Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Largo Winch -21- L'étoile du matin
©Dupuis 2017 Giacometti/Francq
Parution le 06/10/2017. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 06/10/2017 (Dernière modification le 12/10/2017 à 14:12) par Jean-Phi

Largo Winch

21. L'étoile du matin

Une BD de et Philippe Francq chez Dupuis - 2017

10/2017 (06 octobre 2017) 46 pages 978-2-8001-6861-6 Grand format 312659

Les valeurs du Dow Jones chutent de manière spectaculaire. Le groupe Winch est accusé d’avoir manipulé les cours. Qui se cache derrière cette machination ? Qui sont les véritables maitres de la finance ?

  • Currently 3.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (24 votes)

  • Largo Winch -1- L'héritier

    Tome 1
  • Largo Winch -2- Le groupe W

    Tome 2
  • Largo Winch -3- O.P.A.

    Tome 3
  • Largo Winch -4- Business Blues

    Tome 4
  • Largo Winch -5- H

    Tome 5
  • Largo Winch -6- Dutch connection

    Tome 6
  • Largo Winch -7- La forteresse de Makiling

    Tome 7
  • Largo Winch -8- L'heure du tigre

    Tome 8
  • Largo Winch -9- Voir Venise ...

    Tome 9
  • Largo Winch -10- ... Et mourir

    Tome 10
  • Largo Winch -11- Golden Gate

    Tome 11
  • Largo Winch -12- Shadow

    Tome 12
  • Largo Winch -13- Le prix de l'argent

    Tome 13
  • Largo Winch -14- La loi du dollar

    Tome 14
  • Largo Winch -15- Les trois yeux des gardiens du Tao

    Tome 15
  • Largo Winch -16- La voie et la vertu

    Tome 16
  • Largo Winch -17- Mer noire

    Tome 17
  • Largo Winch -18- Colère rouge

    Tome 18
  • Largo Winch -19- Chassé-Croisé

    Tome 19
  • Largo Winch -20- 20 secondes

    Tome 20
  • Largo Winch -21- L'étoile du matin

    Tome 21
  • Largo Winch - Retour à -33

  • Largo Winch -BOBD- Le best of de la BD - 6

    BOBD
  • Largo Winch -Cat- L'Univers de Largo Winch

    Cat
  • Largo Winch -Cat- Largo winch 25 ans

    Cat
  • Largo Winch -HS- La méthode Largo Winch

    HS
  • Largo Winch -HS1- Les clés de l'univers de Largo Winch

    HS1
  • Largo Winch -HS1a- Les Clés de l'univers de Largo Winch - Édition Pack DVD

    HS1a
  • Largo Winch -HS2TL- Le Mariage de Largo

    HS2TL
  • Largo Winch -HS3- Images en marge 1990-2010

    HS3
  • Largo Winch -INT- L'héritier / Le groupe W

    INT
  • Largo Winch -IntTL01- L'héritier

    IntTL01
  • Largo Winch -IntTL02- Business Blues

    IntTL02
  • Largo Winch -IntTL03- Dutch connection

    IntTL03
  • Largo Winch -IntTL04- La forteresse de Makiling

    IntTL04
  • Largo Winch -IntTL05- Voir Venise... et mourir

    IntTL05
  • Largo Winch -IntTL06- Golden Gate

    IntTL06
  • Largo Winch -IntTL07- Le prix de l'argent

    IntTL07
  • Largo Winch -IntTL08- La Voie et la Vertu

    IntTL08
  • Largo Winch -IntTL09- Mer Noire + Colère rouge

    IntTL09
  • Largo Winch -INTTL10- Chassé croisé - 20 secondes

    INTTL10
  • Largo Winch -Pub- L'héritier du groupe W - édition capital

    Pub
  • Largo Winch -TL- Œuvres sur papier

    TL
  • Largo Winch -TL- Croquis

    TL

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 07/11/2017 à 22:23:06

    Du très bon, un éclairage sur le trading à haute fréquence (HTF).
    Les dessins sont excellents.
    J'attends la suite avec impatience...

