Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Sillage -6- Artifices
©Delcourt 2003 Morvan/Buchet
Parution en 08/2003. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 22/08/2003 (Dernière modification le 27/12/2013 à 20:42) par choregraphe

Sillage

6. Artifices

Une BD de et Philippe Buchet chez Delcourt (Neopolis) - 2003

08/2003 46 pages 2-84789-148-X Grand format 28498

  • Currently 3.55/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (122 votes)

  • Sillage -1- A feu et à cendres

    Tome 1
  • Sillage -2- Collection privée

    Tome 2
  • Sillage -3- Engrenages

    Tome 3
  • Sillage -4- Le signe des démons

    Tome 4
  • Sillage -5- 'J.VJ,..'\_

    Tome 5
  • Sillage -6- Artifices

    Tome 6
  • Sillage -7- Q.H.I

    Tome 7
  • Sillage -8- Nature Humaine

    Tome 8
  • Sillage -9- Infiltrations

    Tome 9
  • Sillage -10- Retour de flammes

    Tome 10
  • Sillage -11- Monde flottant

    Tome 11
  • Sillage -12- Zone franche

    Tome 12
  • Sillage -13- Dérapage contrôlé

    Tome 13
  • Sillage -14- Liquidation totale

    Tome 14
  • Sillage -15- Chasse gardée

    Tome 15
  • Sillage -16- Liés par le sang

    Tome 16
  • Sillage -17- Grands froids

    Tome 17
  • Sillage -18- Psycholocauste

    Tome 18
  • Sillage -19- Temps mort

    Tome 19
  • Sillage -20- Mise à jour

    Tome 20
  • Sillage -ART- BlockBuster

    ART
  • Sillage -HS1- Le collectionneur

    HS1
  • Sillage -HS2- 1000 Nävis

    HS2
  • Sillage -INT- Intégrale Premières armes T1 à T4

    INT
  • Sillage -INT1- L'Intégrale - Tomes 1 à 3

    INT1
  • Sillage -INT2- L'Intégrale - Tomes 4 à 6

    INT2
  • Sillage -INT3- L'Intégrale - Tomes 7 à 9

    INT3
  • Sillage -INT4- L'Intégrale - Tomes 10 à 12

    INT4
  • Sillage -INT5- L'Intégrale - Tomes 13 à 15

    INT5
  • Sillage -INT6- L'intégrale - Tomes 16 à 18

    INT6
  • Sillage -MBD09- Sillage - Le Monde de la BD - 09

    MBD09

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 26/07/2014 à 17:46:30

    Une fois de plus, un scénario bien maîtrisé pour un rendu esthétique impeccable. On retrouve cette recherche d'unité dans chaque planche pour un meilleur contraste entre les différents décors, tout en gardant une fluidité et un rythme très efficaces. Les cases muettes de Nävis en parfaite ménagère, aux pages 23 et 24, sont absolument délicieuses. On attend la révolte avec impatience, et c'est d'autant plus plaisant quand celle-ci finit par survenir.
    Alors certes, le sujet de la cause féministe est traité de façon simple, voire même simpliste, mais le tout est justifié à mon goût par l'incroyable efficacité des dialogues et le respect de la cohérence de la série. Et, contrairement à ce que semblent penser certains, Nävis ne règle pas tout avec un simple discours. Elle apporte sa sincérité et sa spontanéité pour éveiller les consciences, avant de s'envoler pour la suite de ses aventures. Il n'y a encore jamais eu de véritable happy endings dans Sillage. Bien au contraire, à la fin du tome précédent, elle se rend compte qu'elle est incapable de régler tous les problèmes de l'univers à elle toute seule. Pour moi, la série ne vire pas au cucul. Il y a certes une dimension de naïveté, mais celle-ci est posée et assumée depuis le premier album.

    Le 20/09/2009 à 16:52:17

    Navis et son robot préféré se retrouvent de force sur une planéte, ou la population est attaqué en permanence par des robots.

    Un album encore réussi, ou Navis est confronté cette fois à une intelligence artificielle.

    Le 20/08/2008 à 19:28:15

    AIE, AIE, AIE!!!!!
    C'est la catastrope. Où comment planter completement une série...

    Les thèmes développés sont plutôt interessant, I.A, lutte homme-machine, la condition des femmes... Mais que c'est mal fait et caricatural!!
    Et puis encore une fois, on laisse completement de côté les vrais questions laissés en suspens (parfois depuis le début de la série : le trafic de planetes, l'existance d'humains et où sont-ils...).
    Le coup du sabotage du vaisseau (permet donc de créer une histoire dont on se fout royalement) passe terriblement pour une façon d'éviter ces vrais questions. Mais pouquoi??? Pour continuer à vendre encore beaucoup d'albums!!
    J.D Morvan devrait peut-être faire moins de séries mais savoir où il veut aller avec. Domage il tenait là une série avec un potentiel énorme. Ou comment se tier une balle dans le pied...
    2/10 pour le dessin toujours exellent de Buchet

    Le 06/02/2008 à 15:35:28

    Excellent album, un de mes préférés après "Engrenages". Aucun Sillage n'est pareil et ici on est pris par l'action. Navis et Snivel tombe sur une planète ou des espèces d'humains/félins sont attaqués par des robots. Le thème de la femme esclave y est abordé. Navis va d'ailleurs se charger d'améliorer leur condition avant de retrouver Snivel qui avait été capturé par l'ennemi.

