Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Mariée par correspondance
©Paquet 2004 Kalesniko
Parution en 08/2004. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 03/09/2004 (Dernière modification le 11/10/2015 à 17:24) par Yog-volo

Mariée par correspondance

Une BD de chez Paquet (Ink) - 2004
Kalesniko (Scénario) Kalesniko (Dessin) <N&B> (Couleurs) Parrat, Laurent (Traduction)

08/2004 261 pages 2-940334-42-0 Autre format 38811

  • Currently 4.37/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (51 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 21/11/2013 à 16:04:51

    En voilà un album sympa à lire ! Ce n'est pas une révolution, mais l'histoire est bien mené, les personnages convaincants, les graphismes qui collent parfaitement. Je ne vais donc pas m'attarder pour refaire une analyser que d'autres ont déjà bien fait. A lire donc ! (même si j'ai trouvé la fin un poil alambiquée).

    Le 12/09/2008 à 09:37:06

    Mariée par correspondance... Déjà dans le titre je comprends qu'il s'agit d'un mariage de raison et non d'amour.

    L'auteur me livre un roman graphique fort en symbole. Déjà le dessin : un dessin noir et blanc, froid qui me fait ressentir une relation difficile, distante entre Monty et Kyung. Les titres . "Loyale, Obéissantes" qui se réfèrent à l'annonce de rencontre. L'univers des jouets où Kyung se sent oppressée. Les masques présent tout au long, signifiant le rôle ou l'identité qu'ils essayent de se construire.

    Je comprends déjà au début de l'aventure que leur histoire d'amour bât de l'aile. J'anticipe que ce sont deux personnes qui se sont mariée par envie de changer leur quotidien, ou de partir de leur situations qu'il(s) juge(nt) désagréable. Lorsque Monty attend à l'aéroport sa futur femme qu'il n'a encore jamais vue, une jeune asiatique sexy, avec un caractère très chaud, mais aussi très docile et soumise se fait remarquer. Elle embrassera son "homme" l'appelant affectueusement "pappa". Je comprends que c'est ce genre de fille qu'il aurait aimé "épouser". D'ailleurs Kalesniko les mettra à côté et de voir Monty avec un bouquet de fleur, démontre ce qu'il attend de "cette" asiatique qu'il épousera. Quand il verra à nouveau ce couple, alors qu'il sera en tension avec Kyung, il reproduira ce qu'il a vu : L'homme offre un bouquet à la demoiselle et elle est folle de joie. Mais ce sera la catastrophe entre eux.

    On va suivre donc deux êtres qui en découvrant l'autre seront déçu. Ils n'auront rien en commun et Monty sera décu de ne pas l'avoir "introduite dans son univres", mais au contraire qu'elle casse les limites et les habitudes qu'il s'était fait.

    C'est très dense, dramatique et comme je le disais riche en symboles. Le livre mérite de nombreuses lectures. Car je m'aperçois au fur et à mesure des faiblesses de chacun des personnages.

    Le 10/02/2007 à 17:36:42

    Quand deux individus qui ne se connaissent pas décident d'unir leur vie, on peut s'attendre à tout.

    Monthy est ce genre de plouc molasson qui n'a jamais grandi. Kyung, on ne sait rien d'elle, sauf qu'elle a traversé l'océan pour se prendre un mari qui est con comme un balai. Il en fait pitié le pauvre. Mais elle aussi, elle fait pitié. Sont-ils si différents que ça finalement?

    Une oeuvre bien ficelée, d'où on sort un peu échevelé. Bravo!

    Le 12/04/2005 à 18:55:39

    Avec la publication de ce genre d'album, on sent que Paquet a une réelle volonté de vouloir se démarquer de la production habituelle. Après avoir lu cette bd, je peux en conclure que l'éditeur suisse a vraiment fait le bon choix .

    "Mariée par Correspondance" est une vraie réussite graphique et scénaristique. L'auteur, Mark Kalesniko, nous offre une histoire de toute beauté où on est touché par un scénario qui est développé sans fioriture mais non dénué de poésie. Kyung, une jeune coréenne, est venue au Canada pour se marier avec un illustre inconnu, Monthy.
    A travers cette union, la jeune fille va découvrir la vie à l'occidentale. Ce couple aux relations houleuses est avant tout le centre d'intérêt du récit, et on suit leur parcours à travers leurs joies et surtout leurs disputes. Pas évident d'aimer quelqu'un que l'on connaît à peine. De plus, un manque d'affinité flagrant ne fera qu'accentuer l'ennui de leurs relations. Pourtant, nous, en tant que lecteur, on ne peut s'empêcher de les aimer, car leurs personnalités sont très attachantes. Monthy, un grand garçon timide qui refuse de vieillir et elle, qui est belle comme le jour et avide de connaissances et de découvertes. Pourtant, envers et contre tout, on se rend vite compte que nos deux héros ne font qu'un, et plus on avance dans l'histoire, plus ce sentiment se confirme. Les personnages secondaires dont certains sont assez proches de la caricature, sont également très convaincants. J'ai beaucoup aimé la manière subtile avec laquelle l'auteur nous décrit l'amitié entre Kyung et Eve. Cette dernière aura d'ailleurs un rôle important dans l'évolution de l'histoire.

    Niveau dessin, le graphisme de Kalesniko est très convaincant. Je ne suis pas un connaisseur, mais je pense que l'auteur travaille à la plume et à l'encre.
    Grâce à cela, les contrastes entre le noir et le blanc sont très beaux. Les traits des personnages sont très expressifs. J'ai adoré par exemple l'évolution du visage de Kyung quand Eve lui annonce qu'elle se marie (page 222 --> 225). Développé en trois étapes, on commence par l'étonnement, puis le désarroi, en terminant par la colère. Cette scène en question est remarquable. De plus, elle reflète très bien le potentiel graphique du dessinateur.

    Grâce à ce one-shot, j'ai découvert un nouveau talent. J'en suis ravi.
    Cet album est vraiment indispensable.
    A lire sans hésitation !!!

Toutes les éditions de cet album

  • Mariée par correspondance ©Paquet 2004 Kalesniko

    Mariée par correspondance

    • 38811
    • Kalesniko
    • Kalesniko
    • <N&B>
    • Parrat, Laurent
    • 08/2004
    • non coté
    • Paquet
    • Ink
    • Autre format
    • 2-940334-42-0
    • 261
    • 03/09/2004 (modifié le 11/10/2015 17:24)
  • Mariée par correspondance - Tome a ©Paquet 2008 Kalesniko

    a . Mariée par correspondance

    • 78757
    • Kalesniko
    • Kalesniko
    • <N&B>
    • 09/2008
    • non coté
    • Paquet
    • Discover
    • Autre format
    • 978-2-88890-273-7
    • 261
    • 11/10/2008 (modifié le 11/10/2008 14:20)

    Info édition : Noté ''2ème édition''.