Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Uncle Sam
©Semic 2001 Darnall/Ross, Alex
Parution en 02/2001. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 10/03/2002 (Dernière modification le 23/09/2016 à 11:24) par jmc95

Uncle Sam

Une BD de et Ross, Alex chez Semic (Semic Books) - 2001
Darnall, Steve (Scénario) Ross, Alex (Dessin) Ross, Alex (Couleurs)

02/2001 96 pages 2-914082-36-3 Format comics 10 à 15 euros 11289

  • Currently 4.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 19/06/2020 à 09:23:11

    Résumer l’intrigue d’Uncle Sam est ardu mais surtout inutile car il s’agit d’un concept, d’une allégorie visant à faire parcourir par l’Oncle Sam, l’âme de l’Amérique, l’histoire de son pays, des idéaux de la guerre d’indépendance aux renoncements et perversions qui ont abouti à une corruption généralisée des âmes et des esprits… Véritable pamphlet politique d’une même force que les films de Michael Moore, cet album est exigeant (comme tous les ouvrages d’Alex Ross du reste…) en ce que sa narration encrée dans un délire fait d’aller retours entre la mémoire du personnage et ce qu’il observe de nos jours insère alterne pensées et bruits erratiques de ce qui l’entoure. Sous la forme d’un vieux clochard décrépi et halluciné, Oncle Sam subit chaque violence du quotidien comme un choc qui le ramène à ce que devait être l’Amérique et à une déviance qui a finalement commencé très tôt… dès les premières escarmouches avec les anglais! Les auteurs ont un propos très dur sur ce qu’est devenu leur pays et cela a d’autant plus de force que la carrière du dessinateur s’est faite entièrement sur l’iconographie nationaliste des super-héros de l’Age d’Or et leur idéal de justice et de droiture. [...]

    Lire la suite sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2020/06/19/uncle-sam/

    Le 12/02/2006 à 18:16:12

    Comme quoi tout n'est pas rose et bleu ciel au pays d'Alex Ross.
    Voici une excellente série signée chez vertigo avec un Ross en forme (comme d'habitude en gros :) ).

    Ce récit retrace quelques-unes des grandes bléssures que les Usa se sont infligées, au fur et à mesure de leur si courte existance, avec un cynisme édifiant.
    De superbes planches, parfois assez chocs, et une mise en situation de l'Oncle Sam trés interressante (même si on peut reprocher quelques facillitées narratives).

    Une bd trés plaisante.

    Le 07/01/2005 à 16:52:22

    Cet album est excellent et mérite d'être lu par tous même caux qui ne sont pas fan de comics. il s'agit ici d'une excellente remise en question de l'amérique et de son histoire qui n'est (pour une fois) pas de l'auto flatterie. En effet on y voit le visage sombre que l'amérique essaye de cacher sous des aspects de justices et de libertée. L'histoire est menée de main de maître du début à la fin et on se rend bien vite à l'évidence : ce n'est pas pour rien que dans l'expression "rêve américain" on utilise le mot "rêve". Derrière chaque action revendiquant la liberté ou le bien des uns ou des autres se caches des raisions plus terres à terre et pas vraiment jolies. Comme quoi cette super puissance n'est pas si super que ça.

Toutes les éditions de cet album