires ont apportées du neuf au sein d'un environnement éditorial en pleine catalepsie. Aujourd'hui il semble tourner en rond tout n'en étant plus que la caricature de lui – même. Ainsi dans la quasi totalité de son œuvre se trouve une figure féminine, sujet à des sévices corporels et/ou psychologiques, quant elle n'est tout simplement pas présentée comme une sal... manipulatrice.

    Le 29/04/2012 à 10:06:39

    D'accord avec les avis sévères ci-dessus. Cet album est une BD piège! Les dessins sont absolument magnifiques mais alors le contenu du scénario est lui complètement nul ! Je ne vais pas revenir sur l'incongruité de mêler une fiction (en l’occurrence un spin-off de XIII) avec des éléments réels ayant existé, mais pourquoi ne pas avoir nommé cet album "Elroy Wittaker" ? La présence de la petite Jones n'est qu'un prétexte à parler d'une forme plutôt convenue de l'histoire des Blacks Panthers. Quant à elle-même, on n'en sait pas plus que ce qui avait déjà été évoqué dans un épisode de la série mère, à part son prénom qui n'apporte rien...
    Bref tout cela sent l'oeuvre de commande, je ne reconnais pas le génie habituel de Yann qui m'avait habitué à beaucoup mieux! Les dialogues sont d'une niaiserie invraisemblable, d'un manque de naturel auquel je ne m'attendais pas. D'autre part Yann a dû oublier que Jones n'avait que 10 ans parce qu’il la fait parler et penser comme une adulte du début à la fin de l'album. La psychologie n'est pas le point fort de Yann, dirait-on... De plus, la gamine dit à 2 reprises, je crois, que les adultes sont trop cons, mais elle ne rêve que d'une chose: rejoindre le monde des adultes en étant soldat !...
    Autant j'ai bien aimé les deux précédents XIII Mystery, même s'ils n'étaient pas dépourvus de défauts, surtout le premier, autant je me suis ennuyé à lire ce Little Jones, malgré un graphisme impeccable. Je le dis tout de suite, cet album ne sert pas à grand-chose, sinon, comme il a été dit plus haut, à compléter la série !...

    Le 25/03/2011 à 21:46:49

    C'est à se demander !
    N'y aurait-il que Van Hamme pour écrire de bonnes histoires de XIII ?
    Après deux premiers tomes que je trouve plutôt mauvais, ce troisième réussit l'exploit d'être encore pire !
    Pourtant, au vu de la couverture, un peu plus originale que d'habitude, et du dessin, je me disais que ce troisième tome relèverait un peu le niveau, mais c'était sans compter sur le scénario.
    Déjà on n'était pas censé avoir une histoire sur Jones, ni sur Carrington, ni sur XIII même, ça faisait partie des règles. Bon, je trouve plus la référence mais je suis sûr de l'avoir lu quelque part.
    D'ailleurs, cet album s'appelait "General W" au départ.
    Au final, sur qui est-ce ? Sur Wittaker ou sur Jones ? Ou encore sur Standwell, Carrington ? Ou même la Mangouste ? L'apparition de ces personnages me paraît absolument pas justifiée d'ailleurs, à part pour Carrington bien sûr.
    Bon, essayons de trouver des points positifs. Le dessin, je l'ai dit, est OK. Le personnage de Jones me semble relativement convaincant, mais on a presque l'impression que c'est un personnage secondaire. Mais alors tout le reste...
    C'est grossièrement caricatural au dernier degré. Même en regardant cet épisode comme une parodie, ce à quoi le dessin ne se prête pas du tout, j'aurais du mal à l'avaler.
    Les références historiques, les clins d'oeil à la série-mère, les dialogues, les retournements de situations, tout y est grossièrement étalé, sans une once de finesse, sans aucune subtilité.
    Sont renvoyés dos-à-dos les noirs extrêmistes, les blancs racistes et les modérés naïfs. Les stars du cinéma sont de riches frivoles aux vices les plus choquants possible (coke, sexe avec mineures).
    Et le pire c'est qu'il insiste. Ça suffit pas de montrer Wittaker se faire arrêter une fois par des flics peu amènes, on a droit à quasiment la même scène quelques pages plus loin.
    Les dialogues ont autant de profondeur que dans "Hélène et les garçons", "je suis un méchant qui déteste les gentils", "Mais moi je ne suis pas d'accord avec toi, je crois que tu as tort et même j'irai jusqu'à dire que tu es un méchant en fait !"
    Voilà en gros c'est ça.
    Les événements historiques, dont Yann ne semble avoir qu'une connaissance superficielle (contrairement à Van Hamme qui lui au moins se documentait), sont utilisés de façon tellement exhaustive que c'est à se demander si ce n'est pas par manque d'imagination : les black panthers, le vietnam, kennedy, martin luther king (très subtilement renommé "martin calvin x"), Polanski, Sharon Tate, Charles Manson (la "langouste" ?), et Edgar Hoover, on mélange tout ça.
    Le seul point commun : tout est traité de la façon la plus racoleuse possible.
    Qu'est-ce Polanski vient foutre dans XIII ? Rien, mais comme le sujet était brûlant à l'époque de la publication, Yann en profite : "Voilà un personnage que tout le monde adore détester, je vais en faire un méchant."
    Lamentable.

