Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de V pour Vendetta -INT- Intégrale
©Delcourt 1999 Moore/Lloyd
Parution en 01/1999. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 10/01/2002 (Dernière modification le 09/05/2013 à 11:47) par Yog-volo

V pour Vendetta

INT. Intégrale

Une BD de et David Lloyd chez Delcourt (Contrebande) - 1999
Moore, Alan (Scénario) Lloyd, David (Dessin) Dodds, Sihoban (Couleurs) Lloyd, David (Couleurs) Ségard, Martine (Lettrage) Collin, Jacques (Traduction)

01/1999 272 pages 2-84055-263-9 Grand format 50 à 75 euros 7823

  • Currently 4.48/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (81 votes)

  • V pour Vendetta -1- Visages

    Tome 1
  • V pour Vendetta -2- Vérités

    Tome 2
  • V pour Vendetta -3- La valse du vice

    Tome 3
  • V pour Vendetta -4- Valérie

    Tome 4
  • V pour Vendetta -5- Voyages

    Tome 5
  • V pour Vendetta -6- Victoria

    Tome 6
  • V pour Vendetta -INT- Intégrale

    INT

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 14/01/2018 à 12:53:52

    Un scenario sombre et implacable à la trame relativement simple mais que le grand Alan Moore a étoffé par une multitude d’intrigues secondaires et de personnages interlopes. Ce récit, riche et solide, est un modèle de dystopie et sa portée politique, morale et culturelle est incontestable.

    Plus difficile en revanche d’adhérer à la partie graphique. La faute au trait épais, empoissé de couleurs improbables, voire carrément atroces par moment quand ça vire au mauve…
    Mais même si ça pique un peu les yeux, c’est aussi le style si particulier de Lloyd qui donne à l’ensemble sa singularité et son intemporalité, contribuant à faire de « V pour Vendetta » un classique.

    Le 27/12/2017 à 01:39:43

    Un thriller original et haletant qui nous entraine dans une vendetta jubilatoire sans ménagement. Si l'intrigue souffre par moment d'une certaine confusion, elle reste indiscutablement l'atout principal de cette intégrale.

    Le dessin par contre laisse perplexe. Ni exceptionnel, ni médiocre, il est malheureusement affecté d'une colorisation maussade qui ternit et dessert fortement l'album à mes yeux.

    Une BD d'anticipation qui reste malgré tout passionnante et qui dépeint une Angleterre fasciste et totalitaire que l'on est ravis de laisser en refermant l'album.

    A lire !

    Le 07/01/2016 à 14:03:11

    Attention chef d'oeuvre !
    Le légendaire Alan Moore, certainement l'un des plus génie du neuvième art, si ce n'est le plus grand. Auteur de génie nous ayant offert Watchmen ; Top 10 ; The Killing Joke ou encore La ligue des gentlemen extraordinaires.
    Plongé dans un Londres anticipé et endigué par une société capitaliste et quasi monarchiste où les médias font la propagande du gouvernement, nous suivons le parcours d'une prostitué de 16 ans et du mystérieux V, un terroriste-justicier n'ayant qu'un seul but : faire tomber le pouvoir en place.
    Véritable périple psychologique et thriller intenable, le scénario est une pure merveille, tandis que la mise en scène et stylisme font office d'ovni intemporelle de génie.
    Et ce malgré une adaptation au cinéma absolument navrante.

    V for Vendetta est un chef d'oeuvre du comics et absolument indispensable pour les amateurs du neuvième art et des scénario époustouflant.

    Le 28/01/2015 à 22:14:54

    Un chef d’œuvre.
    Je n'ai pas vu le film, et je ne connaissais même pas l'histoire. Et je me suis fait happer dès les premières planches, pour ne plus le lâcher avant la fin.
    Encore plus fort que Watchmen.

    Le 22/06/2014 à 21:35:48

    Un avis purement subjectif ?..

    Cette bd est un monument, à lire et relire ! A ceux qui rêvent, comme "V" d'autres possibles, d'un monde qui se bat pour de vraies valeurs, tout y est.
    Un régal, tant par le récit que par un dessin profond et recherché, servant parfaitement l'ambiance et la tension qui se dégage de l'ensemble de cette intégrale.

