Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Tintin -9- Le Crabe aux pinces d'or
©Casterman Hergé
Parution en . Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 04/05/2004 (Dernière modification le 29/06/2009 à 19:17) par forumnath

Tintin

9. Le Crabe aux pinces d'or

Une BD de chez Casterman -
Hergé (Scénario) Hergé (Dessin) <Quadrichromie> (Couleurs)

62 pages 2-203-00108-9 Format normal 35426

  • Currently 3.93/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (156 votes)

  • Tintin -1- Tintin au pays des Soviets

    Tome 1
  • Tintin -2- Tintin au Congo

    Tome 2
  • Tintin -3- Tintin en Amérique

    Tome 3
  • Tintin -4- Les cigares du pharaon

    Tome 4
  • Tintin -5- Le lotus bleu

    Tome 5
  • Tintin -6- L'oreille cassée

    Tome 6
  • Tintin -7- L'île noire

    Tome 7
  • Tintin -8- Le sceptre d'Ottokar

    Tome 8
  • Tintin -9- Le Crabe aux pinces d'or

    Tome 9
  • Tintin -10- L'étoile mystérieuse

    Tome 10
  • Tintin -11- Le secret de la licorne

    Tome 11
  • Tintin -12- Le trésor de Rackham le Rouge

    Tome 12
  • Tintin -13- Les 7 boules de cristal

    Tome 13
  • Tintin -14- Le temple du soleil

    Tome 14
  • Tintin -15- Au pays de l'or noir

    Tome 15
  • Tintin -16- Objectif lune

    Tome 16
  • Tintin -17- On a marché sur la lune

    Tome 17
  • Tintin -18- L'affaire Tournesol

    Tome 18
  • Tintin -19- Coke en stock

    Tome 19
  • Tintin -20- Tintin au Tibet

    Tome 20
  • Tintin -21- Les bijoux de la Castafiore

    Tome 21
  • Tintin -22- Vol 714 pour Sydney

    Tome 22
  • Tintin -23- Tintin et les picaros

    Tome 23
  • Tintin -24- Tintin et l'alph-art

    Tome 24
  • Tintin -HS- Les premiers pas sur la Lune

    HS

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 12/12/2017 à 22:34:30

    album qui m'a plu mais pas autant que les autres je sais pas en même temps on voit le capitaine pour la première fois ce personnage si attachant, bien mais la il ça m'a énervé, on aurait dit un enfant privé de son jouet pour le coup l'alcool

    Le 03/02/2017 à 21:36:48

    Tout a été dit ...mais bon....un peu présomptueux l'avis là en dessous...d'autant plus que l'album n'est pas un monument

    Le 03/02/2017 à 09:17:42

    1940 : les Nazis envahissent le petit royaume de Belgique, et le monde s'écroule autour de Hergé. Commencent les années grises, qui verront Hergé assumer des positions discutables pour survivre... même si, en cela, il ne différera pas de 95% de la population belge ou francaise. "Le pays de l'Or Noir" mis de côté car trop "politique", Hergé crée ce célèbre "Crabe aux Pinces d'Or" qui montre un Tintin isolé (protégé) de la noire réalité du monde, vivant une petite aventure convenue où Hergé bégaye par rapport à ses précédents albums. Mais, si le lecteur pourra tirer une certaine frustration de cette prudence vaguement lénifiante, "le Crabe aux Pinces d'Or" est une oeuvre charnière, donc capitale, dans l'histoire de ce monument qu'est l'oeuvre de Hergé. D'abord, le graphisme y atteint un premier palier de qualité époustouflant, nous offrant un nouveau Tintin qu'on pourrait qualifier de "pré-classique", certes moins humain que sa version antérieure, mais littéralement imparable. Ensuite, la narration devient réellement fluide, et le rythme frénétique se ralentit : certaines pages nous donnent envie pour la première fois de nous arrêter pour les savourer, les contempler... l'âge des chefs d'œuvre n'est plus très loin. Et enfin, coup de génie absolu, Hergé crée le Capitaine Haddock, personnage "bigger than life" dont l'alcoolisme sauvage et catastrophique est le seul véritable vecteur de fiction ici. Le livre alterne donc entre des scènes dantesques de delirium tremens qui traumatiseront bien des enfants (qui aura pu oublier quand il avait 10 ans les efforts de Haddock pour arracher la tête de Tintin qu'il croit être un bouchon de champagne ?), et les moments presque intimes, qui scellent la naissance d'une amitié exceptionnelle. Par rapport à ce miracle littéraire, les nombreuses faiblesses du "Crabe aux Pinces d'Or" nous paraissent finalement bien peu importantes.