    Le 21/08/2007 à 17:05:54

    Bon on change quand le scénariste !
    Buchet mérite mieux, les dessins sont superbes, mais le scénario est de plus en plus catastrophique.

    Le 24/10/2005 à 11:41:14

    Nävis se trouve sur une nouvelle planète en compagnie de Nivel. Une guerre interminable fait rage sur cette planète où une intelligence artificielle c’est retournée contre ses créateurs, les Gunjinns, en leur faisant la guerre.

    Côté scénario Morvan aborde ici intelligemment l’émancipation des femmes, la guerre des tranchées et la lutte de l’homme contre la machine.

    Cette intelligence artificielle qui fait durer sadiquement une guerre interminable pour son seul plaisir peut paraître cruelle, mais quand on tire le trait vers notre monde où c’est souvent le même pays qui fournit les armes et les convois alimentaires à un pays en guerre, on ne peut qu’apprécier l’habilité et la profondeur du scénario de Morvan. On peut également apprécier l’allusion aux dirigeants qui envoient leurs troupes à l’aveugle face à un ennemi invisible qui crée des pertes importantes avec des moyens limités. En abordant en plus la bêtise de la guerre et l’émancipation des femmes avec humour on ne peut que s’incliner face au scénario.

    Le dessin du Buchet est de nouveau irréprochable et nous livre un nouveau monde, divisé en deux couleurs principales : le brun pour la guerre et le vert pour le repère de l’intelligence artificielle.

    Les multiples de trois sont vraiment à conseiller dans cette série. Vivement le neuvième tome si cette logique est respectée.

    Le 31/12/2003 à 15:41:11

    Un léger ton en dessous du reste de la série, le thème abordé cette fois (l'exploitation du sexe dit faible) est un peu plus simpliste que d'habitude.
    Mais l'ensemble est toujours très bien dessiné, et le mélange politique / SF n'a toujours pas d'équivalent dans la BD.

    Le 31/08/2003 à 20:57:32

    Sillage est une série que j'apprecie beaucoup car elle dispose de plusieurs niveaux de lecture. J'aime quand JDM s'attaque à un aspect de notre société sous couvert des aventures de la petite Navis. Mais là, la déception est au rendez-vous. Les 2 thèmes abordés sont "La guerre" mais surtout "la condition de la femme". Les 2 sont traités trop rapidement ce qui laisse un gout de survol bien trop rapide. Navis règle des problèmes ancestraux en 20s et 1 leçon de morale. Pas très crédible.
    De plus, l'intrigue "sillage" n'avance pas d'un pouce et les couleurs ne me plaisent pas.
    Reste le graphisme de Buchet toujours égal à lui-même. C'est pour moi le seul aspect à la hauteur de mes espérence de cette BD.
    Déçu.

    Le 28/08/2003 à 10:37:28

    Ma première impression en refermant cette BD fut : pas mal mais sans plus…
    Au niveau du scénario : Morvan c’est pris une pause par rapport à l’intrigue principale autour de Nävis. On dirait qu’il a voulu se faire plaisir en s’attaquant à deux sujets qui lui tiennent à cœur : la guerre et la condition de la femme. La guerre est orchestré par une IA dont la création revient aux victimes de ce conflit. Par la guerre, l’homme se détruit lui-même, semble vouloir nous dire le scénariste. Mais il reste un espoir, la femme (ou Hembras) qu’il faut protéger.
    La trame est menée tambour battant. On n’a pas beaucoup le temps de souffler (sauf quand l’héroïne rejoint les autres Hembras). Le rapport à Terminator et à Matrix (pour le régne des machines) est flagrant. On n’apprend rien de plus sur la jeune humaine sauf sur ses talents de guerrière.
    Au niveau du dessin : Buchet y fait encore du beau travail. C’est net et plein de vie. L’action est bien retranscrite par les dessins. Il y a du mouvement et de la fluidité même si parfois certaines cases sont un peu petites.
    Au niveau des couleurs : je pense que les auteurs (dont le coloriste) ont tenu à donner un aspect terne et morose à cet album. Ceci en raison de la trame principale : la guerre. La guerre est triste, sale et rarement joyeuse (à par peut-être pour Bush)
    En conclusion : cet album n’est pas indispensable à la série. Il se lit vite et permet de passé un moment agréable. Il est à prendre comme un intermède dans la suite des aventures de Nävis.

