Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Midnight Tales -1- Vol. 1
©Ankama Éditions 2018 Bablet
Parution le 25/05/2018. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 05/05/2018 (Dernière modification le 02/11/2019 à 14:28) par TigrouK

Midnight Tales

1. Vol. 1

Une BD de chez Ankama Éditions (Label 619) - 2018
Gax (Scénario) Bablet, Mathieu (Scénario) Gax (Dessin) Singelin, Guillaume (Dessin) Sourya (Dessin) Bablet, Mathieu (Dessin) Gax (Couleurs) Bablet, Mathieu (Couleurs) Sourya (Couleurs) Singelin, Guillaume (Couleurs) Bablet, Mathieu (Couverture) Bordier, Elsa (Autres)

05/2018 (25 mai 2018) 88 pages 979-10-33505-41-9 Format comics 331599

Le nouvel univers fantasmagorique du Label 619 supervisé par Mathieu Bablet, auteur de Shangri-La, Adrastée et La Belle Mort ! Depuis la nuit des temps, l'Ordre de Minuit agit dans le secret le plus total pour lutter contre des forces obscures... Dans cet ouvrage collectif dirigé par Mathieu Bablet, il s'entoure pour l'occasion de dessinateurs du Label 619, avec Singelin et Sourya, ainsi que d'une nouvelle recrue, Gax ! C'est le premier volume d'une série anthologique qui mêle Magical girls et épouvante dans une ambiance adulte évoquant... Lire la suite

  • Currently 3.56/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (9 votes)

  • Midnight Tales -1- Vol. 1

    Tome 1
  • Midnight Tales -2- Vol. 2

    Tome 2
  • Midnight Tales -3- Vol. 3

    Tome 3
  • Midnight Tales -4- Vol. 4

    Tome 4

La Preview

05/05/2018 | 15 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 20/02/2019 à 10:03:18

    Ankama fait partie des éditeurs que j'aime bien car ils soignent leurs productions et lancent des projets originaux, même si je n'accroche pas avec toutes leurs publications. On a donc ici de gros volumes au format comics et papier épais non glacé, une table des matières, couverture à rabats et bibliographie pour aller plus loin. La maquette est très sympa et donne envie avec une alternance de courtes BD, de nouvelles et de textes documentaires ou pseudo-journalistiques qui participent grandement à la matière de cet univers, comme sur le Chateau des Etoiles par exemple. Une bibliographie est insérée sur le rabat à la fin des ouvrages. Hormis deux-trois pages avec un problème de chevauchement d'impression des textes (à moins que ce soit fait exprès pour l'ambiance trouble?) c'est nickel et mérite un Calvin pour l'édition.

    Chaque volume rassemble l'équipe du Label 619 dans un ensemble de BD et de contenu hétéroclite fidèle à ce que propose Ankama depuis quelques temps avec Doggy Bags et Gorcery par exemple. Le projet est chapeauté par Mathieu Bablet (qui produit presque tous les scénarii) en visant à développer un univers global autour de cette confrérie et du monde parallèle. L'originalité du projet, outre de rassembler textes et BD est de s'intéresser à des questions sociétales en différents points du monde et d'aborder les sorcières via leurs problèmes humains. Les personnages étant essentiellement des filles le focus est mis sur la perception féminine, les relations mères-filles, l'enfantement, etc. Je constate d'ailleurs que beaucoup de publications du label 619 semblent adopter ce point de vue féminin.

    C'est orienté jeunes adultes et c'est particulièrement bien écrit! La maturité créative de ces jeunes auteurs est assez impressionnante, quand aux dessins si quelques cadors mettent le curseur très haut, l'ensemble est plus qu'honnête. Je ne suis pas forcément féru d'ouvrages multi-auteurs mais j'ai été totalement conquis pas le projet, son ambition et le sérieux de sa réalisation.

    Volume 1
    Le volume comprend quatre histoires de fantômes liées à l'Ordre de Minuit, une nouvelle et des articles traitant des femmes en Inde, des mythes des cités englouties, d'un type de fantôme et des sources historiques de la magie.

    - The last dance: la première histoire relate les aventures d'un groupe de jeunes lycéennes en proie aux problèmes de leur âge alors qu'un Esprit annonciateur de malheurs apparaît. Le dessin de Guillaume Singelin, de type manga, est très propre, dynamique et efficace. On entre bien dans ce monde de spirit slayers.

    - Samsara: la seconde, dessinée par Sourya voit une équipe de sorcières indiennes accompagner les âmes des morts vers leur dernier voyage. Je ne suis pas passionné pas la société indienne et suis un peu resté en retrait, même si la variation orientale des démons reste originale.

    - Nightmare from the shore: Mathieu Bablet seul aux commandes nous propose un petit apocalypse autour d'un couple d'amies un peu perturbées par leurs conditions sociales et qui passent un pacte avec un démon sorti des eaux... pour le pire. Toujours ces fascinantes pérégrinations urbaines décadentes dont il a le secret.

    - Devil's garden #1: enfin Gax nous raconte l'histoire de la fille du Diable, Lilith, sur le point de rejoindre son géniteur alors qu'un chevalier de l'Ordre surgit pour empêcher la catastrophe. Très bonne ouverture de l'univers fantastique, un peu brouillon visuellement (l'esprit graph du Label 619, on aime ou pas) mais qui dessine de très bonnes perspectives.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/02/16/midnight-tales-1-et-2

    Le 01/07/2018 à 13:21:57

    Encore de l’originalité pour un nouvel univers intéressant !
    Mathieu Bablet nous présente sa nouvelle création à travers de petites histoires, qui tour à tour, évoquent l’épouvante, l’ésotérisme voire certainement des contes et légendes des 4 coins du monde. C’est bien écrit et les Midnight Girls sont (presque) toutes très attachantes. Il manque parfois un peu de suspense mais ça n’enlève rien à la qualité de l’album.
    J’aime bien les traits de Guillaume Singelin et Sourya, les visages de Mathieu Bablet ne me plaisent toujours pas, hélas.
    Bref, c’est un album à découvrir et qui se savoure.

    Le 10/06/2018 à 14:30:29

    Décidément, Mathieu Bablet nous surprendra toujours...
    Dans ce collectif qu'il a créé et dont il est le dirigeant, il nous emmène dans un nouvel univers fantastique et ésotérique entièrement féminin.
    L'album est constitué de plusieurs histoires individuelles mais avec un tronc commun, le tout décliné principalement sous forme de bandes dessinés, mais aussi d'une nouvelle et de plusieurs articles.
    Ce mélange rend l'ensemble plus vrai que nature.
    Toutes les histoires sont d'ailleurs particulièrement réussies (notamment celles de Singelin et de Bablet particulièrement bien mises en scène).
    Les styles graphiques sont totalement différents mais tous en font ressortir une atmosphère à la fois magique, lourde et angoissante.
    Seule la dernière histoire mois bien réussi tant sur le plan scénaristique que graphique a fait pencher la balance vers un 4 plutôt qu'un 5.
    Mais malgré ça, ce nouvel univers est très solide et promet encore bien des surprises.

Toutes les éditions de cet album