Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Rayons pour Sidar -1- Lorrain
©Ankama Éditions 2014 Mangin/Civiello
Parution le 23/05/2014. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 07/05/2014 (Dernière modification le 25/11/2015 à 18:04) par tchouckitchouck

Rayons pour Sidar

1. Lorrain

Une BD de et Emmanuel Civiello chez Ankama Éditions (Les univers de Stefan Wul) - 2014

05/2014 (23 mai 2014) 46 pages 978-2-359-10480-6 Grand format 215674

Lionel, double robotique du Terrien Lorrain, a mystérieusement disparu sur la planète Sidar. Guidé par Xaog, un indigène sidarien, et aidé par le Résident, un administrateur envoyé par la Terre, son maître se lance à sa recherche. Il devra affronter des créatures mortelles et des phénomènes aussi étranges que terrifiants pour retrouver en pleine crise coloniale la trace de son alter ego mécanique : la Terre a choisi de se retirer de Sidar, l’abandonnant aux Xressiens, une race de conquérants destructeurs. Et si sauver Lionel, c’était... Lire la suite

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (18 votes)

  • Rayons pour Sidar -1- Lorrain

    Tome 1
  • Rayons pour Sidar -2- Lionel

    Tome 2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 09/05/2016 à 15:23:51

    Stefan Wul n’était ni pro, ni anticolonial. Homme de son temps, il n’avait d’opinion que celle de la majorité des français en une époque ou encore la France était coloniale. Et vous ne lirez aucun parti pris sur ce thème dans les romans. D’ailleurs, « rayons pour Sidar » n’est qu’un préambule à « Piège sur Zarkass ». La différence étant que pour l’un, seul deux personnages sauvent toute une civilisation alors que pour l’autre, c’est bien tout le peuple indigène qui se sauve de la main mise d’un futur colon destructeur. Car la civilisation terrienne, dans les deux cas, est bonne pour l’émancipation de ces peuples respectifs. A méditer, lorsque l’on croit que Wul est un dénonciateur. Hélas, bien au contraire.

    En préambule, Valérie Mangin explique clairement la position de Wul et, dans ce premier tome y demeure fidèle. Les peuples rencontrés par les héros sont plus sauvages les uns que les autres, et on comprend les colères multiples de Lorrain, alors qu’il tente de les sauver, face à ces peuples agressifs.

    Si l’adaptation est de bonne facture, fidèle au roman et plutôt réjouissant dans la description de Sidar, les découpages entre scène peuvent parfois heurter le bon déroulement de lecture. Et si le dessin de Civiello est superbe avec des couleurs extraordinaires, là encore, la profusion des détails et l’absence d’ancrage précis heurtent aussi la lisibilité de l’histoire. Ce défaut récurrent, à la fois au dessin et au scénario, nous empêche l’immersion dans cet univers unique. Dommage…

    Valérie Mangin joue la carte de la fidélité au roman jusqu’au boutiste et, comme le roman, n’approfondie pas le thème du duo robotique, tout en laissant la part belle aux dessins.

    En sortant de ce premier tome, il y a toujours cette question qui point à l’horizon. Un dessinateur de bande dessiné peut-il être illustrateur ? Car les illustrations magiques et magnifiques de Civiello dessert la lecture par sa force agressive de trait et l’atypisme de la gouache. Tel Carlos Nine ou Mattoti, Civiello nous prouve le génie de son travail dans cette adaptation. Mais il me semble qu’un dessin dans une BD doit servir avant tout l’histoire. Alors que dans cette BD, l’histoire semble être un simple réceptacle à un vrai savoir-faire pictural, au détriment du lecteur et de sa lecture.

    Le 07/12/2015 à 10:47:47

    Une adaptation passable.

    Malgré un dessin de qualité, bien qu'un peu trop fouillie parfois, on retrouve dans cette adaptation le défaut principal sur je fais à l'auteure Valérie Mangin : la narration est confuse, bien trop éliptique par moment, et surtout jamais vraiment prenante. La différence est flagrante avec les autres adaptations parues dans la même série : on sent que l'histoire originale est plutôt fouillée et riche, mais l'adaptation gâche au final un peu tout. Quel dommage.

    Le 21/10/2015 à 15:36:57

    j'ai lu la plupart des romans de stefan Wul hormis celui la donc je ne peu dire si l'adaptation par valerie Mangin est fidèle ou pas.
    Par contre à la lecture j'ai trouvé la bd très confuse et peu passionnante. On ne comprend pas grand chose et les personnages sont antipathiques.
    j'ai hésité à mettre 1/5 car le dessin de Civiello reste d'une grande qualité...mais ça ne suffit pas à sauver l'ensemble.

Toutes les éditions de cet album