Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Valérian par... -2- Shingouzlooz Inc.
©Dargaud 2017 Lupano/Lauffray
Parution le 22/09/2017. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 13/08/2017 (Dernière modification le 10/10/2017 à 19:49) par nubuc

Valérian par...

2. Shingouzlooz Inc.

Une BD de et Mathieu Lauffray chez Dargaud - 2017

09/2017 (22 septembre 2017) 54 pages 978-2-205-07679-0 Grand format 308943

À la suite d'une malencontreuse partie de cartes, les shingouz perdent la propriété de leur société, La Shingouzlouz.Inc. Or il se trouve que cette société, à cause d'une approximation dans l'interprétation des lois intergalactiques, est détentrice de la Terre ! Valérian – par ailleurs très préoccupé par sa future retraite d'agent spatio-temporel – et Laureline doivent rattraper cette bourde et convaincre le nouveau propriétaire, un certain Sha-Oo, « l'Assoiffeur de monde », de la restituer à Galaxity.

  • Currently 3.94/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (34 votes)

  • Valérian par... -1- L'armure du Jakolass

    Tome 1
  • Valérian par... -2- Shingouzlooz Inc.

    Tome 2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 12/11/2017 à 22:43:36

    Voilà une BD qui fait du bien après des années d'absence de nos 2 héros. Un scénario bien ficelé et bourré d'humour et un dessin efficace et moderne font de ce volume une très agréable lecture dans la droite ligne des albums précédents.

    Le 12/11/2017 à 21:54:18

    Wilfrid Lupano nous fait encore une fois la démonstration de son talent. Cette fois, il s'emploie à la science-fiction et met en scène une des têtes d'affiche de la BD franco-belge. Il faut bien l'avouer, c'est une réussite totale ! Lupano réussi à proposer au lecteur une histoire actuelle avec 2 héros fidèles à eux-mêmes et à leurs valeurs ! 
    On retrouve de l'action et de l'humour dans ce scénario riche et travaillé dans les détails. Avis aux lecteurs des Vieux Fourneaux, vous ne serez pas perdus ;-) 
    Mathieu Lauffray, lui non plus, n'a plus rien à prouver. Son travail dans cet album est très abouti. Valérian et Laureline changent de style et deviennent plus réalistes, le monde qui les entoure aussi. Mais si la forme évolue, les héros, eux restent les mêmes. Les perspectives de certaines cases sont magnifiques et la mise en couleur sublime le tout ! Très bon travail graphique pour une esthétique de valeur ! 
    Amis lecteurs, que vous aimiez la science-fiction, l'humour, Valérian ou le Qwanthon, voire tout ça à la fois, cet album est fait pour vous ! 

    Le 03/11/2017 à 12:03:51

    Excellent, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire ; c'est drôle, enlevé, sympathique. Tout en ayant sa personnalité, je trouve cette version de Valérian conforme à l'esprit de la BD originelle. J'y retrouve les même ingrédients mais mis au goût du jour, dans l'esprit de notre époque, avec de nombreuses allusions à l'actualité de notre société. Bien entendu, le ton y est critique sur ce dernier point mais traité avec humour et sobriété, un rien de dérision aussi. Pour résumer, je dirais que si Valérian avait été créée dans les années 2010, il ressemblerait sûrement à çà. J'ai eu l'impression de le découvrir comme si j'étais né 30 ans plus tard.
    Seul bémol, je n'aime pas trop le trait du dessinateur, mais c'était déjà le cas avec celui de Mézières. Toutefois, le rendu visuel demeure excellent ainsi que les sensations qu'il véhicule, là aussi, de la même façon que l'originel.

    Le 15/10/2017 à 14:02:08

    Sans atteindre la qualité du Valérian par Manu Larcenet, cet album est agréable à lire. Tout n'est peut-être pas parfait dans le scénario de Lupano mais l'aventure de nos 2 héros est traitée avec humour et dérision. En plus, je sais enfin d'où vient l'origine de la vie sur Terre.
    Le travail de Laufray est certes inégal mais reste toutefois de qualité.
    Dans l'ensemble, un album que les fans de l'original, dont je suis, ne manqueront pas d'apprécier.

