Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Rio (Rouge/Garcia) -1- Dieu pour tous
©Glénat 2016 Garcia/Rouge
Parution le 20/04/2016. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 06/04/2016 (Dernière modification le 12/06/2019 à 23:17) par Jean-Phi

Rio (Rouge/Garcia)

1. Dieu pour tous

Une BD de et Corentin Rouge chez Glénat - 2016

04/2016 (20 avril 2016) 62 pages 978-2-344-00579-8 Grand format 277684

Rubeus et Nina sont nés dans l’une des plus grandes favelas de Rio de Janeiro. Ils sont livrés à eux-mêmes le jour où leur mère est assassinée par Jonas, le flic véreux dont elle était l’indic et l’amante. Recueillis par Bakar, un gamin débrouillard, ils rejoignent un gang d’enfants des rues. Entre pauvreté et violence, les petites combines semblent le seul moyen pour s’en sortir... Mais il existe une autre alternative : l’adoption par une famille riche. Hanté par le meurtre de sa mère et désormais responsable de sa jeune... Lire la suite

  • Currently 4.28/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (25 votes)

  • Rio (Rouge/Garcia) -1- Dieu pour tous

    Tome 1
  • Rio (Rouge/Garcia) -2- Les Yeux de la favela

    Tome 2
  • Rio (Rouge/Garcia) -3- Carnaval sauvage

    Tome 3
  • Rio (Rouge/Garcia) -4- Chacun pour soi

    Tome 4

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 10/06/2016 à 16:29:02

    Lorsque l’on évoque Rio de Janeiro, on pense spontanément au carnaval, à la plage de Copacabana sans oublier ce monument historique qui culmine au sommet du mont Corcovado, le Christ Rédempteur. Louise Garcia et Corentin Rouge aiment cette ville. Avec une telle passion que dès le premier album de cette série prévue en quatre tomes, ils nous servent de guides expérimentés. Et pour commencer cette visite, ils choisissent les favelas avec toute la pauvreté qu’elles entourent. Deux enfants en seront les témoins. Le voyage de Rio débute par de fortes perturbations. S’ensuit une cadence qui ne s’essouffle jamais.

    http://www.comixtrip.fr/bibliotheque/rio-1-dieu/

    Le 16/05/2016 à 16:39:48

    Une BD coup de poing qui sent la crasse. C'est très réaliste (malheureusement). Je regarderai les jeux de RIO avec un regard bien différent. Si vous avez des enfants, préparez vous, c'est dur ! Plus qu'à attendre le T2

    Le 29/04/2016 à 08:54:41

    Rio et ses enfants livrés à eux-mêmes ou une nouvelle version du génial roman de Jorge Amado « Capitaine des sables ». Dans cette BD aussi, les enfants sont de tous les mauvais coups. Des rapines à chaque coin de rue, violents entre eux et avec les autres.
    Une bande de gamins accueille un frère et une sœur, Rubeus et Nina, qui viennent de perdre leur mère assassinée par un policier. Ce même policier sera payé par les commerçants d’un quartier pour mettre fin aux activités de la bande. Mettre fin, ici, cela veut dire exterminer.
    Touchante, parfois poignante, cette série est partie sur un bon rythme. Ce qui est dommageable, à mon avis, c’est cette couverture vraiment peu alléchante. Si Glénat ne voulait pas en vendre, alors bien joué. Et c’est vraiment dommage.

Toutes les éditions de cet album