    PS : j'ajoute à titre personnel que, pour moi qui suis né à peu près où elles se déroulent, dans le Sahara frontalier entre Maroc et Algérie, les belles scènes de désert du livre m'ont toujours paru enchanteresses...

    Le 28/11/2016 à 23:25:36

    Que dire qui n’a déjà été dit ? Tout est encore parfait: intrigue, décors, personnages, humour, action, suspense … Le nouveau méchant de cet épisode, Allan, est tellement charismatique, qu’on le reverra ultérieurement dans d’autres albums de la série. Et puis bien sûr, le capitaine Haddock fait une entrée fracassante dans la série … Mille millions de mille sabords !

    Le 20/04/2016 à 15:14:22

    Tintin trouve une épave dans un bateau (le capitaine), de la drogue dans une boite, de nuit, et des pinces à Omar. Quoi de plus naturel ?! Il trouve aussi à qui parler en la personne d’Allan, portrait craché d’un Philippe Léotard ayant mal tourné et traverse un désert, comme le fait si bien ce bon Jean-François Copé.
    Que d’émotions ! Pas étonnant que le petit fureteur en gabardine soit frappé d’hyperhidrose chronique. Le voilà en nage dans presque toutes les cases. Conséquence de l’ambiance alcoolisée d’un album d’avant 49 ? Peut-être. Gageons que la vénérable commission de censure destinée à protéger notre belle jeunesse n’aurait jamais toléré une telle apologie de l’éthylisme. Du marin inconnu à Tintin, tous les gentils de l’histoire prennent leur cuite à un moment ou à un autre. C’était bien la peine pour le jeune roumi du désert de décliner le service trois pièces du lieutenant pour finir bourré 22 pages plus tard. Rouge sur whisky* sur Champagne sur demi-bock = cuite assurée ! Sans parler du café ou Tintin se fait payer son coup. Curieux café que le café des spo. Curieuse ambiance insonorisée, aussi chaleureuse qu’un jour de deuil national à Beauvais une après-midi de novembre. Il ne manque plus que les grands-pères de Michel Piccoli, Jean-Louis Murat et Raymond Domenech à la table d’à côté. Un camaïeu carmin lilas et...lie de vin, tirant sur le bistre pour repasser au jaune pastis 51 de circonstance. Deux pages à ranger dans le top ten des plus Strange d’Hergé. Bref, vivement que le professeur Tournesol ramène tout le monde à la raison. Comme quoi, éthylisme ou élitisme, il faut choisir.
    La citation de l’année 1941 ? "A boire !... A boire !..."
    * Sacré Tintin, il n’a pu s’empêcher de trinquer à sa rencontre avec le capitaine. (cf 2ème verre – case 3 page 18)

    Le 21/05/2006 à 01:47:29

    Dans cet épisode apparait pour la première fois le capitaine Haddock,un personnage majeur de la série.Leur rencontre dans un cargo bourré d'opium alors que Tintin est en fuite est un excellent passage.Sinon c'est un très bon album, avec de l'humour.

    Le 18/05/2006 à 06:43:18

    Oui, Haddock apparaît ici pour la première fois, mais... cet album a toujours figuré parmi les livres de Tintin que j'apprécie le moins. À lire quand même, bien sûr, mais il lui manque un petit quelque chose...

    Le 29/07/2004 à 13:21:10

    Indispensable pour la suite de la série, en effet c'est dans cette épisode que Tintin rencontre pour la première fois le capitaine Haddock!
    Il est donc absoluement indispensable. Outre l'essentialité de cette BD, les dessins sont tout simplement magnifique, et le scénario très bien trouvé. Bref 9/10.

Afficher encore 4 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Tintin -9- Le Crabe aux pinces d'or ©Casterman Hergé

    9 . Le Crabe aux pinces d'or

    • 35426
    • Hergé
    • Hergé
    • <Quadrichromie>
    • non coté
    • Casterman
    • Format normal
    • 2-203-00108-9
    • 62
    • 04/05/2004 (modifié le 29/06/2009 19:17)