    Le 01/10/2017 à 13:43:22

    J'aime beaucoup le dessin et le style de Lauffray qui avaient fait merveille sur son emblématique série LONG JOHN SILVER aux côtés de Dorison. L'annonce d'un VALERIAN VU PAR LAUFFRAY était donc une très bonne nouvelle. En revanche, n'étant pas du tout client des histoires de Lupano, mon enthousiasme s'est un peu émoussé en voyant que c'était lui qui commettrait le scénario (Le bonhomme prône notamment le vol sous couvert de justice sociale dans le tome 2 des VIEUX FOURNEAUX ; série encensée partout car elle brosse dans le bon sens le poil des démagos en tout genre - et si on n'aime pas, c'est forcément qu'on est réac').
    Mais bon, s'agissant de science-fiction, je me disais qu'il pourrait, peut-être le temps d'un album, mettre un peu de côté ses tendances anars.

    Les planches présentées en avant-première donnaient l'eau à la bouche et lorsqu'on entame la lecture de l'album, les bonnes impressions initiales se confirment effectivement. On entre immédiatement dans le vif du sujet, l'argument est clairement exposé, les personnages sont en place, c'est parfaitement rythmé et les vingt-cinq premières pages défilent avec un plaisir certain. Même si l'on peut regretter que Valérian soit transformé exclusivement en bouffon de service au tempérament post-adolescent.

    C'est malheureusement ensuite que ça se gâte. Pierre Christin a toujours été un scénariste engagé qui faisait intervenir des connotations politico-sociales plus ou moins adroites et revendicatives dans ses récits (dans VALERIAN, mais aussi avec Bilal etc..). Connaissant les idées de Lupano, on ne pouvait donc pas s'attendre à moins de sa part. Et si, dans la première partie de l'histoire, celles-ci sont suffisamment diluées dans le texte pour passer comme une lettre à la poste, il n'en est pas de même dans la seconde. A en devenir vulgaire. Ses intentions sont trop voyantes. Ses dialogues sont chargés et il nous fait encore la morale sur la vilaine humanité polluante, sur le boursicotage des affreux patrons/chefs/dirigeants/nantis, sur l'immondice des groupes financiers et sur l'attitude du business sexuel internetteux (tout le délire sur Laureline est plutôt idiot : pourquoi une fliquette spatio-temporelle serait une star dans la galaxie ??). Lorsqu'il débute SHINGOUZLOOZ.INC en évoquant la retraite des agents spatio-temporels, on se dit qu'il tient un bon sujet au potentiel comique évident. Mais lorsqu'il s'embarque dans ses discours anti-capitalistes de base, il rabâche. Il est lourd.
    Il y a bien quelques gags sympathiques (la bouée du môme, le bâbord/tribord, les couilles en or et le clin d’œil à L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE), mais on a bien souvent une sensation d'artificialité. Les dialogues sonnent trop comme du "fait comme..." ou du "à la manière de..." Bref, il y a quelque chose qui "sonne" faux dans tout ça, mais qui conviendra sans doute à son public.
    De son côté, Lauffray déçoit également un peu, même si c'est grâce à son talent graphique que l'album est sauvé du ratage. Ses créations (décors et personnages) ne sont toutefois pas particulièrement inspirées ; on a d'ailleurs souvent la sensations de les avoir déjà vues plusieurs fois dans d'autres séries SF et sa mise en couleur est trop terne.

    Une déception au final, sans pour autant être une catastrophe. Il aurait juste fallu que Lupano mette un peu en veilleuse son rabâchage politico-social (sans pour autant taire ses convictions ; ce n'est pas ce qu'on lui demande) et que Lauffray soit plus magique dans ses créations.

    Le 01/10/2017 à 11:43:00

    En voilà une belle surprise. A la fois très tenté et plein de réserves envers cet album, ma surprise fut immense du début à la fin. Lupano et Lauffray réalise quelque chose de personnel et original tout en restant dans l'esprit de la série d'origine. C'est drôle, ancrée dans notre époque, glamour et ça arrive a avoir une dimension métaphysique. Le scénario est bien ficelé et construit et les dessins sont magnifiques!
    Un indispensable pour les fans de Valérian!

    Le 28/09/2017 à 12:59:28

    Totalement shingouz! Plus dans l'anecdote que dans la veine "aventures spatio-temporelles" des premiers albums de la série originale, on appréciera néanmoins ce one-shot très typé à la limite du pastiche, Shingouz oblige.

    Le 24/09/2017 à 09:55:33

    Du Lupano pur jus. Moi qui m'ennuie toujours un peu à la lecture des Valérian de la série mère, j'ai ri comme un gamin pendant toute la durée de l'album. C'es fun, bien raconté, décalé, avec plein de références à l'actualité (peut-être un peu trop d'ailleurs). Et le dessin est vraiment beau. Depuis la réussite du premier tome de Larcenet il y a 5 ou 6 ans, j'attendais un nouvel opus de la même trempe et je ne suis pas du tout déçu !

Afficher encore 4 avis

Toutes les éditions de cet album