Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Sillage -14- Liquidation totale
©Delcourt 2011 Morvan/Buchet
Parution le 12/10/2011. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 01/09/2011 (Dernière modification le 03/01/2013 à 23:16) par BDGest

Sillage

14. Liquidation totale

Une BD de et Philippe Buchet chez Delcourt (Neopolis) - 2011

10/2011 (12 octobre 2011) 46 pages 978-2-7560-2433-2 Grand format 138186

Nävis s'apprête à rencontrer les autorités supérieures de Sillage. Mais pour les rejoindre, encore faudrait-il rester en vie. Car un assassin a été engagé, le plus terrible qu'elle ait jamais connu. Elle-même se donne peu de chances d'en réchapper. Sachant qu'il s'agit peut-être de son dernier combat, Nävis décide de l'endroit où aura lieu le duel. Un endroit qui lui est cher...

  • Currently 4.48/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (50 votes)

  • Sillage -1- A feu et à cendres

    Tome 1
  • Sillage -2- Collection privée

    Tome 2
  • Sillage -3- Engrenages

    Tome 3
  • Sillage -4- Le signe des démons

    Tome 4
  • Sillage -5- 'J.VJ,..'\_

    Tome 5
  • Sillage -6- Artifices

    Tome 6
  • Sillage -7- Q.H.I

    Tome 7
  • Sillage -8- Nature Humaine

    Tome 8
  • Sillage -9- Infiltrations

    Tome 9
  • Sillage -10- Retour de flammes

    Tome 10
  • Sillage -11- Monde flottant

    Tome 11
  • Sillage -12- Zone franche

    Tome 12
  • Sillage -13- Dérapage contrôlé

    Tome 13
  • Sillage -14- Liquidation totale

    Tome 14
  • Sillage -15- Chasse gardée

    Tome 15
  • Sillage -16- Liés par le sang

    Tome 16
  • Sillage -17- Grands froids

    Tome 17
  • Sillage -18- Psycholocauste

    Tome 18
  • Sillage -19- Temps mort

    Tome 19
  • Sillage -20- Mise à jour

    Tome 20
  • Sillage -ART- BlockBuster

    ART
  • Sillage -HS1- Le collectionneur

    HS1
  • Sillage -HS2- 1000 Nävis

    HS2
  • Sillage -INT- Intégrale Premières armes T1 à T4

    INT
  • Sillage -INT1- L'Intégrale - Tomes 1 à 3

    INT1
  • Sillage -INT2- L'Intégrale - Tomes 4 à 6

    INT2
  • Sillage -INT3- L'Intégrale - Tomes 7 à 9

    INT3
  • Sillage -INT4- L'Intégrale - Tomes 10 à 12

    INT4
  • Sillage -INT5- L'Intégrale - Tomes 13 à 15

    INT5
  • Sillage -INT6- L'intégrale - Tomes 16 à 18

    INT6
  • Sillage -MBD09- Sillage - Le Monde de la BD - 09

    MBD09

La Preview

12/10/2011 | 8 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 24/06/2018 à 22:05:35

    Lecture complétée et je dois avouer que pour moi, c'est l'album de la consécration ! J'ai comme l'impression que l'on avait prévu la fin de cette saga par cet album car on obtient toutes les réponses laissées en suspens par les tomes précédents.

    Les dessins sont a l'image de celle de la couverture, splendides ! Et pour l'histoire, elle est sans temps mort et on achève la lecture avec l'impression que seulement cinq minutes se sont écoulés entre le début et la fin de l'histoire.

    Ne reste plus qu'a voir ce que nous réserve la suite des aventures de Navis dans les prochains albums !

    Mon appréciation: 10/10 !