    Alan Moore à son apogée ! Il faut l'avoir dans sa bibliothèque ^^

    Le 08/02/2014 à 18:53:55

    Ouvert au pif, et chose incroyable, dévoré dans la foulée malgré les graphismes et les couleurs maussades faussement approximatifs.
    Le scénario, immanquablement, m'a happé, et offert un prolongement inespéré et fun à mon ancienne lecture du 1984 d'Orwell.
    Car l'histoire procède d'un "trip" presque adolescent: Et si un mec à la fois hyper-cool et vraiment trop fort mettait une branlée à toutes ces chemises brunes ou noires qui se croient invincibles derrière leur gros bouton rouge?
    Ça pourrait donner une bombe artisanale comme V pour Vendetta.
    L'efficacité et la richesse du scénario font vite oublier les graphismes un peu bruts, puis on se rend compte que ces graphismes contribuent pleinement à l'ambiance de fond qui joue sur plusieurs registres.

    Le récit déploie de nombreuses références qui nourrissent une reflexion pertinente et passionnante sur la responsabilité individuelle, sur les exigences de la démocratie, la propagande et l'idéologie nationaliste, le libre arbitre, le conditionnement, le rôle de la culture et de la mémoire, les affres de l'héroïsme et bien sûr la vengeance et l'anarchie.

    Et tout ce tient.
    Et plus ça va, plus cette fiction prend un surprenant caractère iconique, depuis qu'elle fait irruption dans la réalité à travers le masque de Guy Fawkes. La fiction trouve ainsi un prolongement inattendu dans la réalité, et inversement. On a donc bien affaire à une satire politique, pour ne pas dire un pamphlet.
    Il faut dire qu'en refermant ce livre, on est en colère.
    On a l'envie passagère (et peut être fantasmée) de prendre le maquis, si ça s'avérait nécessaire!
    En ce sens, on en sort certainement avec plus d'entrain qu'en terminant 1984, puisqu'Orwell anticipait une dystopie bien trop métastasée pour être renversée...

    Alors que Winston s'endors dans son petit appartement gris, persuadé d'être une personne jouissant d'un semblant de libre arbitre, voilà peut être quel pouvait être le contenu de ses pensées, juste avant de s'évader dans le sommeil.

    De la bonne littérature en somme.

    Le 03/01/2013 à 00:20:15

    Un excellent comics qui revisite à la perfection les régimes totalitaires et leurs errements...
    Un peu trop "perché" cependant et j'avoue avoir décroché parfois.
    7/10

    Le 20/08/2012 à 17:49:10

    Hum ! Auteur culte, histoire culte (lutte contre l'oppression et le fascisme), difficile de faire une critique !?
    Et pourtant je dois dire que j'ai eu du mal à aller au bout de cette intégrale, bien que lu en plusieurs fois. La seule satisfaction est de comprendre l'origine de ce masque qui commence à être le signe de ralliement de tous les indignés de la terre.
    Pour le reste, je comprend que cela puisse plaire, mais c'est trop torturé pour moi.