    On savait déjà comment Jones avait rencontré Carrington avant de devenir militaire, comment elle avait passé son enfance dans un quartier miteux, tout ça est repris presqu'à la lettre dans la bd. Quelle révélations ?
    Oh 3 fois rien.
    Jones s'appelerait "dream", mais elle ne le sait même pas.
    Elle serait la fille de Martin luther king, la demi-soeur de Wittaker, et elle aurait pour copine Condolezza Rice.

    Le seul truc qui m'a surpris un peu c'est le retournement de situation où on découvre que Wittaker prend la place de son frère. Un retournement complètement gratuit d'ailleurs. Mais même là, lors de cette scène, Yann tombe dans le lourd. Les "méchants" prédisent que Wittaker deviendra le premier noir chef d'état-major interarmes. On ne lui proposent pas un grade de général, non, carrément chef d'état-major, juste parce que c'est ce qu'il deviendra effectivement dans "Le jugement"... 30 ans après.
    En plus, ça sous-entend qu'un noir ne pourrait pas accéder à de hautes fonctions sans l'aide d'un complot. Charmant.

    Bref, cet album est à fuir.
    Je ne le dis pas souvent mais je veux vraiment qu'on me rend les 20 minutes que j'ai passé à lire cet album.

    PS : au fait "pigs" ce n'est pas "policier dans l'argot afro-américain", c'est tout simplement "flics" dans l'argot américain, afro ou non. D'ailleurs, dans les années 60-70 on disait plutôt "noirs" ("black is beautiful"), le terme afro-américain qu'utilisent ici les personnages n'est venu que dans les années 80.

    Le 16/01/2011 à 17:38:00

    Bonne surprise à la lecture de Little Jones. L'ambiance de la série mère est très bien respecté, le scénario très noir et très tordu conforme à l'original et prenant à lire, et les dessins sont raccords.
    Certes Jones n'est qu'un prétexte à un récit qui revisite tous les mythes de l'Amérique des années 70, mais c'est très bien rendu et jamais ennuyeux.
    Une bonne lecture qui complète bien la série.

    Le 01/01/2011 à 19:25:01

    Le plus mauvais de la série.
    La présence de Jones est un prétexte pour raconter une pseudo Amérique des années 60-70 où l'on retouve "lourdement" des références à des personnes ayant existé dont on a modifié le nom et la véritable histoire (la référence à Polanski est TRES mauvaise).
    A acheter uniquement pour avoir toute la collection.

    Le 01/11/2010 à 18:36:19

    A la première lecture, c'est pas mal, bien dessiné.
    Maintenant quand on se rapporte à l'histoire des années 60, le scénario est nauséeux : la révision complètement fantaisiste de l'assassinat de Sharon Tate, épouse de Roman Polanski est assez immonde.

    Le 21/10/2010 à 18:22:57

    Enfin lu et très apprécié.

    Je ne connaissai pas le dessin d'Henninot, maintenant j'aime bien.
    Quand à l'histoire, je trouve, comme pour les deux précédents, qu'elle s'intégre parfaitement à la série.

    Que du bonheur cette lecture, pas décut.

    Continuaient comme ça, vivement les suivants.

    Le 08/10/2010 à 11:33:27

    Très belle surprise que ce "little jones". On y retrouve tous les ingrédients qui ont fait la force et le succès de la série. les planches sont très bien construites et vraiment dans l'esprit. Les dessins réussis de HENNINOT collent parfaitement avec le scénario irréprochable de YANN. On sent à la lecture de cet ouvrage, que les auteurs ont approché cette série culte avec humilité mais sans complexe et en y mettant tout leur talent. Bravo, à lire sans hésiter !!!

    Le 05/10/2010 à 22:52:32

    Etrange sentiment après la lecture de cet opus.
    On ne sait si, malgré sa couverture,cet opus est dedié plus au futur général Wittaker qu'au fameux major Jones, dont on connait enfin le prénom dans le présent volume.

    Car le scénariste Yann a choisi une curieuse option, celle de décrire l'histoire de Jones dans une amérique recrée, avec un clone d'Angéla Davis,un Roman Polanski dégénéré (auteur du "pal des vampires"), un Edgar HooPer -chef du FBI-bref des allusions qui finissent par lasser. Certes au début de la série mère, Jean Van Hamme avouait ne pas vouloir citer nommément les Etats Unis , mais à ce niveau là, le parti-pris de Yan me parait discutable.
    Certes Il reprend, assez rapidememnt, le synopsis de Van Hamme sur Jones dans le "XIII mystery", mais il prend une certaine liberté avec la série mère: la présence de la mangouste sur la scène du crime me parait douteuse et le final est vraiment sujet à caution.