    Le 16/09/2014 à 23:57:08

    Je me réjouissais d'en arriver à cet album, car après avoir consulté les notes attribuées sur ce site, j'avais remarqué qu'il était considéré de très loin comme le meilleur de la série. Après lecture, j'en arrive à la conclusion que les lecteurs aiment la violence, puisque "liquidation totale" en est très chargé, à l'instar du tome 7, qui avait également été noté au-dessus de la moyenne... Et à vrai dire, ce n'est pas moi qui vais les contredire.
    Car il s'agit là d'une véritable fin de cycle, qu'on sentait venir depuis maintenant plusieurs tomes. Mais lorsqu'un scénario est construit sur autant de pages et autant d'aventures suivies, le risque est toujours que la conclusion donne l'impression de tomber du ciel. Pour éviter cet écueil, il fallait trouver un "truc", quelque chose qui fasse de ce quatorzième album un véritable inédit pour la série. Et ce truc est trouvé en la personne du redoutable super-vilain que nous proposent les auteurs. Dans une série qui a prit l'habitude de présenter des extraterrestres toujours plus spectaculaires les uns que les autres, on atteint ici un véritable sommet. Tout est mis en place pour que l'effet soit réussi. Le personnage est bien dessiné, bien animé, bien coloré, bien présenté, et il vient renverser la hiérarchie établie depuis le début de la série, en mettant à mal des protagonistes que l'on considérait jusqu'alors comme quasi-invulnérables.
    Vient alors l'heure du duel, et la boucle se boucle de façon intelligente, puisque le combat final à lieu dans le vaisseau-gite de Nävis. On assiste alors à l'apothéose d'un cycle qui se termine à mon goût au bon moment. Je ne m'étais pas encore lassé de la série, mais j'avais malgré tout l'impression qu'il était temps d'en finir avec cette histoire de complot qui a si longtemps occupé Nävis. C'est maintenant chose faite, et les dés sont jetés pour l'ouverture d'un nouveau cycle. J'en suis le premier heureux, car après ces quatorze albums d'excellente qualité, avec certes quelques temps faibles, mais aussi et surtout quelques véritables chefs-d'oeuvre (je pense aux tomes 3 et 12 notamment), j'ai l'impression que Jean-David Morvan et Philippe Buchet en ont encore sous le pied, et que Sillage n'a pas fini de me ravir.

    Le 09/09/2014 à 09:34:23

    Cet avis concerne la série dans son évolution depuis le début, jusqu'au tome 14.
    A ses début la série proposait des aventures complètes, portant sur la découverte de Nävis, de Sillage et des différentes missions de Nävis en tant qu'agent de Sillage. Le fil rouge étant la condition d'Être Humain unique de Nävis et sa quête de ses semblabes ou du moins de leur civilisation.
    Au - delà de la fraicheur et de l'originalité de cette nouvelle série de SF, les auteurs avaient sus proposer un savant dosage entre action et réflexion. Ajouter à cela une héroine (attachante) au caractère bien trempé, des planètes et des races tout aussi surprenantes les unes que les autres et vous obtenez l'une des meilleures série SF de bande dessinée, au succès largement méritée.
    Mais comme dit la pub, ça c'était avant.
    Avec le tome 8, on assiste au grand virage de la série. A partir de là Morvan va intensifier l'aspect dramatique et la psychologie de ces personnages. C'est la rencontre entre Nävis et une colonie d'être humains.
    C'est là le premier point faible de la série. Malgré la découverte de la colonie d'humains, Morvan n'apporte aucune réponses à son héroïne (et ses lecteurs) et passe à autre au chose. Ainsi au lieu d'avoir un album inscrit dans le fil rouge de la série, fort en révélations. On se retrouve avec une histoire autonome, indépendante et en cela similaire à ceux recouvrant les missions de Navïs.
    D'où une impression de frustration et de fin de cycle baclée, par un scénariste dépassé par sa série et en panne d'inspiration.
    Succès éditorial oblige, la série continue avec un album par an.
    Avec les albums suivant le fil rouge devient celui du "complot".
    Mais le mélange entre action et réfléxion fonctionne de moins en moins. Morvan à des idées, des ambitions pour ses personnages, pour son univers, ça se voit. Mais sur le papier il ne maitrise rien.
    La dramaturgie et la psychologie qu'il essaye d'insérer, sont en décalage avec le récit. La série semble lui échapper de plus en plus.
    A ce stade et bien qu'ils en soient loin, on peut craindre que la série et son scénariste, ne suivent le chemin calamiteux de Lanfeust et Arleston.
    Cependant on assiste à une reprise en main du récit à partir du tome 10, qui correspond à la fin du premier cycle de Sillage. Cet album permet à la série de repartir sur de nouvelles bases.
    Cependant si l'on prend plaisir à lire les nouvelles aventures de Navïs, découvrir de nouveaux mondes et différentes espèces d'extraterrestes, l'évolution dramatique de la série, basé sur celle de son héroïne (censée gagner en maturité) ne fonctionne pas. Nävis, devient de plus en plus anthipatique, car n'affiche plus qu'un seul trait de caractère (sans nuance) de « pleurnichiante » (dixit Krompir). C'est là le cas le plus frappant de la psychologie ratée, voulue par Morvan. Il ne contrôle plus son héroïne.
    De plus le fil rouge se déroule lentement et au vu du précédent cycle et de sa fin, on doute de plus en plus, en la capacité de Morvan à savoir où il va et à nous offrir une fin digne de ce nom.
    Et nous voilà au tome 14, qui se présente comme une fin de deuxième cycle.
    Si l'album en lui même est bon, offrant son lot de péripéties et de révélations, il reste qu'il s'agit d'une fin de cycle un peu baclé (ce qui fait un peu lourd après la précédente fin de cycle = Morvan à l'instar de nombreux auteurs nippons, aurait-il du mal à conclure ?).
    En effet les informations distillées, ici et là, au compte gouttes, dans les précédents tomes, ne laissent pas du tout présager une fin (de cycle) aussi proche, aussi rapide. Ca sent le précipité.
    Surtout qu'au final, les quelques révélations faites précédements, apportent peu. L'album aurait presque pu se suffire à lui – même.
    De plus si les auteurs ne cessent de nous éblouir à travers l'originalité et la richesse de leur univers. On ne peut décidément pas en dire autant de la trame narrative autour du complot. Qui s'avère en définitive, bien sommaire.
    Enfin on subit une grosse ficelle sur le dénouement final (je ne dirais pas quoi pour ne pas spoiler). Et franchement, pour le coup, à la place de Nävis, y aurait vraiment de quoi se mettre en colère, parce que c'est un peu foutage de G.... .

