Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de L'Œil des dobermans -3- La Grimace du vieux singe
©Bamboo Édition 2016 Cothias/Zanat
Parution le 03/02/2016. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 03/02/2016 (Dernière modification le 01/06/2016 à 08:40) par choregraphe

L'Œil des dobermans

3. La Grimace du vieux singe

Une BD de et Beb Zanat chez Bamboo Édition (Grand Angle) - 2016

02/2016 (03 février 2016) 48 pages 978-2-8189-3110-3 Grand format 270691

Pour échapper au piège des nazis, Ixks a trouvé refuge en Amérique. Néanmoins, il reste déterminé à libérer ses étudiants détenus dans un camp. Il veut aussi profiter de cette nouvelle mission pour ridiculiser les prétentions d'Hitler en quête des preuves de l'origine quasi divine des Aryens. En effet, Ixks a rapporté du Tibet des documents attestant d'une version bien différente des fantasmes nazis.

  • Currently 2.11/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.1/5 (9 votes)

  • L'Œil des dobermans -1- Pour la gloire du diable

    Tome 1
  • L'Œil des dobermans -2- L'ombre des chiens

    Tome 2
  • L'Œil des dobermans -3- La Grimace du vieux singe

    Tome 3

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 17/02/2016 à 15:26:44

    Un album plein de contrastes pour une série détonnante et contrastée. Et déjà finie (sniff...).

    Quand j'ai acheté (et lu) le 1er tome, j'achetais à peu près tout ce qui sortait à ce moment là, et cet album me faisait penser à toutes les séries Delcourt/Soleil au dessin attirant (mais finalement pas tant que ça) et au scénario oubliable.

    J'étais persuadé d'avoir fait une grosse bêtise (une fois de plus...) en achetant "l'oeil des dobermans"..

    Et puis, Cothias au scénario, cela ne pouvait que m'effrayer, car j'avoue ne pas être un grand fan de ses séries ("Les 7 vies de l'Epervier" mis à part).

    A ma grande surprise, un bon dessin et un agréable scénario m'avaient donné envie de continuer à lire cette série.

    Ce 3è et dernier opus sort alors que je ne m'y attendais plus. C'est le cas de pas mal de séries, ces derniers temps (comme "horacio d'Alba" ou "les démons d'Armoise"), et c'est tant mieux, car c'est toujours rageant de commencer quelque chose et ne pas pouvoir lire la fin).

    L'histoire se termine, et le reproche que je peux lui faire témoigne de l'intérêt que je porte au sujet : c'est allé trop vite, et c'est déjà fini.

    Quel dommage que les auteurs n'aient pas pris (ou pas pu prendre ?) le temps de développer l'histoire, de s'attarder un peu sur chaque chapitre.

    L'époque choisi est formidable (juste avant la 2ne Guerre Mondiale, les nazis, l'anaherbe...) et certains personnages (dont LE personnage féminin de la métis) auraient tellement mérité plus de présence et de développement que le résultat est frustrant.

    Mention spéciale à la (toute) fin de l'album, que je ne révélerai pas, mais qui donne ses lettres de noblesse à cette série, et qui prouve, par les émotions qu'elle procure au lecteur que je suis, que cette série avait une âme et aurait mérité de s'étirer un peu plus en longueur.

    Le dessin est consistant de bout en bout, et truffé de détails qui prouvent que ce dessinateur est un bon faiseur, dans la plus pure tradition des vrais dessinateurs d'autrefois, un dessin plus contemporain en plus (tendance Malfin mais en plus fouillé, moins cartoon).

    C'est déjà fini ; bin mince alors...

Toutes les éditions de cet album