Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Silencieuse(s)
©PerspectivesArt9 2017 Joly/Meynet
Parution le 01/06/2017. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 20/04/2017 (Dernière modification le 30/04/2017 à 22:58) par nubuc

Silencieuse(s)

Une BD de et Sibylline Meynet chez PerspectivesArt9 - 2017

04/2017 (01 juin 2017) 104 pages 978-2-372-45033-1 Autre format 303007

"Chatte à talon!" Des mots crachés comme ça. A son passage. Mais elle a fait semblant de ne rien entendre. Comme toujours. Avec le recul, ce n'est pas grand-chose… Elle pourrait même trouver la formule assez drôle. Sauf qu'"Elle", c'est Anaïs, Mahé, Zoé, Julie. C'est la copine, la fille, la soeur, la petite amie. C'est vous. C'est moi. Et surtout, c'est banal. Au point qu'elle troquera sa jupe contre un pantalon. Pour ne plus être résumée à un sexe offert à qui veut. Salomé Joly, l'auteur de l'histoire distillée dans ces pages,... Lire la suite

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 09/02/2019 à 19:36:57

    Silencieuses, ces jeunes femmes l'étaient jusqu'alors. Cette bande dessinée destinée à un public d'adultes et d'adolescents, sensibilise et dénonce le harcèlement de rue. Incontestablement d'actualité, " Silencieuse(s) " est parue en 2017 aux éditions Perspectivesart9. Sous la plume de Salomé Joly et les illustrations de Sibylline Meynet, le lecteur suit les histoires croisées de plusieurs jeunes femmes, victimes de ses comportements et paroles déplacées de la part des hommes.
    p. 17 : " - Soulève ta jupe ! Hé !! Soulève ta jupe j'ai dit ! "
    Elles sont étudiantes, elles sont jeunes, elles sont belles, mais elles sont surtout des femmes. Et en tant que telles, elles sont les inlassables cibles du harcèlement de rue. Anaïs, Zoé, Julie, Lana, Agathe, etc... sont âgées de 16 à 35 ans et vivent en France, en Belgique et en Suisse. Ces témoignages sont inspirés de faits réels, et chacune des lectrices se reconnaîtra dans ces situations, malheureusement banales, mais non moins graves. A la terrasse d'un café, dans le bus, dans le métro, ou tout simplement dans la rue, au vue et au su de tous, le harcèlement est là.
    p. 42 : " Je me suis fait harceler, tout le monde a vu la scène dans le métro, mais personne n'a rien fait, aucune réaction... "
    Phénomène de société intemporel et universel, le harcèlement de rue a longtemps été tu. C'est ainsi que la grand-mère de l'une des protagonistes raconte qu'à son époque déjà, les femmes devaient non seulement y faire face, mais également faire profil bas. Aujourd'hui, les femmes n'ont plus la même influence dans les espaces publics. Si dans cette bande dessinée certaines femmes adaptent leur comportement ou leur tenue vestimentaire en fonction des lieux qu'elles vont traverser, d'autres au contraire se rebiffent et s'imposent.
    Cet ouvrage est avant tout la dénonciation de la banalisation de ces comportements inacceptables et intolérables, que la société peine à endiguer. Non seulement les auteures de cette bande dessinée nous montrent l'inaction des témoins de ce genre de scènes, mais bien pire encore, certains le cautionne, prétextant la volonté de la femme de toujours vouloir se positionner en tant que victime !
    p. 74 : " Mais les filles qui se font suivre, c'est pas non plus pour rien. Il y a bien quelque chose derrière... leur tenue par exemple. Les femmes sont de plus en plus paranos. Elles croient que le monde entier, surtout les hommes, leur en veulent... "
    Preuve en est que le chemin sera encore long avant une prise de conscience et un réel changement des mentalités... masculines ! En tout cas, ce livre a pour vocation d'amener à la prise de parole et d'inciter à la discussion. Les femmes ainsi victimes de ces comportements doivent avant déculpabiliser devant une société léthargique et non efficace face à ce problème. Ce sont des actes qui ne sont pas anodins, et ici, dans ce livre, il en explique les conséquences psychologiques sur les victimes.
    p. 101 : " Nous ne sommes pas coupables. Nous sommes victimes. "
    Le thème abordé est très fort et engagé. Les illustrations colorées dans des tons mauves-orangés contrastent habilement avec la gravité du sujet. Le harcèlement de rue est rarement présent dans la littérature et d'autant plus dans les albums illustrés. Le pari était risqué de rendre crédible le témoignage de ces femmes dans un ouvrage aussi court et où les paroles sont réduites par la force du format. C'est un ouvrage qui mériterait de se retrouver notamment dans toutes les bibliothèques et CDI des établissements scolaires, en accompagnement d'un débat encadré.

Toutes les éditions de cet album