Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de #NOUVEAUCONTACT_
©Bamboo Édition 2019 Duhamel
Parution le 28/08/2019. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 25/07/2019 (Dernière modification le 19/01/2020 à 23:31) par nubuc

#NOUVEAUCONTACT_

Une BD de chez Bamboo Édition (Grand Angle) - 2019

09/2019 (28 aout 2019) 64 pages 978-2-8189-6727-0 Grand format 371312

Une fable sur les dangers du monde moderne et de sa main armée : les réseaux sociaux. Doug vit retranché à Castle Loch. Ancien photographe, il ne montre plus aucun cliché au public. Pourtant, quand au bord du lac, il shoote une créature étrange, il partage le cliché sur le réseau social Twister. Avec ce geste anodin à notre époque de réseaux sociaux omniprésents, il déclenche pourtant des événements qu'aucun n'est prêt à supporter. Le petit morceau de paradis qu'est Castle Loch devient un enfer alors que des légions de journalistes,... Lire la suite

  • Currently 3.90/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (30 votes)

La Preview

14/08/2019 | 10 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 26/04/2020 à 11:55:01

    Comme Yovo, je ressors de cette lecture assez mitigé. Et plus enclin à la sévérité au moment de "juger" ce livre.

    Graphiquement, c'est du très bon travail. C'est LE point fort de cet album. Quand je vois certains décors, la lisibilité de l'ensemble, la facilité avec laquelle chaque personnage est caractérisé et immédiatement reconnaissable, Duhamel est un très bon dessinateur.

    Son Ecosse n'est pas tout à fait conforme à la réalité, il le reconnait en début d'album pour n'y être jamais allé ; il manque l'humidité de l'hiver, et ça fait une sacrée différence. Mais enfin, ce n'est pas grave, car l'histoire présentée est une fable.

    Pour le scénario, en revanche, au dela de la fable, j'y ai vu une succesion de clichés, certains insupportables (sur les catholiques, qui prennent cher comme trop souvent dans les oeuvres de fiction ; une cible facile et si caricaturée que bon nombre d'imbéciles sont persuadés qu'il s'agit de la réalité), d'autres bien vus, mais enfin globalement une histoire comportant trop d'éléments caricaturaux pour en faire une oeuvre forte.

    Une adaptation en film ou en série tv nécessiterait un gros travail de fond et de réalisme, parce que sinon les excès de la caricature se retourneraient contre l'oeuvre. Trop d'excès tue l'excès, en quelque sorte, et enlève un peu de plaisir de spectateur.

    C'est dommage car l'occasion était belle de prouver que le graphisme franco-belge classique est toujours autant d'actualité et reserve encore de belles surprises.

    J'espère aussi que Duhamel ira vers une série plus classique dans le scénario, avec une histoire de longue haleine sur plusieurs albums, parce que j'ai quand même vu de belles choses dans ce "nouveaucontact". Mais ça, c'est mon souhait de lecteur, et pas une sentence définitive sur ce que cet auteur doit faire de sa carrière.

    Le 11/02/2020 à 22:50:02

    Un album résolument satirique qui dénonce la toxicité des réseaux sociaux et leurs multiples effets pervers. Duhamel a de bonnes intentions et beaucoup d’idées, mais à trop vouloir en dire, le message devient lourd et se dilue un peu dans les clichés. Idem pour le dessin qui peut être élégant et nuancé, puis passer sans prévenir à la caricature facile. Le personnage principal, par exemple, ne m’a semblé ni très expressif ni vraiment sympathique.

    Malgré tout, le scénario et son effet "boule de neige" reste plaisant et assez addictif. Je n’ai pas pu le lâcher avant la fin.

    Au final, je dirais que c’est un album inégal, alternant le très bon et le moyen. En comparaison, l’excellent « Le retour » était à mon avis plus fin et abouti.

    Le 13/10/2019 à 11:38:40

    Une excellente bande dessinée traitant de l'emballement médiatique que peuvent générer les réseaux sociaux. Le trait reste très "classique", très franco-belge et cela colle parfaitement avec la narration. Franchement j'ai beaucoup aimé.

    Le 25/09/2019 à 11:04:34

    Des ravages des réseaux sociaux sur la lande écossaise... De la BD "classique", au sens noble du terme, comme dans musique classique. il faut suivre Duhamel, d'abord parce qu'il ne nous emmène pas dans des séries interminables mais sur des one shot, ensuite parce qu'il aborde des thèmes rarement traités en BD.