    Le 25/10/2017 à 21:45:54

    Je suis un fan de la première heure de Largo Winch. Je possède même les intégrales éditées chez "Niffle" en n&b il y a quelques années.
    Alors pour cet album post Van Hamme, évidemment j'étais au rendez-vous.
    Surtout que le tome précédent m'avait vraiment laissé un goût d'inachevé, inhabituel dans les diptyques que nous offraient les auteurs depuis quelques années.
    Avec ce tome 21 (que j'ai pris dans son édition documentée), Eric Giocometti s'en sort plutôt bien. Il expédie de manière assez rapide dans son incipit, le lien avec le volume précédent avec l'élimination d'Igor Maliakov pour mieux rebondir sur le thème central de cet album: la finance dominée par l'informatique.
    Le nouveau scénariste nous offre une intrigue bien enlevée, en n'oubliant pas de faire des clins d’œil aux anciennes aventures de notre milliardaire en blue jean, avec l'apparition de Gus Fenimore, l'intrusion des parts détenues au Liechtenstein, mais aussi un flash back avec Nério Winch sans oublier la présence de Simon, qui revient en force.
    Bref, Eric Giacometti est revenu aux fondamentaux qui faisait le succès de Largo Winch. Et c'est du beau travail.
    Quant au dessin de Philippe Franck, il reste dans la droite ligne de ses albums précédents: vif, enlevé,avec de superbes couleurs signées par Bertrand Denoulet, Philippe Franck himself et Yoann Guillo.
    Il va s'en dire que j'attends le prochain album avec impatience.

    Le 24/10/2017 à 17:37:04

    Excellent Excellent Excellent Excellent Excellent Excellent Excellent Excellent Excellent Excellent

    Le 11/10/2017 à 11:21:09

    Le départ soudain du scénariste cultissime Van Hamme de la série culte Largo Winch avait de quoi donner des sueurs froides, et la première question qui se pose en refermant l'Etoile du Matin est, logiquement : alors, Eric Giacometti, il fait le boulot ?

    Eh bien, la réponse sera mitigée : d'un côté, Giacometti respecte le cahier des charges de la série et nous propose une nième version de l'habituelle conspiration contre le play-boy milliardaire et aventurier (bâillements...), qui ne dépaysera vraiment personne... L'intérêt relatif du livre réside plutôt dans la modernisation pertinente du "contexte", puisque l’Etoile du Matin décrit un univers encore plus effrayant où la technologie rend le monde des finances toujours plus abstrait et, par conséquence, plus dangereux pour l’équilibre planétaire : bien vu !

    Par contre, Giacometti prolonge la trajectoire entreprise par Van Hamme ces dernières années, avec un Largo Winch qui tente chaque fois plus de se racheter une conscience sociale… en défaisant cette fois le montage financier de sa holding pour, a priori, commencer à payer des impôts !! Bref, on nage en pleine féerie bienpensante, et ce parti pris improbable (qui a dit « ridicule » ?) tue dans l’œuf toute crédibilité...

    L'autre gros problème de l’album, c'est un manque tragique de consistance, de substance, des personnages, qui ne paraissent tous que l'ombre de ce qu'ils étaient : cette faiblesse a été d’ailleurs pointée par un Van Hamme a priori rendu assez amer par l'évolution de son univers... Cette fadeur générale déteint forcément sur l'histoire, qui a bien du mal à nous passionner, malgré l’alternance entre scènes d’action – à travers le globe – et discussions plus statiques.

    Bon, notons tout de même un effort louable de la part de Philippe Francq sur le graphisme et surtout sur les couleurs, qui rend l'album plaisant, en toit cas au-dessus des précédents de la série esthétiquement. Il en faudra quand même plus pour nous convaincre, et le second tome de ce nouveau diptyque sera donc essentiel pour décider s'il vaut mieux abandonner là une série dont l'heure de gloire est passée depuis un moment.

