Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Les noceurs - Les Noceurs
©Actes Sud 2010 Evens
Parution en 01/2010. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 14/03/2010 (Dernière modification le 15/11/2020 à 10:56) par Jean-Phi

Les noceurs

Une BD de chez Actes Sud (Actes Sud BD) - 2010
Evens, Brecht (Scénario) Evens, Brecht (Dessin) Evens, Brecht (Couleurs) Nota, Vaidehi (Traduction) Boublil, Boris (Traduction)

01/2010 180 pages 978-2-7427-8770-8 Autre format 106543

Un jeune homme, Gert, invite plusieurs amis à une soirée qu'il organise dans son appartement. On comprend vite que les invités ont été appâtés par la venue d'un dénommé Robbie, personnage admiré de tous, contrairement au pauvre Gert qui peine à animer sa triste soirée... Et le fameux Robbie ne viendra pas puisqu'il reste faire la fête dans sa boîte de nuit attitrée, le Disco Harem. Ensuite l'histoire laisse Gert de côté pour s'intéresser à la jeune Noumie, attifée de curieuses oreilles de chat, et qui se prépare justement à passer une soirée au... Lire la suite

  • Currently 4.28/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (18 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 08/11/2020 à 12:15:19

    Il y a des bds non commerciales qui sortent un peu du lot quelque fois par le sujet traité. Du coup, il faut les lire pour se faire tout de même une petite idée.

    C'est clair qu'on peut être surpris par la vacuité du scénario et des conversations futiles des différents protagonistes en admiration béat devant un idiot de joyeux fêtard. Le débat sera celui de faire la fête alcoolisée en groupe et de se distinguer du lot. j'ai aimé toutes ces filles qui sont prêtes à une nuit d'amour torride avec ce mec ayant 2 neurones dans le cerveau. Mais bon, c'est caractéristique de la société actuelle. J'en connais par exemple qui flashe sur Negan, la brute de Walking Dead. Nous vivons dans un monde où tout est possible: vos rêves les plus fous mais également les cauchemars les plus incrédules.

    Je retiendrais également le récit de la dinde. Oui, il ne faut pas faire l'amour n'importe où. On peut être confondu. Mais bon, c'est blessant dans tous les sens du terme. Je n'ai jamais aimé non plus les groupes même si je peux également être la vedette d'une soirée. Il y a des mécanismes très simples pour que cela fonctionne. Mais bon, tout ceci n'est que le reflet d'un monde artificiel que l'auteur a su rendre plus vivant que nature grâce à son graphisme en aquarelle avec une touche presque onirique par moment.

    Le 26/01/2011 à 10:20:12

    La bande dessinée la plus colorée que je n'ai jamais vu.
    Evens Brecht nous plonge dans un univers à la fois très quotidien et complètement féerique, ce qui donne une drôle de sensation au lecteur.
    Il y a beaucoup de travail dans ses planches et en même temps il laisse toute sa place à son outils: l'aquarelle et joue des superpositions de couches et de couleurs.
    L'histoire simple nous parle du bonheur et de la difficulté de vivre, de la confiance en soi et de la nécessité à mettre de la magie dans son monde.

    A avoir dans sa bibliothèque!

    Le 31/03/2010 à 23:47:32

    Exploration dans le monde de la nuit... L'histoire de Gert, looser de soirées et Robbie, le serial-clubber. On navigue dans un monde lumineux, pris dans le défilé des lumières du métro ou les spots des boites de nuit.
    C'est dynamique, fougueux, léger. C'est drôle et ça tend parfois vers un onirisme décapant.
    Le style est surprenant : Brecht Evens peint ses personnages, d'une couche lègère de peinture. Ceci permet de donner de la transparence à ses éléments.
    Les personnages sont troubles, parfois effacés... nous plongeant dans un univers, où malgré l'euphorie de la nuit, chacun reste seul, plombé par la futilité.
    De nuits vides de sens.

    DESGRANGES

Toutes les éditions de cet album