    Le 29/08/2019 à 11:24:49

    La couverture hautement énigmatique ne nous dit pas si l'on a affaire à un délire sur le Loch Ness ou sur Internet mais donne bien envie d'ouvrir l'album, avec ses tons bleus que semble apprécier l'auteur. Ce dernier a inséré en début et fin d'ouvrage différents textes humoristiques présentant les avertissements "légaux" avant de lire l'album ou un florilège de pages web absurdes illustrant son propos sur Twi(s)tter. De petits bonus qui ne vont pas jusqu'au cahier graphique ou dossier mais sont bien agréables et prolongent l'immersion. Ça mets en bouche et j'aime ça.

    Doug MacMurdock vit seul sa maison au bord d'un Loch écossais. Il est misanthrope et photographe amateur en mal de reconnaissance. Le jour où il décide de publier sur le réseau social Twister le cliché improbable d'une créature inconnue son monde bascule dans le grand maelstrom d'un monde médiatique en effervescence...

    J'ai découvert Bruno Duhamel sur Le retour, formidable biographie d'un artiste fictif revenant sur son île natale de Santorin. J'ai prolongé le plaisir sur son précédent album Jamais, jouissive rébellion d'une vieille aveugle refusant de quitter sa maison sur le poinds de effondrer avec la falaise... Avec cet auteur on est en terrain connu et l'on retrouve avec son Doug le même caractère bien trempé, un peu anarchiste, un peu violent, à la répartie cinglante et aussi prompt à se mettre dans la crotte que de conspuer les bassesses du genre humain. Certains auteurs nous lassent en donnant l'impression de recycler leur concept thématique et graphique; ce n'est pas (encore) le cas de Duhamel, notamment par-ce que sa passion se ressent à la lecture, avec une énergie que seul un Wilfried Lupano transmet aussi bien dans ses BD. J'avais déjà fait le lien entre les deux auteurs sur le personnage de Madeleine dans le précédent album et ici on prolonge cette proximité d'univers comme jamais: radicalité du personnage, trognes poilantes (le militaire cerné, j'adore!), propos politique subversif... les deux auteurs sont assurément cousins!

    Graphiquement c'est très maîtrisé. Son style, issu du dessin d'humour, a évolué depuis quelques albums en s'affinant doucement vers plus de réalisme. S'il aime toujours autant nous pondre des trognes et regards très expressifs, tout est précisément dessiné, premiers comme arrières-plans avec un soucis du détail remarquable et des couleurs vraiment agréables. Duhamel est en outre un excellent scénariste qui gère son découpage très efficacement en jouant sur les césures de case, de page et ellipses qui accentuent les scènes drôles. Il semble tenir à se référer aux bibles de la BD d'humour puisque après le poissonnier d'Asterix dans Jamais, il nous introduit une scène de lama cracheur directement issue de Tintin.

    Duhamel est totalement dans le comique de situation, qui fonctionne absolument sur les deux premiers tiers de l'album. Dès que le héros disparaît pour nous montrer les conséquences de sa publication sur Twister on perd un peu l'effet comique pour quelque chose de plus attendu avec l'hystérie collective qui prends les différents groupes militants, avec un message plus ciblé sur Twitter. Du coup, si l'on comprend la nécessité de rentrer dans le cœur de son propos la machinerie comique se grippe un peu, ce qui m'empêche de laisser le cinquième calvin de notation que j'envisageais un long moment. On n'est donc pas loin du chef d'oeuvre sur la première partie, grâce à une succession de scuds verbaux et la constance du personnage à assumer son radicalisme. Si vous adorez le Pierrot des Vieux fourneaux précipitez-vous en écosse pour tâter la barbe de Doug. Si Madeleine est sa sœur, Doug est son fils spirituel!

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/08/28/nouveau-contact

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album

  • #NOUVEAUCONTACT_ ©Bamboo Édition 2019 Duhamel

    #NOUVEAUCONTACT_

    • 371312
    • Duhamel, Bruno
    • Duhamel, Bruno
    • Duhamel, Bruno
    • 09/2019 (Parution le 28/08/2019)
    • non coté
    • Bamboo Édition
    • Grand Angle
    • Grand format
    • 978-2-8189-6727-0
    • 64
    • 25/07/2019 (modifié le 19/01/2020 23:31)

    Info édition : Noté "Première édition".