Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Le port de la Lune -1- Rue Abbé de l'Épée
©Vents d'Ouest 2011 Corbeyran, Éric/Horne
Parution le 05/10/2011. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 16/09/2011 (Dernière modification le 06/07/2019 à 19:06) par nubuc

Le port de la Lune

1. Rue Abbé de l'Épée

Une BD de et Horne chez Vents d'Ouest - 2011

10/2011 (05 octobre 2011) 54 pages 978-2-7493-0598-1 Grand format 140013

Maya est flic à Bordeaux et Maya est sourde. Maya est un bon flic. Elle sait s'adapter à ses collègues un peu boulets, un peu machos. Elle sait ce qui est bien et ce qui est mal. Et quand la police reçoit la lettre d'un déséquilibré anonyme qui annonce faire la justice lui-même, elle sent qu'il faudra plus que du savoir-faire pour le piéger avant qu'il n'agisse. Pendant ce temps là, un homme reprend conscience, enfermé dans une boîte en ciment…Autour de la ville de Bordeaux et du personnage de Maya, Corbeyran et Bénédicte Gourdon... Lire la suite

  • Currently 3.92/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (13 votes)

  • Le port de la Lune -1- Rue Abbé de l'Épée

    Tome 1
  • Le port de la Lune -2- Le miroir d'eau

    Tome 2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 11/09/2019 à 23:45:43

    Un peu confus et dessin pas top! dommage car le scénario est plutôt bien mais je retiendrais cette série dans le temps

    Le 16/03/2012 à 06:59:12

    Un polar au scénario plus qu'original.
    Une belle galerie de personnage, à ma connaissance c'est la 1ière fois que l'heroine est sourde....
    Une histoire faite de plusieurs enquêtes parralèles.
    Des dessins excellents.
    On attend la suite!!
    6/10.

    Le 23/10/2011 à 20:09:30

    Nouvelle série policière qui démarre d'une manière assez conventionnelle mais qui bénéficie de plusieurs éléments qui la font ressortir du lot.

    Les auteurs nous proposent de suivre une équipe d'inspecteurs travaillant sur des enquêtes différentes. La narration se veut assez réaliste loin du style des séries américaines survitaminées. Il n'y a pas (ou presque pas) d'action. On assiste au quotidien de ces policiers qui enquêtent sur la base d'informations d'indics, de recherches "documentaires" et d'entretiens. Si cela peut paraître un peu mou et conventionnel, les différentes étapes des enquêtes sont bien menées et on comprend que rien ne sera simple et que de nombreux recoupements entre les enquêtes vont intervenir.
    Le premier élément inhabituel est que notre personnage principal, une inspectrice dénommée Maya" est sourde. Là aussi le choix de pouvoir suivre les réflexions de Maya sur sa condition et son travail s'avère plutôt bien trouvé et rajoute à la qualité de la narration.
    Le deuxième élément qui interpelle est que pour l'instant l'intrigue centrale ne nous est pas dévoilée. On ne voit pas vers quoi ces enquêtes pourraient converger. Les auteurs nous laissent seulement une sorte de fil rouge avec les pensées intimes d'une personne qui semble enfermée. Ces pensées nous sont livrées sur des planches toutes noires sur lesquelles apparait une silhouette fantomatique, un visage exprimant l'angoisse, la terreur.
    Le reste du dessin est plutôt attrayant. Le trait est réaliste mais un réalisme doux, avec des personnages aux visages agréables et expressifs, sentiment confirmé par la colorisation pastelle.

    Au final un début d'histoire policière qui, au fur et à mesure que les éléments tombent, devient de plus en plus captivante.

Toutes les éditions de cet album