Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Vinci -1- L'ange brisé
©Glénat 2008 Convard/Chaillet
Parution le 10/09/2008. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 13/09/2008 (Dernière modification le 17/09/2017 à 19:24) par TigrouK

Vinci

1. L'ange brisé

Une BD de et Gilles Chaillet chez Glénat (Caractère) - 2008

09/2008 (10 septembre 2008) 55 pages 978-2-7234-5771-2 Grand format 77686

Abbaye de Vauluisant. 1519. Le roi François Ier confie à la discrétion des moines un mystérieux tableau, à ce point ignoble et dérangeant que personne ne devra plus jamais y poser le regard. Cette toile, un portrait, a pourtant été peinte par un génie. Un homme célébré comme l'une des lumières de son siècle : Léonard de Vinci. Comment cet artiste total, à la sensibilité esthétique parfaite, a-t-il pu accoucher d'une oeuvre aussi torturée ? Et quel sombre secret François Ier veut-il éviter de voir répandu sur la place publique... Lire la suite

  • Currently 4.15/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (140 votes)

  • Vinci -1- L'ange brisé

    Tome 1
  • Vinci -2- Ombre et Lumière

    Tome 2
  • Vinci -INT- Le Voleur de visages

    INT

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 06/08/2015 à 23:21:19

    Un album puissant et magnifique signé par 2 maîtres incontestés du genre- le dessin de Gilles Chaillet est comme à son habitude précis et clair, digne du maître Jacques Martin. Didier Convard nous décortique un moyen-âge sulfureux, teinté de fantastique et d'une bonne dose de suspense digne d'un grand polar ! On frise la perfection !

    Le 16/02/2013 à 14:21:28

    Cette série en deux volumes apparaît prometteuse et l'intrigue bat son plein à l'issue premièr. Convard utilise des personnages importants de l'époque, le roi François Ier et genial Léonard de Vinci en un polar historique indispensable. Vivement le suite!

    Le 28/12/2009 à 14:48:39

    Tant de choses ont été dites et écrites sur Vinci et sa mythologie. Une de plus, qui fait appel à ses ingéniosités. Une de plus qui reprend le thème du polar...Le tout est cohérent, les dessins nocturnes sont très réussis, le deuxième tome est peut-être de trop (comme cela a déjà été écrit par ailleurs).

    Trop marketing. La mayonnaise ne prend pas...

    On passe toutefois un bon moment de lecture, sans plus.

    Le 19/01/2009 à 01:59:36

    Malgré un dessin trés vieille école, Vinci force le respect, en effet l'architecture
    est magnifiquement reproduite, les couleurs sont chaudes et superbes, le
    scénario est intriguant bref on se laisse emporter par l'ambiance générale de ce
    premier tome.Pour tous les amoureux de bd historique et de dessin classique, un
    tres bon moment de lecture.

    Le 02/11/2008 à 21:21:45

    Difficile de mettre chef d'oeuvre sur quoique ce soit, sauf si l'on se base sur la durée. Un film qui perdure à l'esprit, une bd qui reste en mémoire en bien et qui s'impose comme un incontournable. Ici donc, on a une histoire bien charpentée, cohérente, ancrée dans un passé bien réel. Je ne vais pas dévoiler l'histoire, mais vinci est bien le noeud de ce récit, en tout cas apparemment. Des meurtres horribles, dont on ne sait trop, en tout cas pour moi, qui est véritablement l'instigateur, se produise dans cette italie du 15ème siècle. Le scénario de convard est fluide, et je me laisse emporter sans soucis par le récit. De plus, les dessins de gilles chaillet que l'on peut trouver figés, sont d'une beauté époustouflanten notamment au niveau des différentes architectures. Je ne trouve pas les dessins des figures humaines si figées que cela, et ma foi avec un scénario à la hauteur, un découpage qui va bien, tout cela passe admirablement. Les couleurs de chantal defachelle et l'encrage de marc Jailloux ne doivent pas y être pour rien!!! Je trouve tout cet ensemble d'une qualité comme j'aimerais en voir plus souvent. La couverture à elle seule est un véritable chef d'oeuvre. Pour tout vous dire, j'ai acheté, me suis mis confortablement sur un lit, ai mis la BD de telle manière que je puisse voir de façon satisfaisante la couverture, et j'ai admiré, longtemps. C'est réellement un délice des yeux.
    Bref, un album à recommander, et une suite que déjà j'attends avec impatience. Pourvu qu'elle ne se fasse pas trop attendre.

