Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Ravage -1- Tome 1/3
©Glénat 2016 Morvan/Macutay
Parution le 07/09/2016. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 27/07/2016 (Dernière modification le 13/09/2016 à 23:27) par nubuc

Ravage

1. Tome 1/3

Une BD de et Rey Macutay chez Glénat - 2016
Morvan, Jean-David (Scénario) Macutay, Rey (Dessin) Walter (Couleurs) Ozanam, Antoine (Lettrage) Barjavel, René (Adapté de)

09/2016 (07 septembre 2016) 46 pages 978-2-344-00062-5 Grand format 285079

Le futur. Toute trace de technologie semble avoir disparu de la surface de la Terre. Deux armées se font face devant l’ancien village de La Cadière-d'Azur. De sa tente de commandement, un homme âgé et charismatique s’entretient avec ses conseillers. Hostile à toute forme de progrès, celui que tous appellent le « Patriarche » s’apprête à lancer son attaque pour détruire la « machine » conçue par son adversaire. Car lui se souvient... 100 ans auparavant, en 2052, François Deschamps n’était alors qu’un simple étudiant à... Lire la suite

  • Currently 3.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (15 votes)

La Preview

18/08/2016 | 10 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 26/03/2017 à 12:37:52

    une bonne introduction, des dessins vifs, fouillés, le découpage est dynamique.
    c'est plutôt fidèle au livre tout en étant différent quand au déroulé de la narration. Ce n'est pas une adaptation toute bête et c'est à mettre au crédit de JD Morvan. A voir ce qu'il en ressort sur les 2 Tomes suivant...
    un petit bémol sur la colorisation un peu terne à mon gout.

    Le 07/01/2017 à 22:36:20

    L'oeuvre initiale est bonne malgré un traitement extrêmement sexiste des personnages. L'oeuvre en BD réussit à dépasser le maître! La pré-scène de viol absente du livre original marque le talent de l'auteur pour exsuder la substantifique moelle de l'oeuvre originale ou les femmes ne sont que des créatures faibles et stupides. Bravo donc pour être plus sexiste que le sexisme.

    Le 06/10/2016 à 17:56:52

    je vais redire l'impression générale qui a déjà été exprimé.
    Le scénario Ok, mais c'est vrai dans ce tome 1 il ne se passe pas grand chose. Un album pour si peu d'histoire!
    Le décor futuriste est bien rendu, même si je trouve les personnages un peu lisse dans les expressions.
    je ne suis pas sûr d'acheter 3 BD pour si peu d'histoire
    Dommage...

    Le 05/10/2016 à 20:01:15

    Je tiens d'abord à préciser que je n'ai pas lu le livre de Barjavel.
    En ce qui concerne l'histoire, c'est une introduction. On découvre ce que pourrait devenir notre monde. Et surtout, grâce aux personnages principaux, quels en seraient les travers. Cette première partie du scénario semble bien écrite. Je trouve qu'il y a, malgré tout, un petit manque de souplesse dans les dialogues, mais ça le fait.
    Côté graphisme, les dessins sont jolis, les personnages expressifs, et les décors assez bien fait. Mais, je trouve que ce dessin et ces couleurs, ne sont pas vraiment adaptés pour décrire en un monde futuriste. Ceci n'est certainement que temporaire car l'époque et les lieux de l'histoire vont évoluer.
    Ce premier tome me rappelle le premier tome de La Peur Géante, qui hélas, manquait de consistance.
    Au final, j'ai un avis assez mitigé. Je pense que pour apprécier pleinement cette histoire et avoir un avis plus complet, j'ai besoin de lire les tomes suivants. Donc, rendez-vous au tome 2.

    Le 02/10/2016 à 18:48:20

    Excellente idée que d'avoir adapté le roman de Barjavel.
    Le scénario est parfait et colle assez à celui du roman.
    On pardonnera quelques imperfections aux dessins.
    Vivement la suite.
    8/10.

    Le 01/10/2016 à 10:03:31

    Un bon album bien écrit, bien dessiné mais dans lequel il ne se passe pas grand chose.
    L'histoire se met en place tout doucement et ce n'est qu'a la toute fin de l'album que les choses sérieuses commencent et que l'on a envie de connaitre la suite et d'avoir des réponses.
    Je pense qu'il aurait mieux fallu faire un seul album avec l'histoire complète plutôt que de la séparer en 3 volumes.
    J'attend de voir ce que donnera la suite en espérant plus d'action et de rebondissements..

    Le 17/09/2016 à 13:53:32

    Je vais être un peu dur avec cette BD mais d'abord les bons points. Elle est jolie, les dessins sont sympas, Barjavel cool, mais voilà : je la trouve creuse, partielle et non terminée, le scénario trop court dans ce premier volet, il ne se passe pas grand chose. Un morceau inachevé sans queue ni tête, sauf pour ceux qui ont lu le roman.

    Elle est prédéfinie commercialement pour la faire tenir en 3 tomes. Elle porte la mention 1/3. Je me suis donné cette règle absolue : fuir toutes les BD de 46 pages et à nouveau, je me suis fait avoir. Je n'achèterai pas les tomes 2 et 3, je suis trop déçu. J'achète beaucoup de bandes dessinées et régulièrement les nouveautés, les auteurs auraient du la terminer en un volume, un One Shot, elle aurait pu être splendide.

    Dommage...!

    Le 12/09/2016 à 08:35:39

    Cette BD me laisse à la fois content et déçu. Content de retrouver « Ravage » de Barjavel et un peu déçu par le dessin.

    L’auteur a su adapter un roman, qui a plus de 70 ans, à notre époque en insérant entre autres tablettes et Youtube (qui ici s’appelle vuetube). Je ne suis pas vraiment certain qu’en 2052 tout ceci existera encore, mais peu importe puisqu’il s’agit ici de dénoncer la place que la technologie a prise dans notre vie en nous enlevant notre autonomie.

    Le premier tome se termine au moment où, d’un coup d’un seul, la fée électricité disparait. C’est alors une catastrophe inimaginable où la planète sombre dans l’obscurité et dans l’obscurantisme, qui sera mené par François, ex-étudiant en chimie agricole et futur patriarche. Les avions tombent, les trains restent bloqués sur les voies et la lumière disparait à jamais.

    Il est vrai que la technologie nous amollit et nous rend parfois paresseux, mais de belles choses ont été réalisées grâce à elle. À la fois destructrice d’emploi et avenir de l’humanité puisque, peut-être un jour, elle nous guidera hors de notre système solaire pour de nouvelles aventures. Mais avenir de l’humanité ne veut pas dire avenir de l’homme sur terre. Il suffit de voir les chantres de l’obscurantisme qui se multiplient comme des petits pains de jour en jour. Alors M. Barjavel, même si votre roman est génial, il faut savoir faire la part des choses. Ce n’est pas la technologie qui est dangereuse, c’est ce que l’homme en fait.

    Je suis impatient, en dépit d'un dessin moyen, de voir la suite proposée par les auteurs de la BD. C’est un bon album , malgré tout.

Afficher encore 4 avis

Toutes les éditions de cet album