Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Sherman -5- Les ruines. Berlin
©Le Lombard 2012 Desberg/Griffo
Parution le 17/02/2012. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 17/01/2012 (Dernière modification le 28/12/2012 à 00:39) par amadigi

Sherman

5. Les ruines. Berlin

Une BD de et Griffo chez Le Lombard (Troisième Vague) - 2012
Desberg, Stephen (Scénario) Griffo (Dessin) Bautista, Maria Jesus (Couleurs) Burgazzoli, Roberto (Couleurs) Griffo (Couleurs) Laurin, Éric (Couverture)

02/2012 (17 février 2012) 46 pages 978-2-8036-3034-9 Format normal 151768

Dans l'Amérique des années 50, Jay Sherman est l'incarnation du rêve. Fils d'un clochard, il a gravi les échelons jusqu'à devenir un homme d'affaires en vue. Et, aujourd'hui, son fils semblait promis au bureau ovale... avant qu'une balle ne mette un terme provisoire à cette success story familiale ! Qu'a bien pu faire un homme si respectable pour susciter une telle haine... ? La vérité apparaît enfin alors qu'approche la fin de l'histoire.

  • Currently 4.10/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (29 votes)

  • Sherman -1- La promesse, New York

    Tome 1
  • Sherman -2- L'ascension, Wall Street

    Tome 2
  • Sherman -3- La Passion. Lana

    Tome 3
  • Sherman -4- Le piège. Bayreuth

    Tome 4
  • Sherman -5- Les ruines. Berlin

    Tome 5
  • Sherman -6- Le pardon. Jeannie

    Tome 6
  • Sherman -7- Le dernier acte de Ludwig. Londres

    Tome 7
  • Sherman -8- Les chemins de jeannie. 1969

    Tome 8
  • Sherman -INT- L'intégrale

    INT

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 09/04/2016 à 21:14:03

    Finalement le scénario est plus épais qu'il n'y parait et le héros plus gris que blanc.
    Les talents de compteur de Desberg sont évidents mais l'intrigue est parfois trop lente.
    Les dessins ont ici leur limite notamment des visages dessinés sans expression.
    Mais ce mélange d'historique et de polar est parfois passionnant.
    7/10.

    Le 06/03/2012 à 23:05:37

    C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la série Sherman avec ce cinquième et avant-dernier épisode. Il n’y avait aucune raison pour que cela change et cela n’a pas changé : l’histoire est toujours aussi efficace. L’intrigue continue de se dérouler entre la menace du présent et les révélations du passé. Comme pour les autres épisodes, cet exercice de style, qui peut parfois s’avérer déroutant, est parfaitement maîtrisé, n’offrant aucun temps mort. Ce jonglage entre les époques est bien accompagné par les changements de colorisation. Le dessin de Griffo privilégie l’efficacité en ce concentrant sur les personnages et « oubliant » les décors. Les cadrages assez resserrés participe du même principe.

    Il y a quand même un élément nouveau et il est de taille. On échappera à un dernier tome dans lequel toutes les réponses seront brutalement livrées à coups d’effets plus ou moins réussis mais nuisant généralement à la cohérence du récit. Desberg a choisi d’entamer le dénouement dans cet avant-dernier opus. Les révélations sur le passé de la famille Sherman (père et enfants) sont nombreuses, on apprend la nature des liens entretenus avec l’Allemagne nazie (relations d’autant plus douloureuses qu’elles sont en rapport avec la solution finale). Si le passé est très majoritaire dans cet album, le présent voit quand même la situation évoluer avec également un cliffhanger réussi.

    La fin est proche, heureusement, mais sommes nous au bout de nos surprises ?

Toutes les éditions de cet album