Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Sonora -1- La vengeance
©Delcourt 2017 Pécau/Dellac
Parution le 07/06/2017. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 22/05/2017 (Dernière modification le 16/07/2017 à 09:56) par reg95

Sonora

1. La vengeance

Une BD de et Benoît Dellac chez Delcourt - 2017

06/2017 (07 juin 2017) 54 pages 978-2-7560-7254-8 Grand format 304914

1851. Maximilien Bonnot débarque, avec d'autres aventuriers attirés par la fièvre du métal jaune, à San Juan del Sur, port de la côte pacifique, dernière étape avant San Francisco. Voilà 3 ans que la ruée vers les champs aurifères a commencé, mais Max lui ne cherche pas d'or. Héros torturé par son passé, et notamment par ce qu'il a vécu pendant la Révolution de 1848, il n'a plus qu'un seul but : se venger.

  • Currently 4.29/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (7 votes)

La Preview

22/05/2017 | 9 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 12/07/2017 à 18:49:43

    J'ai accroché... Le dessin est satisfaisant et le scénario tient la route. Bon, c'est vrai qu'on reste dans le classique "vengeance western". Il faut aimer le genre. Moi, j'ai aimé et j'attends la suite. Si vous chercher un conseil: allez y!

    Le 01/07/2017 à 12:03:52

    j'ai beaucoup aimé cet album principalement pour son histoire entre western et récit historique sur une période assez méconnue.
    les dessins quand à eux m'ont moins plus même s'ils restent de bonnes qualités.
    il y a certaines imperfections principalement au niveau des proportions et sur les dessins des membres.
    en dehors de ça, c'est un album réellement passionnant.
    je vais attendre la suite avec impatience.

    Le 13/06/2017 à 08:28:10

    Même desservie par un dessin souvent expédié à la va vite, comme ces visages vides en arrière-plan, l’histoire est passionnante. Maximilien Bonnot ne s’intéresse pas à la ruée vers l’or californienne mais se concentre sur une vengeance qui trouve sa source sur les barricades parisiennes de la révolution de 1848. Il est à la recherche de trois hommes responsables de la mort de son frère.

    Sa quête le mène donc en Californie où il va devenir le bras droit d’un général qui essaye tant bien que mal de maintenir l’ordre entre les différentes communautés toutes assoiffées du métal jaune. Son vrai but étant lui aussi de s’enrichir, il veut utiliser Maximilien, qui n’est pas dupe, pour arriver à ses fins.

    Avant son arrivée en Californie, Maximilien va faire plusieurs rencontres et sauver la vie d’un représentant de Samuel Colt l’inventeur du fameux revolver. Il va aussi prendre sous sa coupe un jeune qui va se découvrir une adresse sans égale à la manipulation de cette arme. Plus tard, la rencontre avec Lola Montez, la fameuse danseuse exotique, protégée du général va, je pense, lui apporter une valise d’ennuis dans le second tome. C’est là qu’il me semble avoir détecté une légère anachronie car Lola Montez est arrivée en Californie en 1853 alors que le début des échauffourées entre Américains et étrangers d’Amérique latine a commencé en 1851. Mais, il faut savoir faire la part des choses dans ce style de BD qui adapte la réalité pour « romancer ».

    Par contre, j’ai appris (et cela semble réel) que de nombreux navires avaient été abandonnés par les équipages qui amenaient les chercheurs d’or en Californie pour devenir eux-mêmes ces rêveurs de lendemains mâtinés d’or.

    Donc voilà une BD avec un scénario séduisant dont j’attends la suite malgré ce dessin perfectible et pourtant suffisant pour nous faire découvrir cette histoire aux multiples facettes.

Toutes les éditions de cet album