Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Lazarus -7- Risen
©Glénat 2020 Rucka/Lark
Parution le 10/06/2020. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 27/02/2020 (Dernière modification le 30/06/2020 à 18:11) par tchouckitchouck

Lazarus

7. Risen

Une BD de et Michael Lark chez Glénat (Glénat comics) - 2020
Rucka, Greg (Scénario) Lark, Michael (Dessin) Arcas, Santiago (Couleurs) Boss, Tyler (Encrage) Lark, Michael (Encrage) Urek, Fred (Lettrage) Lark, Michael (Couverture) Nikolavitch, Alex (Traduction)

03/2020 (10 juin 2020) 132 pages 978-2-344-03564-1 Format comics 386544

Chez les Carlyle, on ne lave pas son linge sale en famille. On le nettoie.Passé décomposé. Quatre ans auparavant, Jonah Carlyle, promis à l'exécution, avait finalement été épargné par sa soeur, Forever. Jonah Carlyle était alors mort pour offrir à Jonah Ker une nouvelle vie au coeur des terres désolées. Mais s'il a pu échapper au sort que sa famille lui a promis, il ne pourra pas échapper au monde que sa famille a créé...Dans ce nouvel arc de Lazarus, la série fait un saut dans le passé pour revenir aux événements de X+67,... Lire la suite

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (4 votes)

  • Lazarus -1- Pour la famille

    Tome 1
  • Lazarus -2- Ascension

    Tome 2
  • Lazarus -3- Conclave

    Tome 3
  • Lazarus -4- Poison

    Tome 4
  • Lazarus -5- Génocide programmé

    Tome 5
  • Lazarus -6- X+66

    Tome 6
  • Lazarus -7- Risen

    Tome 7

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 04/07/2020 à 07:05:59

    Le précédent volume commence à remonter puisque ma critique date d’un an et demi… Je n’ai pas lu le tome noté « 6 » chez Glénat, qui reprenait des épisodes spin-off apparemment peu intéressants. L’intrigue reprend donc bien au tome « 7 ». A noter que le nouveau cycle est sous-titré « Risen » chez l’éditeur original Image, Glénat ayant choisi de maintenir une continuité de tomaison. Espérons que cela n’oblige pas dans quelques volumes à une révision de la maquette sur les réeditions…
    ---------------
    Alors que la guerre des familles s’intensifie Forever noue un pacte avec sa sœur pour enfin rencontrer son clone. La défaite contre le Dragon a marqué les esprits et les alliances se font et se défont dans un monde sur le point de basculer…
    ----------------
    Est-ce le fait d’avoir attendu un temps inhabituel entre le précédent opus et celui-ci? Le fait est que cette reprise, si elle est plus que jamais marquée du sceau de l’action (entre intervention commando hyper-technologique et affrontement primaire entre lazares), semble patiner un peu dans la résolution de l’affrontement géopolitique. Le nouveau contexte marqué par un réequilibrage interne à la famille est désormais connu mais les aller-retours géographiques avec des informations temporelles assez absentes pour le lecteur ne facilitent pas la compréhension. Une carte des noms des clans en début d’album aiderait grandement à contextualiser de qui on parle car dans ces discussions stratégiques on est un peu perdu. De même, le changement de coiffure de Forever rend parfois compliquée la lecture des actions entre des soldats tous harnachés de combinaisons de storm-troopers. Le style de Michael Lark peut diviser, personnellement j’ai du mal depuis le début de la série, ce qui ne m’empêche pas de’apprécier l’excellent scénario, très sombre, froid et psychologique de Greg Rucka. Hormis cela on assiste à des assassinats violents, à l’apparition de la matriarche Carlyle, au retour du Dragon et aux incidences de la guerre sur les populations civiles.

    On attend toujours la série Amazon qui devrait propulser encore plus haut cette série dans la popularité geek et il faut reconnaître une solidité indéniable dans la progression dramatique (un peu lente….?) et des personnages forts. L’univers de Lazarus est noir, très très noir. Gageons que cette « résurrection » soit un chemin vers la lumière.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2020/07/03/lazarus-7/

    Le 05/03/2020 à 10:47:07

    Lazarus tome 6: X+66 et tome 7: Risen.
    Le tome six est une transition entre deux séries de formats différents. La première, titré "Lazarus", est constituée de comics au format standard (24 pages mensuelles) et la seconde titré "Lazarus risen" (comprenez: Lazarus augmenté) est constituée de comics au format augmenté (44 pages trimestrielles) et d'une adaptation cinématographique (en projet).
    L'épisode d'intro de "Lazarus risen", titré "prelude", est constitué de deux comics au format standard. Le premier arc "risen", constitué de trois comics augmentés, est titré "Fracture" par Image Comics et "Risen" par Glénat. Le prochain arc "risen" est titré "Gifts of god" par Image Comics. Il semble que Glénat a commis une erreur d'adaptation. Je conseille de visiter sur ce même site, les pages de la version US pour mieux comprendre la démarche des auteurs.

Toutes les éditions de cet album