Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Stella (Bonin) - Stella
©Vents d'Ouest 2020 Bonin
Parution le 11/03/2020. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 23/02/2020 (Dernière modification le 26/02/2020 à 19:25) par nubuc

Stella (Bonin)

Stella

Une BD de chez Vents d'Ouest (Bédé adult') - 2020
Bonin, Cyril (Scénario) Bonin, Cyril (Dessin) Bonin, Cyril (Couleurs)

03/2020 (11 mars 2020) 978-2-7493-0898-2 Format normal 386184

La fin d'un roman. Le début d'une histoire...New-York, de nos jours. Taylor Davis est écrivain. S'il a connu le succès par le passé, sa carrière est à présent en berne et ses livres se vendent de moins en moins. Mais ce n'est pas très important à ses yeux car Taylor travaille pour l'amour de l'art. Et justement, le nouveau roman sur lequel il se penche depuis des mois l'enthousiasme tout particulièrement. Il s'agit de l'histoire d'un couple située dans les années 1950 et dont l'héroïne se prénomme Stella. Celle-ci s'interroge sur... Lire la suite

  • Currently 4.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 20/03/2020 à 09:39:57

    Voici un scénario qui sort un peu des sentiers battus même s’il existe, ou pas, déjà une histoire de ce type.

    Un écrivain, Taylor, va littéralement entrer en communication avec Stella, le personnage principal de son dernier roman, et se retrouver confronter à elle au moment même où il écrira le mot fin. Il se retourne et face à lui, Stella, tout droit sortie des années 50.

    Il s’agit d’un véritable choc littéraire. Son roman devient prisé de tous ainsi que ce personnage de fiction qui a pris forme dans le monde d’aujourd’hui.

    Stella ne serait-elle pas le centre de la noosphère, la fameuse sphère de la pensée humaine ? Cette question amène les autorités à s’intéresser de près à la jeune femme et à faire des expériences avec elle et avec son assentiment, du moins au départ, dans un lieu retiré.

    Pendant ce temps, Taylor, l’écrivain, tombe amoureux de sa voisine Debbie qui a écrit un roman qui le subjugue. Et... il est impossible d’en dire plus sans dévoiler la fin de ce roman graphique tout à fait remarquable.

    Mais l’idée même de l’auteur d’écrire que les pensées développées par le romancier dans ses histoires ne lui appartiennent pas en propre et sont, en partie, issues de la noosphère fait réfléchir. D’ailleurs, est-ce que ce qui tourne autour d’une mode, d’une envie commune, d’un sujet qui touche soudainement une part de la population, n’est pas en partie issue de la conscience collective ??? Je me suis souvent posé la question.

    Graphiquement un peu monotone lorsque nous lisons les premières pages, on se laisse transporter par le scénario au gré des pages qui défilent. Alors, les images s’embellissent avec cette histoire peu commune et cette fin qui peu couper la chique !

    D’abord réticent à acquérir ce livre, aujourd’hui heureux de le posséder.

Toutes les éditions de cet album