    Pour conclure je dirais que cet album est parfaitement représentatif de la série. C'est à dire des aventures à chaques fois extraodinaires, des tomes individuellement bons. Mais qui depuis le tome 8 sont assez bancales, dans leur construction autour du développement dramatique de Navïs.

    Le 13/10/2012 à 23:16:15

    Sillage: une série qui laisse peu de lecteurs indifférents...(+ de 100 avis c'est rare!!!)
    Alors, 14 albums, des excellents et des beaucoup mais vraiment beaucoup moins bons... Cependant, le dessin reste toujours d'une excellente qualité.
    Alors que faire?
    Pour ma part, c'est oui, n'hésitez à lire et à conserver car dans le style ça reste malgré tout du "lourd" et du travail soigné.
    8/10

    Le 31/10/2011 à 17:29:42

    Pareil que Grimm, je trouvais que la serie commençait à tourner en rond, qu'on ne sortirait plus du complot, et finalement, ce 14e tome offre un dénouement. Une bonne fin de cycle, avec son super vilain, le bon gros boss de fin.

    Ce n'est pas pour autant une fin de série, car si Morvan et Buchet font le grand ménage dans ce tome, de nouveaux personnages plutôt intéressants -au moins un - laissent présager d'un nouveau cycle à venir...
    Perdiode de renouveau dans les blockbusters de Delcourt ?

    En tous cas c'est avec bonheur qu'on retrouve le bestiaire improbable de sillage, et les rappels et allusions aux premiers tomes de la série sont les bienvenus . Dommage qu'après avoir un peu tourné en rond sur les 2 derniers tomes cette fin arrive aussi vite et brutalement du coup.... Mais si c'est pour mieux sauter après, on y va !!

