Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Le prince des écureuils
©Dupuis 1998 Yann/Hausman
Parution en 09/1998. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 29/07/2001 (Dernière modification le 09/03/2017 à 13:59) par harrison

Le prince des écureuils

Une BD de et René Hausman chez Dupuis (Aire Libre) - 1998
Yann (Scénario) Hausman, René (Dessin) Hausman, René (Couleurs)

09/1998 44 pages 2-8001-2600-0 Grand format 25 à 30 euros 4249

  • Currently 4.18/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (17 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 08/11/2008 à 16:02:56

    Je ne connaissais pas Hausmann, j'ais vraiment aimé ce one shot.

    Un écureuil qui par magie devient un humain, et comme beaucoup d'humain devient un véritable tyran envers les écureuils à cause de son passé dans la peau de l'animal.

    Un conte noir, cruel et triste en meme temps, suivie par bon dessin, rien est à regretter.

    Le 29/10/2007 à 01:02:24

    Il aura fallu attendre quelques années pour revoir Hausman en BD, 6 ans depuis « les trois chevaux blanc ». C’est bien la seule chose qu’on pourrait reprocher à Hausman, c’est d’être trop rare. Pourtant on en redemande.
    Encore servit par Yann, cette fable parfois cruelle nous fait réfléchir sur le thème de la vengeance. Encore une belle réussite pour ce duo qui marque désormais la superbe collection Aire Libre.

    Le 02/12/2006 à 17:31:42

    Une véritable fable de la fontaine parfaitement illustrée par Hausman présentant une analyse psychologique sur le sujet souvent tabou de la vengeance et de la cruauté: l'écureuil ne peut s'empêcher de vivre l'expérience de la vengeance dont il est possédé, et ce n'est qu'en constatant les effets de sa vengeance aveugle (la mort du "vieux gris" qui l'avait autrefois aidé) qu'il prend consceience de son erreur et se trouve libéré de ces noirs sentiments.
    Le tout dans une ambiance fantastique où la gent humaine se transforme en écureuil, et vice et versa.
    Une tragédie qui montre l'existence de si peu d'instants de bonheur, au début détruits par un monde cruel, puis à la fin très fugitif par l'ironie du destin

    Le 16/07/2003 à 15:52:08

    Le prince des écureuils est un conte qui se passe au Moyen-Age. Ce conte raconte l'aventue d'un écureil qui va devenir humain.

    On a plus l'impression qu'Hausmann illustre le scénario de Yann tant les bulles sont rares : pratiquement toute la narration se fait sous forme de voix-off, et est illustrée par une case, généralement de toute beauté. Mais l'histoire de Yann est sombre, très sombre, les personnages d'Hausmann sont donc dessinés en conséquences : laids, l'air idiot souvent... l'écureuil va apprendre à grandir d'une des pires manières qui soit. Il n'est pas épargné par la laideur du tableau, il est rancunnier et profite de sa force pour se venger du temps où il était faible. Il se caractérise par sa lâcheté. Mais enfoui sous cette carapace se cache un coeur brisé qui a espoir d'aimer à nouveau. Conte cruel oui mais pas dénué d'un souffle d'optimisme et d'un humour caustique, presque méchant.

    Une réussite, à la carapace dure mais au coeur tendre.

    Le 15/03/2003 à 18:35:26

    Ici, on est à mille lieues des gros héros musclés et balafrés qui fritent la gueule à tout le monde. C'est la poésie qui prime, renforcée par la narration particulièrement soignée de Yann qui utilise un langage médiéval. Il y a peu de dialogues, l'histoire est vraiment racontée par l'auteur, tel un véritable troubadour. Les illustrations de Hausman (car c'est bien de cela qu'il s'agit) sont merveilleuse et renforcent cette impression de se trouver dans un conte. Même si ce style particulier ne peut évidemment pas plaire à tout le monde. Mais attention ce n'est pas du tout enfantin! Au contraire c'est un conte noir, très noir!

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Le prince des écureuils ©Dupuis 1998 Yann/Hausman

    Le prince des écureuils

    • 4249
    • Yann
    • Hausman, René
    • Hausman, René
    • 09/1998
    • de 25 à 30 euros
    • Dupuis
    • Aire Libre
    • Grand format
    • 2-8001-2600-0
    • 44
    • 29/07/2001 (modifié le 09/03/2017 13:59)

    Info édition : Contient un dossier de 8 pages illustrées et commentées.