Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Tête de Marron
©Glénat 2010 Mousse, Marion
Parution le 12/05/2010. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 16/04/2010 (Dernière modification le 02/06/2013 à 21:51) par xof 24

Tête de Marron

Une BD de chez Glénat ([treize étrange]) - 2010

05/2010 (12 mai 2010) 80 pages 978-2-7234-7306-4 Format comics 108297

Dans une pizzeria minable du Las Vegas des années 60, une soirée ordinaire débute. Un couple un peu pathétique, un autre qui fête son récent mariage, un homme seul, qui attend son idole absolue, Frank Sinatra. Et l’idole fait son entrée ! Une dispute éclate, Sinatra donne un coup de bouteille, un coup mortel. Instantanément, les gardes du corps ferment les portes du restaurant tandis que l’impresario fait une étonnante proposition aux clients : qui est prêt à endosser ce meurtre contre la somme de 100.000 dollars et autres contreparties... Lire la suite

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

La Preview

05/05/2010 | 9 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 22/11/2020 à 11:35:11

    C'est un huis clos qui se déroule dans une vieille pizzeria à Las Vegas. Elle met en scène des clients ainsi qu'un célèbre crooner représentant l'Amérique conquérante. On va s'ennuyer ferme pendant toute la première partie et il va falloir s'accrocher. Puis, le meurtre arrive et il sera commis pas par n'importe qui. Cela relance tout l'intérêt de ce scénario. La question sera alors de savoir qui endossera la responsabilité de cet homicide pour un million de dollars.

    En effet, quand on est riche et célèbre, il n'y a pas de raison de faire endosser par d'autres la culpabilité moyennant finance. Le portrait de Franck Sinatra ne sera guère reluisant. Mais bon, on a tous entendu parler de ses liens avec la mafia.

    La dernière partie va véritablement décoller et nous faire poser beaucoup de questions liées à la moralité. Cette bd a réussi sa sortie alors que l'entrée en matière pêchait véritablement. On suit le récit comme s'il s'agissait d'une pièce de théâtre avec pour cadre la pizzeria et son sympathique patron. Une bonne bd d'ambiance qui va sortir des sentiers battus.

    Le 09/07/2010 à 16:28:07

    Dans la grande tradition des huis-clos américain une atmosphère qui sent bon les Capra, Mankiewicz et Hitchcock. Une situation pour le moins incongrue, Sinatra dans une pizzeria paumée de Vegas, la mafia, les clients, Luigi et un ami de trop. Dans le fond il ne se passe pas grand chose mais on ne s'ennuie jamais. Les regards se croisent, les bouches se délient l'intrigue progresse, ... toujours et jusqu'au dénouement. Bien sûr cet univers haut en couleur est ... en noir et blanc, polar US oblige mais l'encrage et le lavis de gris restent toujours sobre comme la couverture nous y incite le technicolor n'est pas loin.
    Une petite perle pour un très bon moment de lecture.

Toutes les éditions de cet album