Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Ralph Azham -11- L'engrenage
©Dupuis 2018 Trondheim, Lewis
Parution le 06/04/2018. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 18/03/2018 (Dernière modification le 18/05/2018 à 00:37) par Jean-Phi

Ralph Azham

11. L'engrenage

Une BD de chez Dupuis - 2018

04/2018 (06 avril 2018) 46 pages 978-2-8001-7406-8 Format normal 326815

Revers d'astol pour Ralph Azham ! Après la trahison de Zania, le surintendant souhaite négocier une alliance avec Tilda Pönns. Cette redoutable Bleuie, chef de son clan de rebelles, est une des rares à faire peur au surintendant. Mais il sait que son soutien sera décisif dans la bataille qui l'oppose au préfet Poltosian, son ennemi juré. Tout reste cependant à jouer, car le terrain d'entente sera difficile à trouver. Par ailleurs, les interventions de l'Élu gênent de plus en plus les Grands Prêtres. En sauvant la jeune prophète Hyllie... Lire la suite

  • Currently 4.13/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (8 votes)

  • Ralph Azham -1- Est-ce qu'on ment aux gens qu'on aime ?

    Tome 1
  • Ralph Azham -2- La mort au début du chemin

    Tome 2
  • Ralph Azham -3- Noires sont les étoiles

    Tome 3
  • Ralph Azham -4- Un caillou enterré n'apprend jamais rien

    Tome 4
  • Ralph Azham -5- Le pays des démons bleus

    Tome 5
  • Ralph Azham -6- L'ennemi de mon ennemi

    Tome 6
  • Ralph Azham -7- Une fin à toute chose

    Tome 7
  • Ralph Azham -8- Personne n'attrape une rivière

    Tome 8
  • Ralph Azham -9- Point de rupture

    Tome 9
  • Ralph Azham -10- Un feu qui meurt

    Tome 10
  • Ralph Azham -11- L'engrenage

    Tome 11

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 25/08/2018 à 17:28:05

    L’épisode est, comme toujours bien construit.

    Les dessins restent égaux à eux-mêmes, efficaces, simples mais probants.

    Il y a, toujours, de l’imaginaire, de bonnes idées, une nonchalance de Ralph qui fonctionne bien…

    Mais pourtant, j’ai de plus en plus de mal à entrer dans l’histoire. Ça m’intéresse de moins en moins.

    Peut-être parce qu’il n’y a plus d’aventures majeures, d’épopées, de véritable chemin initiatique : Ralph est devenu dirigeant, c’était intéressant de le voir y parvenir. Gouverner, ça m’intéresse beaucoup moins.

    Pourtant, on a notre petit lot de surprises mais c’est moins palpitant…

    Le 15/04/2018 à 12:11:33

    J'aime beaucoup cette série, l'une des meilleures de Lewis Trondheim à mon goût. Mais là, ça commence par se traîner, non ? J'ai l'impression que les mêmes ingrédients que d'habitude (une quête initiatique parsemée d'aventure, de magie, d'humour décalé et de cynisme) pourraient être ressassés à l'infini et que l'aventure pourrait durer encore pendant quinze albums. Alors oui, on a compris, le pouvoir corrompt et noircit l'âme, et Ralph passe encore davantage du côté obscur de la Force dans cet album. Jusqu'à quand ? Je me suis bien amusé avec RALPH AZHAM jusqu'à maintenant, et j'espère que Trondheim aura l'élégance de conclure sa série sans allonger trop la sauce, au risque de tourner en rond et de dévaluer celle-ci.
    Un bon album pour résumer (RALPH AZHAM, c'est toujours cool), mais avec des airs de déjà-vu. En espérant un peu de nouveauté dans les prochains (et derniers ?) épisodes.

    Le 14/04/2018 à 08:55:50

    Voilà déjà 7 ans que nous entretenons une relation ambiguë avec "Ralph Azham", certainement la série la moins convaincante de l'oeuvre désormais non négligeable de Lewis Trondheim... Une série qui semble lui être paradoxalement chère puisqu'on en est déjà avec "l'Engrenage" au onzième tome de cette saga d'heroic fantasy vaguement humoristique, qu'on aura qualifiée au gré de son humeur de "neurasthénique", "répétitive", "stakhanoviste", voire même "hébétée"... mais qu'on continue à lire avec une fidélité un peu inexplicable...

    Rappelons le principe : voici le récit a priori interminable des aventures tour à tour familiales, guerrières et politiques d'un héros aux super-pouvoirs paradoxaux au sein d'un univers d'heroic fantasy classiquement moyen-âgeux, qui se trouvera contre son gré hissé au pouvoir quasi suprême. Comme dans "le Donjon" mais en bien moins réussi, on passe sans vergogne de l'aventure la plus classique à la réflexion sur l'inanité du pouvoir, qu'il soit politique ou militaire, de la plus grande confusion morale au désespoir existentiel aigu. Le tout pimenté par le paradoxe du dessin moderne et faussement naïf de Trondheim en complet décalage avec la violence sanglante, parfois même épique, du récit, et par de légères pointes d'humour à froid.

    Il faut maintenant admettre que, même s'il nous a depuis longtemps perdus dans le dédale d'une fiction proliférante et souffrant finalement d'une absence de "but" ("un peu comme dans la "vraie vie", non ?" nous souffleront les défenseurs de la série...), Trondheim nous captive à nouveau avec cet "Engrenage" qui s'impose comme l'un des meilleurs épisodes de la série : la relation ambiguë entre Ralph et la fascinante Tilda Pönns retrouve par instant le charme du romantisme embarrassé de "Lapinot", alors que la liquidation brutale des religieux ennemis du Superintendant fait bel et bien écho à certaines scènes équivalentes de "Game of Thrones". Mais ce sont les dernières pages, purement tragiques, justifiant le titre de l'album et réduisant en poussière les victoires passées de Ralph, qui gagnent vraiment notre coeur : il y a dans cette noirceur d'une défaite, inattendue mais inévitable, la promesse d'une fin terrible justifiant enfin les hauts et les bas d'une saga qu'on aimerait voir parvenir à la grandeur...

Toutes les éditions de cet album

  • Ralph Azham -11- L'engrenage ©Dupuis 2018 Trondheim, Lewis

    11 . L'engrenage

    • 326815
    • Trondheim, Lewis
    • Trondheim, Lewis
    • Findakly, Brigitte
    • 04/2018 (Parution le 06/04/2018)
    • non coté
    • Dupuis
    • Format normal
    • 978-2-8001-7406-8
    • 46
    • 18/03/2018 (modifié le 18/05/2018 00:37)

    Info édition : Noté "Première édition".