Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Scarface (De Metter) - Scarface
©Casterman 2011 De Metter
Parution le 13/04/2011. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 22/03/2011 (Dernière modification le 23/10/2014 à 11:30) par nubuc

Scarface (De Metter)

Scarface

Une BD de chez Casterman (Rivages/Casterman/Noir) - 2011

04/2011 (13 avril 2011) 102 pages 978-2-203-03053-4 Autre format 124456

Dans les rues de Chicago au début du XXe siècle, sous le regard inquiet de son frère ainé Ben, un policier, le jeune Tony Guarino montre d’évidentes dispositions pour les activités délictueuses. Vite nommé second d’un caïd local, puis revenu balafré de la Première Guerre mondiale en Europe, il va connaître une ascension fulgurante au sein de la pègre, avant d’en devenir le big boss. Façonnée par la violence, sa vie s’achèvera de la même manière, dans un face à face tragique avec son propre frère. Inspirée en partie... Lire la suite

  • Currently 3.93/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (29 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 09/10/2017 à 19:59:26

    Bon polar sur les débuts de la mafia pré prohibition.
    Nous suivons la vie du gangster Tony Guarino, alias Tony Camonte, qui va mettre en place tout un système pour moderniser le grand banditisme : racket des commerçants contre "protection", précurseur au niveau du trafic clandestin d'alcool...
    Le scénario est haletant entre guerre des gangs, corruptions policières, traîtrises, famille...

    Le 09/01/2013 à 15:00:57

    8/10 signifiant : "A lire absolument", c'est exactement ce qu'il faut faire lorsque l'on a cette BD entre les mains !

    Que l'on connaisse ou pas les différentes adaptations, que l'on ait lu ou pas le roman d'origine, De Metter y va de sa touche personnelle & on ne peut qu'être ravi d'avoir partagé cette nouvelle interprétation de la vie de Tony Guarino !

    Je ne suis, certes pas objectif car je classe De Metter parmi mes dessinateurs favoris (je ne parle pas de lui en tant que scénariste car j'ai uniquement lu ses adaptations...).

    Mais encore une fois, il a su créer l'ambiance parfaite avec des dessins superbes, des couleurs en totale symbiose avec la noirceur du récit & du "héros". Avec un petit bémol sur certaines cases ou le noir & le vert (couleurs justifiées) nous amènent à mal distinguer certains personnages.

    L'unique déception aura été de "dévorer" cet album en ayant ce sentiment que certains passages auraient pu être plus développés. Je traduis ceci en "frustration positive" du lecteur exigeant face à un (très) grand illustrateur de BD...

    Le 18/12/2011 à 19:33:36

    D'habitude j'aime bien les polars.
    Certes "Scarface" ne déroge pas aux règles mais la BD se lit trop vite, le scénario passe en accéléré et les couleurs dégoulinent avec tendance globale à baver en vert pomme.
    Autant de raison pour oublier bien vite cette histoire.
    6/10.

    Le 30/06/2011 à 00:33:24

    Cette nouvelle adaptation de Mr De Metter est une belle réussite.

    L'histoire, on la connait (même si on a pas vu les deux adaptations cinématographiques), raconte l'ascension d'un petit malfrat vers la fonction de chef de gang. Donc comme bien souvent avec les séries noires ce n'est l'intrigue qui va nous tenir en haleine. Tout se joue sur la construction du récit, l'atmosphère, la construction des personnages.

    Mr De Metter dont le trait commence à être connu, nous offre une reconstitution du Chicago du début du 20ème siècle très réussie, décrivant parfaitement la progression de la carrière de notre "héros", et les moeurs de la pègre (entre loyauté pour la "famille" et absence totale d'humanité pour "le reste du monde"; un code moral et des règles très précises dans le clan et un mépris total des vraies lois). Il offre à ses personnages, comme dans tout bon film de gangsters, des "gueules". Les visages sont expressifs, l'auteur utilisant magnifiquement des jeux d'éclairage dans une ambiance globalement sombre.

    Au sujet de la colorisation, lors de ma première lecture, j'ai été un peu gêné par la dominance de vert. Je viens de relire cette oeuvre et j'ai finalement beaucoup apprécié même si, certains diront peut-être que je pinaille, je trouve ce choix parfois un peu excessif. Mais en tout cas cela m'a permis d'apprécier d'autant plus les pages où la colorisation change, comme les scènes de nuit en extérieurs superbement rendues en noir et bleu.

    Cette petite gêne sur la couleur m'empêchera de qualifier cette adaptation de chef-d'oeuvre mais c'est quand même très clairement du très haut niveau et je conseille très fortement la lecture de cette BD.

    Le 18/06/2011 à 16:41:43

    Je n'ai ni lu le roman, ni vu un deux films éponymes.
    Je ne suis guère attiré par les bd adaptées de romans mais j'ai fait deux exceptions depuis peu, "l'ultime défi de Sherlock Holmes" de Stromboni et Cotte, et surtout "Shetter Island" du même de Metter (j'avais adoré le roman), tout deux édités chez "rivages/casterman/noir)
    Avec cette adaptation de "Scarface",je suis sorti assez déçu par la lecture. Un peu trop d'ellipses à mon goût (le passage de Toni sur le front est assez brutal) et malgré ses 108 pages, j'ai l'impression d'avoir survolé la vie du mafioso.
    Cela vite, un peu trop vite; cela flingue à tout va et j'en ai eu le tournis.
    Pourtant l'atmosphère très sombre de l'époque et du milieu est très bien retracée dans ce récit mais j'ai trouvé le dessin de De Metter moins précis qu'à l'accoutumée.

    Bref une lecture qui m' a laissé sur ma faim

    Le 26/05/2011 à 08:10:08

    Scarface, Scribouillé par De Metter.
    [bd]124456[/bd]

    L'histoire dans son ensemble est bien sympathique, je n'ai ni lu ni vu les 2 films. J'avais donc un esprit vierge de toutes références aux autres supports utilisés pour présenter cette histoire.

    C'est intéressant, j'ai eu l'impression d'un montage à la "Fight Club", que je laisserai découvrir pour les personnes qui liront le roman graphique.

    Donc l'histoire est intéressante et donne envie de lire le livre, mais vraiment. Parce que le séquencement est à mon sens un peu "abominable", on passe d'une action à une autre sans rattachement. Un passage sur l'histoire de Scarface se déroule pendant WW1, ça dure 3 pages à peine! on peut penser que ce n'est pas un élément essentiel de l'histoire mais quand même.

    Et c'est pareil pour beaucoup d'autre séquence, ce qui pour moi perturbait un peu la lecture.

    Après le découpage est plutôt pas mal mais certaines actions semblent n'avoir aucune fluidité, aucune impression de vitesse. C'est périodique mais pas systématique donc parfois c'est surprenant parfois on arrive sur des cases vraiment superbes.

    Enfin, la qualité graphique est aussi bonne que pour Shutter Island (que je préfère au final).

    En somme, lisez le en librairie ou à la Fnac. Ce n'est pas un achat obligatoire et essentiel! Mais c'est une bonne lecture tout de même qui me donne envie de voir les autres supports!

Afficher encore 2 avis

Toutes les éditions de cet album