    Le 19/10/2011 à 23:14:37

    je trouvais que la série commençait à s'enliser un peu dans des histoires répétitives et les méandres du grand complot. Heureusement, les auteurs ont du s'en rendre compte et nous offrent enfin un dénouement au terrible complot qui menace sillage. Dans cet album, un terrible assassin s'en prend à tous les témoins et parvient à venir à bout des mieux protégés. Même Nävis lui échappe de peu, avant de préparer sa contre-attaque en usant de moyens non technologiques et surtout de s'en sortir grâce aux bons alliés. C'est un bon album, rythmé et efficace, dont le dénouement nous laisse espérer un nouveau souffle pour la saga.

    Le 18/10/2011 à 13:01:51

    "Suite à un problème logistique, ce tirage spécial n'a pas été distribué en dehors de la France métropolitaine, il est donc très recherché"
    J'en ai trouvé à la librairie Anthracite (205 chée de Waterloo, 1060 Bxl). Mais ils n'en n'ont pas bcp...

Afficher encore 3 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Sillage -14- Liquidation totale ©Delcourt 2011 Morvan/Buchet

    14 . Liquidation totale

    • 138186
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 10/2011 (Parution le 12/10/2011)
    • 09/2011
    • non coté
    • Delcourt
    • Neopolis
    • Grand format
    • 978-2-7560-2433-2
    • 46
    • 01/09/2011 (modifié le 03/01/2013 23:16)

    Info édition : Noté "Première édition"

  • Sillage -14a- Liquidation totale ©Delcourt 2011 Morvan/Buchet

    14a . Liquidation totale

    • 200871
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 10/2011
    • 01/2013
    • non coté
    • Delcourt
    • Neopolis
    • Grand format
    • 978-2-7560-2433-2
    • 46
    • 10/11/2013 (modifié le 01/01/2018 17:45)

    Info édition : Les couvertures des 15 premiers albums sont présentes au verso.

  • Sillage -14ES- Liquidation totale ©Delcourt 2011 Morvan/Buchet

    14ES . Liquidation totale

    • 140567
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 10/2011 (Parution le 12/10/2011)
    • 09/2011
    • non coté
    • Delcourt
    • Neopolis
    • Autre format
    • 978-2-7560-2658-9
    • 46
    • 20/09/2011 (modifié le 27/12/2013 20:42)

    Info édition : Édition spéciale 25 ans, tirage limité à 2150 exemplaires numérotés. Vernis sélectif sur la couverture et le 4e plat. Format 264X362 mm.

  • Sillage -14TL1- Liquidation totale ©Bruno Graff 2011 Morvan/Buchet

    14TL1 . Liquidation totale

    • 178562
    • Morvan, Jean-David
    • Buchet, Philippe
    • Buchet, Philippe
    • 12/2011
    • non coté
    • Bruno Graff
    • Grand format
    • 46
    • 14/12/2012 (modifié le 10/02/2014 12:23)

    Info édition : Pas d'ISBN. Tirage limité à 600 exemplaires dont 150 avec une couverture différente pour Angoulême 2013. 6 HC pour Delcourt, 55 HC pour les auteurs et 24 pour Bruno Graff. Contient un carnet graphique couleur de 11 pages. L'album est accompagné de 3 ex-libris dont un signé par Philippe BUCHET.

  • Sillage -14TL1 LLC- Liquidation totale ©Bruno Graff 2011 Morvan/Buchet

    14TL1 LLC . Liquidation totale

    Info édition : Edition spéciale (40 exemplaires) pour la librairie "Les Lettres Constellées" à Thonon avec Dos Toilé blanc et un ex-libris supplémentaire signé. Pas d'ISBN. Tirage limité à 600 exemplaires dont 150 avec une couverture différente pour Angoulême 2013 . 6 HC pour Delcourt, 55 HC pour les auteurs et 24 pour Bruno Graff. Contient un carnet graphique couleur de 11 pages. L'album est accompagné de 3 ex-libris dont un signé par Philippe BUCHET.

  • Sillage -14TL2- Liquidation totale ©Bruno Graff 2013 Morvan/Buchet

    14TL2 . Liquidation totale

    Info édition : Tirage de Luxe de BUCHET et MORVAN de la bande dessinée "Sillage tome 14" version spéciale Angoulême 2013 avec couverture et ex-libris différents du tirage de luxe normal. Tirage limité à 150 exemplaires numérotés. Accompagné de 3 ex-libris dont 1 signé par Buchet.