Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de La veuve blanche
©Dupuis 2002 Gillon
Parution en 05/2002. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 07/05/2002 (Dernière modification le 29/11/2017 à 17:04) par Jean-Phi

La veuve blanche

Une BD de chez Dupuis (Aire Libre) - 2002
Gillon, Paul (Scénario) Gillon, Paul (Dessin) Gillon, Paul (Couleurs)

05/2002 76 pages 2-8001-3238-8 Grand format 12712

  • Currently 3.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (11 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 19/02/2009 à 15:12:51

    Le dessin de Gillon est particulier mais il sait rendre une atmosphère de mystère et de sensualité qui accroche au destin de cette très jeune veuve qui semble courir après le fantôme de son amour bafoué. Mais si le début captive, la suite est un peu trop, trop de péripéties improbables sur la tête de la même personne même si c'est justement le sujet de cette histoire qui se termine en tête à queue sans dévoiler rien d'autre qu'un exercice de style bien mené mais un peu frustrant.
    Cela reste néanmoins très bon et à lire.

    Le 19/11/2008 à 10:42:02

    Gillon, un véritable "dinosaure" de la BD. Je ne dis pas cela péjorativement, mais je reconnais qu'il est actif depuis vraiment longtemps (fin des années 40) dans la BD. Pourtant, je ne connais pratiquement tien de lui si ce n'était "La dernière des salles obscurs".

    Le prologue ne manque pas de me faire plonger dans le drame. Il est aussi accrocheur pour lire la suite de cette aventure mystérieuse, haletante, captivante. J'avais l'impression de plonger dans un univers propres au roman photo : Un drame, Valérie une veuve de 19 ans, des personnes aisées. Aussi les cases sont comme des images, des photos, figées.

    Pourtant la fin m'a déçue. J'avais l'impression de revivre le film "Ronin" : récupérer une mallette très bien défendue. Et à la fin on n'apprend pas ce que contient celle mallette : Quelle frustration!
    Ici Valérie meurt dans un accident de voiture emportant avec elle, la raison de cette cavale, de cette vie étrange. Oui, apparemment une bourgeoise innocente, candide trompée par son défunt mari qui mènera une vie pimentée "meurtre, relation homosexuelle etc". Elle aura son beau-frère qui se lancera à sa poursuite, car elle n'a pas hésité à vider le compte de son défunt mari. Le passé de cette femme refera un peu surface et je me demanderais "Qui est donc Valérie?". Une question qui n'aura pas de réponse d'ou ma frustration vis-à-vis de cette aventure.

    Le 10/10/2005 à 17:45:42

    Il faut lire le dossier Veuve Blanche à la fin de la bd pour essayer de comprendre ce qui s'y passe parce qu'il est évident que le lecteur peut avoir l'impression de s'être fait complètement floué lorsqu'il tourne la dernière page.

    Tout se déroule bien jusque là et on attend un dénouement qui n'arrive pas...ou qui complique l'exercice puisque rien n'est résolu. Du moins en apparence.

    En lisant le dossier, j'ai compris où l'artiste voulait en venir. Je présume qu'il s'est fait plaisir avant de penser au plaisir du lecteur. Prenez cet album comme un exercie de style plus que comme un polar car il ne suit en rien les codes réguliers.

    Le 11/05/2004 à 14:22:32

    c'est le fait que cette Bd appartiennen à la collection air libre qui m'a fait prendre cette Bd... eh bien pour dire en gros mon avis je suis un peu déçue vu la qualité de cette collection...
    le dessin de gillon ne m'emballe pas des masses... mais c'est surtout l'histoire qui laisse un gout amer à la fin et dont j'ai du mal à saisir le sens et même l'interet... pourtant j'ai trouvé que cela démarrait plutôt bien... histoire d'une fille veuve très vite, complétement paumée et qui se cherche... nous aussi on cherche à la comprendre et finalement moi je ne n'y suis pas arrivée... ça doit être là l'origine de ma deception à la fin de l'album.

    Le 08/05/2004 à 00:37:42

    C'est du pur Gillon.
    Dessin efficace et sexy, scénario halletant acev une intrigue bien menée.
    Le tout se marie très bien.
    Gillon est un grand maître de la BD.

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album

  • La veuve blanche ©Dupuis 2002 Gillon

    La veuve blanche

    • 12712
    • Gillon, Paul
    • Gillon, Paul
    • Gillon, Paul
    • 05/2002
    • non coté
    • Dupuis
    • Aire Libre
    • Grand format
    • 2-8001-3238-8
    • 76
    • 07/05/2002 (modifié le 29/11/2017 17:04)

    Info édition : L'édition originale possède un dossier de 8 pages "La Veuve blanche : le dossier" en fin d'album.