    Le 10/10/2017 à 08:21:46

    Sans conteste, le dernier Largo Winch est un bon album. C’est vrai que l’on peut se demander pourquoi Largo ne prend pas plus de précautions pour le transfert de sa fortune. Il faut rappeler que les aventures de Largo Winch se font sur deux albums et qu’il est difficile de juger totalement tant que l’on n’a pas la fin de l’histoire.

    J’ai trouvé Jean Van Hamme un peu ronchon dans l’une de ses dernières interviews où il dit, je cite : « Et puis Simon, le loustic de la bande, n’est plus rigolo. ». Pour le peu que nous voyons Simon, je l’ai plutôt trouvé tel qu’on le connaissait. Mais bon…

    L’ensemble de l'histoire devrait devenir plus compréhensible avec la suite. Concernant le dessin, Philippe Francq est au top et nous livre des planches superbes.

    Conclusion ? J’ai passé un excellent moment avec ce vingt et unième tome et suis persuadé qu’Éric Giacometti nous réserve une suite de qualité avec tous les éclaircissements nécessaires à la compréhension de cette aventure.

    Le 08/10/2017 à 14:59:55

    Désolé, moi j'ai trouvé cet épisode bien nul.
    Si le dessin est toujours superbe, l'histoire ne donne plus de palpitation comme avant ou comme avec un bon James Bond.
    De plus, sérieux, il va enlever ses 10 titres qui représentent sa fortune d'une banque Suisse sans plus de précaution ?! Non, vraiment pas terrible.

    Le 07/10/2017 à 20:25:15

    Largo est de retour et c'est une belle réussite !
    Éric Giacometti, nouveau scénariste, livre un très bon travail. Son scénario est maîtrisé et bien ficelé. On y retrouve tous les ingrédients à succès de la série : le charisme des personnages,  les pointes d'humour, un vrai contexte économique et des réparties efficaces. Tout est dosé avec parcimonie, notamment les termes techniques boursiers. Ce qui rend l'album accessible. De plus et contrairement au diptyque précédent, c'est dynamique ! En effet, l'album débute là où s'arrête le tome précédent et dès lors, on voyage entre les États-Unis, la Russie et le Yucatan. Un régal ! Bref, c'est du Largo Winch et du bon. Éric Giacometti n'a en rien dénaturé ni la série, ni les personnages.
    Côté dessin, Philippe Francq est en très grande forme ! Il nous livre un album de qualité. Son trait est fin, précis, toujours très travaillé. On sent que l'artiste a prit plaisir à dessiner cet album. Les cadrages, typés cinéma sont dignes des meilleurs films d'action et distillent un certain suspense. Comme à son habitude, Philippe Francq travaille la composition des pages ainsi que leurs mise en couleur et c'est beau ! Les couleurs enchantent le lecteur qui ne peut que constater la beauté des planches de l'album.
    Déçu par le diptyque précédent, j'avais hâte de lire cet album. Je ne suis évidemment pas déçu.
    Au final, à travers une lecture très plaisante, on devine une belle complicité entre ses auteurs. Éric Giacometti et Philippe Francq semblent entamer un dépoussiérage de la série, lent et méticuleux. Ce sera efficace, à n'en point douter. Je suis impatient de voir où tout ça nous mènera.
    Très bonne lecture à vous !

    Le 06/10/2017 à 21:22:37

    LARGO WINCH réinvente son horizon


    « Le destin n’est pas une question de chance. C’est une question de choix. ». Cette citation de Nério Winch, Philippe Francq pourrait la faire sienne quand Jean Van Hamme lui annonce brutalement en 2014 son souhait de mettre fin à leur collaboration de 24 ans sur ce best-seller. Très rapidement le père graphique de la série opère des choix déterminants : nouveau scénariste, retour aux fondamentaux : l’économie et la finance révélées à la lueur de notre époque. Résultat : les deux compères signent l’un des meilleurs albums de la série et Largo Winch reprend son destin en main.
    Profitant du passage de témoin entre le créateur du personnage, Jean Van Hamme et le nouveau scénariste Éric Giacometti, l’histoire concentre différentes thématiques fortes : finance de l'ombre, trading haute fréquence, Anonymous, e-réputation. La fin inaboutie du précédent diptyque (Chassé-Croisé, 20 Secondes) sert de « rampe de lancement » à ce nouveau cycle. Dans cet album, le Groupe Winch se trouve pris au cœur de la tourmente. Ce dernier est accusé d’être à l’origine d’une grave crise financière internationale. Un flash crash. L’intrigue économique aborde l’univers boursier.
    Philippe Francq précise : « Pour l’instant, nous parons au plus pressé en terminant l’histoire que Jean Van Hamme a commencé à raconter. Ensuite nous aurons du travail ! ».