    Le 30/09/2008 à 06:36:28

    Cette histoire propose d'explorer le "côté sombre" de Léonard. Nous sommes en 1494 et une série de meurtres étranges commence à Milan. Les victimes ?
    Des bourgeois de la ville, plutôt respectés et qui sont retrouvés la peau du visage arrachée.
    Intrigant, non ?

    Joli début d'énigme policière donc qui attise la curiosité, même si différents éléments épars du récit laissent déjà deviner le qui à défaut du pourquoi.
    Bref, Convard nous livre un bien bau scénar.

    Un dernier mot sur les dessins. Académiques ? Oh que oui ! On ne s'appelle pas Chaillet et l'on n'a pas travaillé avec Martin pour rien. Est-ce vraiment gênant dans cette histoire ? Oh que non car les reconstitutions sont réellement superbes et les dessins fourmillent de multiples détails.
    Ainsi à titre d'exemple, on voit toujours Vinci en gaucher (ce qui est d'ailleurs conforme à sa capacité naturelle d'écriture spéculaire -à l'envers-), de même ses costumes reflètent ses goût originaux en matière de couleurs (pour l'époque bien sûr).
    Bref c'est du travail soigné !

    Et pourquoi pas un 10 alors ? Parce qu'il manque le frisson propre au chefs d'oeuvre.

    Le 19/09/2008 à 23:05:01

    Bon, comme tjs, mais se répéter est essentiel si on veut des changements, BDGest DOIT faire ses "cotes" à la 1/2 unité ou même au 1/10ème : MA cote "réelle" : 6,8/10. Bon, je trouve cette cote un peu sévère...Justifications : le scénario est bon et avec les prochains tomes sera peut-être même TRES bon...A voir....MAIS, MAIS....le dessin "trop académique" de Chaillet ne sert pas ce scénario : on a l'impression de voir un remake (avec retour "vers le passé"...:-) ) de Jhen (le dessin n'est pas de Chaillet ni même de Martin...Mais similitude dans "l'école des traits") ou d'une "redite" de "Le Franc"...On voit pas mal de dessinateurs qui arrivent à évoluer (Hermann me vient en tête, mais n'est pas le seul, off course !!) mais Chaillet reste Chaillet...DOMMAGE, dommage...D'autant plus que la couverture EST SUPERBE !! (Pour accrocher le "passant ?? MArketing qd tu nous tiens...)Les "architectures" sont superbes, mais les personnages sont figés dans des postures hyper acadamiques...Je ne citerai pas de nom de dessinateurs qui auraient "du" "faire" cette série, par respect pour Chaillet, car, il est vrai, que si je pouvait "crayonner" comme lui....Ben je serais dans BDGest !!!!
    Mais bon, rien à faire, l'histoire passe bien mais pas le dessin...Allez MONSIEUR Chaillet, OSEZ le changement (pas radical, non, je n'irais pas jusqu'àce point), MAIS osez le MOUVEMENT et un "ZESTE" de "++++" pour le scénario, et cette série arriverais certainement à la cote du 7,5/10 et....Qui sait....Au 8,0/10 !
    MAlgré le prix de cette BD (les éditeurs commencent à se foutre de Nous cochons payeurs !!Réfléchissez...), achetez le tome 1, vous allez passer un bon moment de lecture et vous jugerez définitivement avec le tome 2...Et moi aussi !!!!

Afficher encore 3 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Vinci -1- L'ange brisé ©Glénat 2008 Convard/Chaillet

    1 . L'ange brisé

    Info édition : 2 ISBN contradictoires sont indiqués dans l'album. En 4ème de couv : 978-2-7234-5771-2 A l'intérieur en bas de la dernière page : 978-2-7234-5770-2