    Même si l'affaire Polanski-celle de 2010- revient sur le tapis, j'ai du mal à comprendre la présence de l'affaire Polanski- coté Sharon Tate-
    dans cet opus.

    J'ai eu en fin de compte l'impression de lire un catalogue, avec les personnages que j'ai déjà cité, auquel j'ajoute un certain Martin calvin X, aautrement dit Martin Luther King, un général Standwell déjà antipahique,et un colonel Carrington amateur de cigares, sans oublier l'infâme Franck Giordino.

    Ce dernier avatar de XIII se lit avec attention tant les dialogues sont nombreux et riches mais les références sont telles, si nombreuses et si lourdres qu'elles finissent par lasser.

    Par contre le dessin d'Eric Hennninot ne souffre d'aucun défaut et vivement qu'il retourne à "Carhago", si le diiférent avec C.Bec est réglé

    Le 02/10/2010 à 16:51:36

    Epaté, c’est le mot… Yann et Heninot m’on vraiment fait vivre un excellent moment de lecture.

    Alors que la série mère XIII était dans un état d’essoufflement proche de l’agonie, Dargaud nous annonce encore un coup marketing en lançant XIII Mystery

    Comme beaucoup je me suis quand même laissé tenter, et je dois dire je ne suis pas déçu. Ralph Meyer et Xavier Dorison nous avaient concocté une belle entrée en matière.

    Yann et Heninot nous livre (selon moi) le meilleur des tomes parus actuellement.

    Le dessin de Heninot est franchement très très bon… il aurait franchement pu faire un très bon dessinateur de la série principale. Vivement son retour sur l’excellent Carthago.

    Yann nous livre un de ses meilleurs scénar tout simplement…

    Merci Messieurs !

    Le 02/10/2010 à 16:47:10

    Epaté, c’est le mot… Yann et Heninot m’on vraiment fait vivre un excellent moment de lecture.

    Alors que la série mère XIII était dans un état d’essoufflement proche de l’agonie, Dargaud nous annonce encore un coup marketing en lançant XIII Mystery

    Comme beaucoup je me suis quand même laissé tenter, et je dois dire je ne suis pas déçu. Ralph Meyer et Xavier Dorison nous avaient concocté une belle entrée en matière.

    Yann et Heninot nous livre (selon moi) le meilleur des tomes parus actuellement.

    Le dessin de Heninot est franchement très très bon… il aurait franchement pu faire un très bon dessinateur de la série principale. Vivement son retour sur l’excellent Carthago.

    Yann nous livre un de c’est meilleur scénar tout simplement…

    Merci Messieurs !

Afficher encore 9 avis

Toutes les éditions de cet album

  • XIII Mystery -3- Little Jones ©Dargaud 2010 Yann/Henninot

    3 . Little Jones

    • 114862
    • Yann
    • Henninot, Éric
    • Marquebreucq, Bérengère
    • Montésinos, Éric
    • 10/2010 (Parution le 01/10/2010)
    • non coté
    • Dargaud
    • Format normal
    • 978-2-505-00979-5
    • 54
    • 10/09/2010 (modifié le 20/02/2014 18:29)

    Info édition : Noté ''Première édition''. Pas de DL, le mois indiqué ici est celui de la sortie.

  • XIII Mystery -3TL- Little Jones ©Album 2011 Yann/Henninot

    3TL . Little Jones

    • 121856
    • Yann
    • Henninot, Éric
    • Marquebreucq, Bérengère
    • 01/2011
    • non coté
    • Album
    • Format normal
    • 978-2-87465-039-0
    • 128
    • 30/01/2011 (modifié le 01/02/2011 01:09)
    • Ex-libris

    Info édition : L'album limité sera composé : * d'un tirage limité à 200 exemplaires commercialisés numérotés de cette version pour Bruno GRAFF * de 2 ex-libris dont un signé par Eric Henninot et un signé par Yann * d'un album cartonné avec tranche toilée * d'une couverture inédite * d'une histoire en noir et blanc et également en vis-à-vis en planches crayonnées 112 pages * de 16 pages couleurs de bonus supplémentaires inédits à l'avant soit un total de 128 pages Le tirage sera de 200 exemplaires numérotés pour Bruno GRAFF et 200 exemplaires numérotés pour ALBUM. Il y a des couvertures différentes pour ces 2 versions

  • XIII Mystery -3TT- Little jones ©Bruno Graff 2011 Yann/Henninot

    3TT . Little jones

    • 122315
    • Yann
    • Henninot, Éric
    • <N&B>
    • 01/2011
    • non coté
    • Bruno Graff
    • Format normal
    • 978-2-87465-039-0
    • 128
    • 06/02/2011 (modifié le 31/01/2012 08:31)

    Info édition : Tirage de tête 200 ex. numérotés + 17 ex. HC pour les éditions Bruno Graff. Avec un ex-libris en couleur signé par Eric Henninot et un ex-libris N&B signé par Yann. 120 exenplaires dos toilé noir ,40 dos toilé orange et 40 dos toilé blanc.