    Le 28/07/2012 à 16:13:01

    Enfin je l'ai, réédition 2012 (Vertigo) en vente 26€. Alors ne vous privez pas de cette jolie BD intégrale (1 kg tout de même) mais il faut le dire, Il y a le livre ET le film. là, Grosse différence c'est pour ça que je trouve bien de vous parler des deux.
    Je veux d'abord rendre honneur à Allan Moore, c'est vraiment une très belle histoire, mais comme il le dit lui-même, il était un jeune auteur inexpérimenté, ce qui explique peut-être la difficulté qu'il a eu à mettre en livre ce qui trottait dans sa tête.
    -> Tout d'abord qqles mots sur le graphisme de la BD : c'est le point faible du livre. Les dessins, simples mais corrects (années 80) aux couleurs pâles et sombres qui siéent parfaitemnt toutefois à l'ambiance de l'histoire, noirs, tristes, sombres, exagérés presque caricaturés parfois semblent avoir été émoussés par les tirages successifs comme la photocopie de la photocopie à moins que ce ne soit d'origine.
    Dommage. Mais ce n'est pas grave devant un tel scénario.
    J'y viens : alors là, subliime. Le Héros ''V'' nous apparaît comme une justicier masqué (le concept n'est pas nouveau mais il y a une raison) habile, agile, fort, intelligent, sympathique, tendre, humain, délicat mais aussi terriblement seul (on ressent ces signes de caractère uniquement dans le film malheureusement), avec un passé (qui se dévoile peu à peu) qui explique à lui seul tout son combat. Déterminé à, premièrement, sa vengeance personnelle que rien n'arrête pour faire payer les coupables, ni la dureté ni la violence et, deuxièmement, son magnifique combat pour arracher malgré lui un peuple sous l'emprise d'un dictateur fou. Son idée n'est pas si absurde du tout quand on connait juste un peu tout de ce qui a découlé en France (par ex) après la destruction de la Bastille. Vraiment ce livre (et le film encore plus) est magnifique et donne à réfléchir ; c'est cela qui est intéressant ; se poser la question "Jusqu'où un individu (un peuple) peut-il encaisser l'oppression avant de se rebeller".
    Le héros sera brillant jusqu'à sa dernière minute qui sera la première pour les autres.
    -> Coté BD, autant l'avouer tout de suite c'est assez décevant. Le livre est très difficile à suivre, c'est le fouillis total. à mon avis, impossible à comprendre vraiment sans avoir vu l'interprétation cinématographique de James McTeigue avec Natalie Portman et Hugo Weaving (Avril 2006).
    -> Le film : à voir absolument. Et la voix de Feodor Atkine (Dr House) est envoûtante à souhait. Après seulement (je dirais) lisez la BD, vous pourrez mieux la savourer.

    Le 06/05/2011 à 05:45:11

    Quelle perle !!

    Un monde post atomique fasciste au bord de l'asphyxie, et condamné à une nuit perpétuelle, un héros mystérieux, mais guidé par sa cause, une jeune paumée en détresse, et une ambiance orwellienne cauchemardesque...

    Une uchronie totalitaire comme on a trop rarement l'occasion d'en voir...
    De 1984 à Farhenheit 451, en passant par Matrix et Blade Runner, tous les ingrédients pour une oeuvre culte sont réunis, et on est servis !!

    Le dessin peut paraître déroutant au premier abord, il faut parfois écarquiller les yeux pour bien saisir la scène mais, à chaque fois, la récompense est à la hauteur de l'effort. L'ensemble est tout de même assez sombre et dépressif, morne, mais on sent que l'air est chargé de poudre, et l'étincelle n'est jamais loin...

    Plus forts encore que le dessin sont la mise en page (sans onomatopées ni "bulles de pensées"), la structure narrative décousue, dans laquelle les personnages se croisent sans but apparent, mais où rien n'est laissé au hasard et l'aspect graphique désuet du héros, dont le masque figé, distillé selon le bon angle et au bon moment, vaut tous les dialogues...

    J'avais découvert cette histoire au cinéma, dans le film des frères Wachowsky (décidément obsédés par le thème de la révolution...), et n'ai entendu parler de la BD originale que récemment... Ayant moyennement accroché avec le film (la tête ailleurs sans doute), je ne m'attendais pas à grand chose avec la BD, mais on peut dire que l'atterrissage fut mouvementé !!

    Du coup, j'ai repassé le film, qui comporte certains raccourcis (bien foutus) par rapport à l'original, qui s'est avéré bien meilleur, du coup...
    Alors aveuglement ou prise de conscience ??
    Quelqu'un me fait signe qu'on s'en fout... Bon...

    Je recommande vivement à tous les révoltés, ils trouveront là l'inspiration révolutionnaire chère à "V", ainsi que des arguments "massues" pour les discussions à venir...
    (La réalité rejoindra peut-être bientôt la fiction, qui sait ?)