    Nouvelle ère

    Le nouvel album s’ouvre par une séquence illustrée d’un feu d’artifice en Russie. Cette scène inaugurale et spectaculaire donne le ton d’un récit enlevé et moderne, servi par l’efficacité des cadrages et le talent de mise en images du méticuleux Philippe Francq. Avec ce nouvel exercice ce dernier atteint un sommet graphique sur l’ensemble de la série. Les nuances et la variété de la mise en lumière servent l’esthétique globale des planches et leur lisibilité. Le tout dans un souci de constant équilibre de chaque composante. Les deux auteurs sont au diapason. A la richesse visuelle (les architectures), la diversité des lieux visités, parfois familiers au lecteur, font écho des séquences alternant flash-backs et nouvelles pistes densifiant l’intrigue et brouillant à dessein les intuitions du lecteur. Éric Giacometti prend rapidement ses marques. Le scénariste et romancier n’est jamais loin pour agrémenter son thriller économique d’indices techniques.
    Soucieux du rythme, les nombreuses touches d’humour apportent les plages de respiration nécessaires qui permettent au lecteur de varier le rythme de sa lecture et d’assimiler, le récit très documenté et construit. L’action emboîte le pas comme au plus belles heures de la série.
    L’histoire fait également la part belle aux rebondissements et à l’apparition de nombreux personnages inquiétants très charismatiques.
    La synergie de leur collaboration offre au lecteur le plaisir d’une lecture jubilatoire. Le texte nourrit l’image et l’image répond au texte, comme portés par l’ambition du projet que les deux auteurs s’assignent à délivrer aux amateurs de ce blockbuster dans les prochains albums. Le successeur de Jean Van Hamme réussit le tour de force de dresser à la fois un inventaire géographique et initiatique du personnage (la séquence de « la méditation sur la beauté chaotique de la bourse » clin d’œil au cycle du Tao, Lucerne, Chicago…) qui n’est jamais gratuit, et dans le même temps d’ouvrir des pistes multiples (Mexique, Russie, la fiscalisation de Largo…) qui sont autant de lignes directrices envisageables pour l’avenir de la série. Comme le souligne le milliardaire : « les temps changent… »
    L’objectif avoué étant une restructuration du Groupe Winch à terme. Pour P.Francq et E. Giacometti, l’époque actuelle offre de nouveaux schémas et modèles économiques que le Group Winch doit assimiler et intégrer. La vision est partagée par les deux hommes. Si Éric Giacometti souligne que « la grande question est de savoir comment positionner Largo dans la société d’aujourd’hui ». L’ex-journaliste économique et romancier à succès ajoute : « Je souhaite l’entraîner dans des univers économiques où il n’est jamais allé. » Philippe Francq ajoute parlant de son héros : « Il est temps de le mettre à niveau avec le monde qui l’entoure… »
    Récemment revenu de Russie pour des repérages, le dessinateur devrait rapidement s’atteler au destin de son héros dans un tome 22 intitulé Les voiles écarlates qui est d’ores et déjà très attendu.

    Album charnière

    Tiré à 360.000 exemplaires, cet album représente un nouveau départ pour la série. A la lecture, de cette première partie, il apparait qu’une fois de plus la réussite est au rendez-vous.

