Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Walhalla -1- Terre d'écueils
©Glénat 2013 Pothier/Lechuga
Parution le 15/05/2013. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 12/04/2013 (Dernière modification le 08/04/2014 à 21:53) par Yog-volo

Walhalla

1. Terre d'écueils

Une BD de et Marc Lechuga chez Glénat ([treize étrange]) - 2013

05/2013 (15 mai 2013) 46 pages 978-2-7234-8085-7 Format normal 186823

Au pire, ils auront toujours Thor… Par un beau matin d’hiver, les habitants de la petite île de Rvahr ont eu un funeste présage : l’éruption prochaine du volcan va anéantir l’île et leur offrir un aller simple pour le Walhalla, le paradis des Vikings... Tandis que la peur s’abat sur la communauté, une voix s’élève : le sage Dahmar pense que le Walhalla est en réalité une terre promise bien réelle. Il embarque à sa recherche en compagnie de deux valeureux guerriers : l’agité Rudolf et le calme Brömur. Tous trois ne tardent... Lire la suite

  • Currently 3.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (35 votes)

  • Walhalla -1- Terre d'écueils

    Tome 1
  • Walhalla -2- Du côté de Sherwood

    Tome 2
  • Walhalla -3- Un appel d'Eire

    Tome 3

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 10/12/2014 à 18:19:51

    À la lecture de cet album, j'ai pensé plusieurs fois aux aventure d'Astérix et d'Obélix. Au vu des commentaires précédents, je vois que je ne suis pas le seul. Et c'est bien logique ! On a un grand costaud, un petit teigneux et un sage à la longue barbe blanche, qui partent en mission pour le bien de leur village et vont à la rencontre d'autres civilisations (l'Écosse dans ce premier tome). C'est bourré de jeux de mots, calembours, répliques amusantes et clins d'oeil en tous genres. On y voit par exemple un "Christophe Lambert" du clan McLeod, ce qui fera sourire les quarantenaires dans mon genre. Ajoutez à tout ça des personnages avec des noms rigolos et la référence aux deux Gaulois est encore plus flagrante. Il ne manquait plus qu'un petit chien ou tout autre animal de compagnie pour compléter le tableau...

    Bref, j'ai passé un bon moment et j'ai beaucoup souri. Le dessin est plaisant, tout public, et convient parfaitement à ce genre d'histoire.

    Mon bémol : une fois le décor planté et la mission entamée, je trouve que le récit perd en intérêt. Le conflit entre les deux clans écossais démarre d'une bonne idée (haggis, à l'ail ou pas à l'ail ?) mais le trio viking n'a pas grand chose à y faire. En outre, la manière dont la gué-guerre prend fin (et vas-y que je balance un tronc sur le champ de bataille et voilà c'est réglé) me paraît extrêmement précipitée. Dommage.

    Par Odin ! je compte bien lire le tome 2 avec, je l'espère, autant d'humour et une histoire un peu plus... aboutie.

    Le 13/11/2014 à 16:17:45

    Suite prévue, of course ! Sortie de Walhalla 2 au printemps 2015.
    Infos ici : http://walhalla-la-bd.fr/

    Le 08/08/2014 à 14:13:54

    Digne descendant d'Asterix.
    Même humour, plus moderne ce qui peut toucher du plus jeune public. J'adore !

    Une suite prévue ?!

    Le 24/06/2014 à 13:09:29

    J'ai adoré.J'ai adoré.J'ai adoré.J'ai adoré.J'ai adoré.J'ai adoré.J'ai adoré.J'ai adoré.J'ai adoré.
    que dire de plus
    foncez l'acheter
    ce n'est pas une pale copie d'un Astérix sauce vikings

    vivement la suite

    Le 29/12/2013 à 21:15:04

    http://lacasebd.overblog.com/2013/12/walhalla.html

    Coucou c’est moi ! Alors vous vous souvenez ? Aujourd’hui on va parler d’une bande dessinée Viking scénarisée par une francophone, dessinée par un Espagnol et qui porte le nom de Walhalla ; elle est éditée au sein de la collection Treize Etrange de chez Glénat.