    Le 07/10/2007 à 19:11:33

    J'ai pour principe de ne pas donner d'avis personnels sur les albums ou séries dont la note BDgest correspond à mon opinion et/ou sont déjà suffisamment chroniqués, préférant m'attarder sur ceux moins en vue.

    Mais je fais une petite exception ici, tant cette oeuvre est exceptionnelle. A lire absolument, que l'on soit amateur de comics ou non. Un indispensable.

    Le 29/08/2006 à 11:22:40

    c'est une BD interessante, mais il vaut mieux etre fan de comics.
    pour ma part le dessin et surtout les couleurs m'ont rebuté, sinon l'histoire est pas mal du tout, le scénario est bien tourné.

    Le 23/04/2006 à 16:47:00

    Bon le scenario et on ne peux plus efficace, sa approche la perfection mais car il y a un mais je trouve que le dessin ne rend pas justice au sublime scenario, je ne suis pas fan du tout au trait de Lloyd, j'ai du me forcer à finir ma lecture.

    Le 04/10/2005 à 19:38:51

    Dans cette oeuvre majeure du comics, Alan Moore ressuscite de très belle manière le mythe du vengeur masqué. Dans une Angleterre fasciste et totalitaire qui rappelle les plus belles pages de 1984 et les plus belles frasques d'un Mussolini, la population vit apeurée, en proie à l'oppression et la privation de toutes les libertés fondamentales. Un homme se dresse, seul, contre le système.
    Le point positif de cette BD est qu'on peut accumuler les superlatifs sans aucune crainte de verser dans l'emphase. On a affaire à un chef d'oeuvre, tous supports artistiques confondus. La politique-fiction est un genre ardu, qui se transforme souvent en réquisitoire simpliste et naïf, pour ne pas dire démagogique. Or ici Alan Moore fait preuve d'une subtilité extrême, maniant avec doigté les thèmes du fascisme ou de la xénophobie. Il s'agit indiscutablement d'une BD riche, mature et adulte. Ensuite il y a V, ce personnage qui dégage un charisme et une puissance hors du commun. Son masque, sa passion pour Shakespeare, les tirades au clair de lune, la mise en scène, sa désinvolture, sa détermination fascinent et séduisent. Qui est V? Quelles sont ses motivations? Et si chacun d'entre nous pouvait ou avait le devoir d'être V? L'anonymat de V et les questions sans réponses participent à son charme.
    Enfin les dialogues à l'or fin et le dessin triste et désabusé (qui peut rebuter au départ) achèvent de faire entrer V pour Vendetta au panthéon du neuvième art.

    Le 22/01/2005 à 13:21:13

    Excellent cet intégrale. L'acte un est tout bonnement sublime avec une action soutenue, l'acte 2 est un peu plus lent, pour finir en beauté ... Très très bon!

    Le 08/05/2004 à 00:50:57

    Oui la BD anglaise existe.
    Dans ce cas il s'agit même de grand art.
    C'est cependant l'originalité du scénario qui en fait la force.
    Le thème de la débâcle de notre monde moderne n'est pas nouveau, avec
    la montée d'un nouveau totalitarisme... mais il est traité ici de façon intéressante, en s'intéressant à la nature du pouvoir et à la psychologie d'une population désabusée.
    Cela montre aussi comment l'idéologie anarchiste peut être revisitée.

    Le 16/02/2004 à 20:51:41

    Découvert sur les recommandations d'un ami fan de la série, V pour Vendetta m'a réconcilié avec la BD dont je commançait sérieusement à me lasser. Histoire répétitive, scénarios convenus, images tapes à l'oeil, etc...
    Ce fût donc une vrai claque lorsque j'ai commencé à lire V. Mon premier réflexe à été d'être rebutté par le dessin, très sombre, et semblant manquer parfois de détail. Pourtant, il est parfait. Parfait pour illustrer cette histoire glauque mais ouverte sur l'espoir.
    Enfin une véritable BD pour adulte, une histoire forte, que l'on peut lire et relire pour en saisir toutes les subtilités.
    Chapeau bas monsieur Moore.

Afficher encore 13 avis

Toutes les éditions de cet album