    Vent du Nord

    Éric Giacometti, ex-journaliste économique et romancier à succès. Il est l’auteur des enquêtes du commissaire Marcas.
    Les éditions Dupuis proposeront le même jour une édition documentée (cahier supplémentaire de documents inédits).
    Pour les fans, le 01 décembre 2017, les éditions Dupuis publieront : une édition commentée (les crayonnés de l’album commentés par Philippe Francq) et une édition prestige (grand format, tirage limité, numéroté et signé.)

    Le 06/10/2017 à 15:55:48

    Après un diptyque londonien plutôt en dessous des standards « winchien » mêlant terrorisme et histoire d’amour plan plan, Largo Winch est de retour avec un nouveau scénariste suite à l’abandon de la série par Jean Van Hamme : le romancier Eric Giacometti. Annoncé comme un retour aux sources et à l’ADN de ce qui a fait le succès de la série, « L’étoile du matin » est effectivement un agréable opus qui propose le cocktail que l’on avait apprécié dans les premiers diptyques.
    Faisant entrer Largo Winch dans la modernité, cet album lui fait rattraper son retard en se basant sur le trading haute fréquence notamment. Largo Winch se retrouve de nouveau au cœur de complots visant à le faire tomber, lui et son groupe, et l’on prend plaisir à assister à ces retournements de situation, on se questionne sur le rôle qu’a tel ou tel personnage, ne sachant vraiment bien qui est le « gentil » et qui est le « méchant ».
    Cet album laisse les femmes nues de côté, et l’on fait bien comprendre à M. Winch que, malgré son charme, toutes les femmes ne tombent pas devant lui comme des mouches.
    Bravo à Eric Giacometti pour cette reprise qui, contrairement à beaucoup d’autres en bandes dessinées, relance, rajeunit, et amène une bouffée d’air frais dans l’univers de Largo Winch, qui était bien nécessaire.
    Concernant le dessin, on sent bien l’alchimie qui a opéré entre Francq et Giacometti. Le dessinateur s’est fait plaisir en retrouvant les décors multiples et variés, d’un bout à l’autre de la planète, alors que, malgré de superbes cases londoniennes, on avait pu le sentir un peu frustré sur Chassé-Croisé/20 Secondes.
    Un album à lire absolument pour les fans de Largo de la première heure, pour retrouver ce personnage créé il y a 30 ans, ancré dans notre époque et dans des situations financières d’aujourd’hui.

Afficher encore 5 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Largo Winch -21- L'étoile du matin ©Dupuis 2017 Giacometti/Francq

    21 . L'étoile du matin

  • Largo Winch -21ES1- L'Étoile du matin ©Dupuis 2017 Giacometti/Francq

    21ES1 . L'Étoile du matin

    • 313114
    • Giacometti, Éric
    • Francq, Philippe
    • Guillo, Yoann
    • 10/2017 (Parution le 13/10/2017)
    • non coté
    • Dupuis
    • Grand format
    • 978-2-8001-7299-6
    • 46
    • 13/10/2017 (modifié le 03/11/2017 07:32)

    Info édition : "Cette édition spéciale de "L'Étoile du matin", le tome 21 de la série Largo Winch, a été imprimée en exclusivité pour les Espaces culturels E.Leclerc et est limitée à 4000 exemplaires. Elle est enrichie d'un cahier graphique composé de dessins et croquis inédits."

  • Largo Winch -21ES2- L'Étoile du matin ©Dupuis 2017 Giacometti/Francq

    21ES2 . L'Étoile du matin

    Info édition : Edition spéciale tirée à 900 exemplaires et réalisée en exclusivité pour la librairie Bulle ! au Mans. Elle bénéficie d'une couverture originale et d'un cahier supplémentaire de 16 pages.

  • Largo Winch -21TL- L'Étoile du matin ©Dupuis 2017 Giacometti/Francq

    21TL . L'Étoile du matin

    Info édition : Tirage limité dit "Édition documentée", avec couverture inédite et 8 pages supplémentaires d'enquêtes pour approfondir les grands thèmes abordés dans l'album : finance de l'ombre, trading haute fréquence, anonymous, e-reputation. Les textes sont rédigés par Éric Giacometti dans un style journalistique et pédagogique.