    Qu’est-ce que cela raconte ? Eh bien, nous sommes sur une ile habitée par un village viking où le temps est aussi glacial que l’humeur de ma femme à l’heure où j’écris ces mots. Or, figurez-vous qu’une prophétie existe ; elle conte que le jour où tous les habitants rêveront de moutons, cela voudra dire que le volcan va se réveiller et que non seulement ils auront chaud aux miches mais qu’en plus ils devront trouver une nouvelle terre promise sous peine de devoir aller « fissa » au Walhalla, le paradis des Vikings et ce, sans passer par la case départ. Manque de bol, cette nuit-là tout le monde a rêvé de moutons et le village va vite paniquer. Le chef du village, qui lui ne rêve que de soleil, va convoquer le sage du village afin d’avoir des conseils. La conclusion ? Il faut se barrer vite fait.

    Dhamar, le vieux sage, flanqué du puissant et courageux Brömur et du teigneux Rudolf, vont former une équipe afin de trouver une nouvelle terre d’accueil où le soleil brillera, où les filles seront torses nus et où il fera surtout moins caillant. Et les voilà partis en Drakkar, emportés par le vent, avant d’échouer en terre d’Écosse : royaume de la pluie et du mauvais temps. Afin de pouvoir profiter d’un lopin de terre qui leur servira de havre de paix, nos amis vont devoir démêler la querelle fratricide qui sépare les clans McMeat des McBeef, dont l’origine n’est autre que la préparation culinaire du plat typique du coin : le Haggis ! (un superbe mets à base de tripes ou de panse de brebis farcie… Un vrai régal ^^)

    Saurons-nous si nos valeureux guerriers aux tresses affriolantes sauront sauver leurs peuples ? Le Haggis se prépare-t-il avec ou sans ail ? Et pourquoi Miley Cyrus est-elle dans cet album ? Eh bien vous le saurez en vous plongeant dans cette aventure désopilante pardi !

    Une histoire assez déjantée et emplie d’humour, voilà la mixture préparée par Pothier et Lechuga, les deux auteurs. D’ailleurs avec un nom pareil, on se serait rapidement douté que cela allait tourner autour de la nourriture (Lechuga voulant dire laitue en espagnol).

    C’est très bien raconté, rempli de calembours, de jeux de mots et l’on rit souvent à pleines dents. On sent l’héritage des histoires d’Uderzo et Goscinny mais avec une nette évolution et contextualisation sans parler d’une adaptation quant au niveau du dialogue qui rend l’histoire moins « niaise » qu’un Astérix classique (là je sens que je viens de me faire des ennemis^^).

    C’est superbement dessiné avec plein de détails ; on est même étonné car d’habitude il n’y a pas un souci profond du détail dans ce style d’histoire puisque c’est le fond qui importe plus que la forme. Ceci donne un livre plus qu’agréable à regarder sans compter les dialogues qui sont assez juteux, jouissifs et très présents.

    Manque de bol et ne me demandez pas pourquoi, Walhalla ne dispose pas d’une couverture publicitaire et d’une diffusion marketing du tonnerre d’où sa sortie (trop) discrète ; seul le bruitage du bouche à oreille (et vice versa) et les ouï-dire feront que ce sera un succès ou non.

    Dans tous les cas, cet album à l’histoire exaltée vaut le détour car il dispose d’un vrai potentiel de par son dynamisme, sa dynamique, son ton léger de l’aventure et son humour.

    J’ai d’ailleurs la curieuse et soudaine envie d’enfiler ma jupe à carreaux et de prendre ma flute pour jouer un petit air de cornemuse, et voir si l’air est aussi frais qu’on le dit en Écosse. Macbeth… Me voilà !

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album