    Le 26/08/2003 à 15:32:35

    Je viens de terminer l'album et je dois dire que c'est pas mal mais sans plus. L'histoire est intéressante et colle à l'actualité mais alors Nävis c'est la super héroïne. Elle débarque et change tout en dix minutu montre en main c'est incroyable. Autant le grand point fort du tome 5 était le fait qu'elle ne change pas grand chose à la situation et qu'elle reconnaisse elle même qu'elle ne peut pas tout arranger tout le temps autant là c'est oublié. De plus la trame de fond de la série est totalement oublié, une sorte de pose dans l'histoire un peu dommage à mon avis. On sent également l'influence (quoique à ce point c'est plus de l'influence) de terminator et pour les grade de l'armée quelle imagination je siterais en exemple "Sardant-chef" et "Saporal" ça fait peur quand même.

    Le dessin est toujours aussi réussi que les albums précédents avec comme seule petite critique l'utilisation de couleurs un peut trop flashi (surtout dans la première planche) mais c'est du inaillage.

    En bref c'est digne d'un film de deuxième partie de soirée sur TF1 donc distrayant mais pas passionnant pour deux sous. A ne lire que si on a rien d'autre de mieux.

Afficher encore 6 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Sillage -6- Artifices ©Delcourt 2003 Morvan/Buchet

    6 . Artifices

    • 28498
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 08/2003
    • 07/2003
    • non coté
    • Delcourt
    • Neopolis
    • Grand format
    • 2-84789-148-X
    • 46
    • 22/08/2003 (modifié le 27/12/2013 20:42)
  • Sillage -6a06- Artifices ©Delcourt 2006 Morvan/Buchet

    6a06 . Artifices

    • 98988
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 07/2006
    • 06/2006
    • non coté
    • Delcourt
    • Neopolis
    • Grand format
    • 978-2-7560-0431-0
    • 46
    • 07/11/2009 (modifié le 17/04/2016 20:56)
  • Sillage -6a09- Artifices ©Delcourt 2006 Morvan/Buchet

    6a09 . Artifices

    • 278544
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 07/2006
    • 03/2009
    • non coté
    • Delcourt
    • Neopolis
    • Grand format
    • 978-2-7560-0431-0
    • 46
    • 17/04/2016 (modifié le 17/04/2016 20:56)

    Info édition : 11 titres parus au 4e plat.

  • Sillage -6Ca- Artifices ©Delcourt 2003 Morvan/Buchet

    6Ca . Artifices

    • 28713
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 08/2003
    • 07/2003
    • non coté
    • Delcourt
    • Neopolis
    • Grand format
    • 2-84789-225-7
    • 46
    • 01/09/2003 (modifié le 28/07/2016 07:45)

    Info édition : Tirage ''Carrefour'' limité à 7000 exemplaires.

  • Sillage -6ES- Artifices ©Delcourt 2003 Morvan/Buchet

    6ES . Artifices

    • 31335
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • <N&B>
    • 12/2003
    • 11/2003
    • non coté
    • Delcourt
    • Neopolis
    • Grand format
    • 2-84789-328-8
    • 46
    • 04/12/2003 (modifié le 30/04/2013 20:50)

    Info édition : Tirage limité à 5900 exemplaires. Avec 8 pages de croquis.

  • Sillage -6FL- Artifices ©France Loisirs 2006 Morvan/Buchet

    6FL . Artifices

    • 59919
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 08/2006
    • non coté
    • France Loisirs
    • Grand format
    • 2-7441-9448-4
    • 46
    • 24/12/2006 (modifié le 02/07/2016 21:48)
  • Sillage -6FLa- Artifices ©France Loisirs 2006 Morvan/Buchet

    6FLa . Artifices

    • 65268
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 08/2006
    • non coté
    • France Loisirs
    • Grand format
    • 2-7441-9448-4
    • 46
    • 28/07/2007 (modifié le 06/08/2016 08:24)
  • Sillage -6TL1- Artifices ©Bruno Graff 2014 Morvan/Buchet

    6TL1 . Artifices

    • 208846
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 01/2014
    • non coté
    • Bruno Graff
    • Format normal
    • 07/02/2014 (modifié le 09/02/2014 12:33)

    Info édition : Pas d'ISBN Tirage limité à 300 exemplaires dont 100 avec une couverture différente pour Angoulème 2014. 10 Hors commerce pour Delcourt, 40 HC pour les auteurs et 20 pour Bruno Graff . Contient un carnet graphique couleur de 12 pages L'album est accompagné de 3 ex-libris dont un signé par Philippe BUCHET

  • Sillage -6TL2- Artifices ©Bruno Graff 2014 Morvan/Buchet

    6TL2 . Artifices

    • 209770
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 01/2014 (Parution le 30/01/2014)
    • de 50 à 75 euros
    • Bruno Graff
    • Format normal
    • 60
    • 15/02/2014 (modifié le 19/02/2014 11:53)

    Info édition : Tirage limité à 100 exemplaires numérotés, pour le salon d'Angoulème 2014. Couverture originale inédite Dos toilé noir Carnet graphique couleur de 12 pages 3 ex-libris dont un signé par Ph. Buchet Pas d'ISBN