Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Lady Mechanika -1- Le Mystère du corps mécanique (1re partie)
©Glénat 2016 Benitez
Parution le 01/06/2016. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 28/05/2016 (Dernière modification le 06/12/2019 à 22:37) par Jean-Phi

Lady Mechanika

1. Le Mystère du corps mécanique (1re partie)

Une BD de chez Glénat (Glénat comics) - 2016
Benitez, Joe (Scénario) Benitez, Joe (Dessin) Steigerwald, Peter (Couleurs) Urek, Fred (Lettrage) Wicky, Jérôme (Traduction) Benitez, Joe (Préface)

06/2016 (01 juin 2016) 80 pages 978-2-344-01621-3 Format comics 281700

Elle est l'unique survivante d'une terrible expérience qui l'a laissée avec deux bras mécaniques. N'ayant aucun souvenir de sa captivité ou de son existence passée, elle s'est construit une nouvelle vie d'aventurière et de détective privée. Elle use de ses capacités uniques pour agir là où les autorités en sont incapables. Mais la quête de son passé perdu ne s'arrête jamais. Les journaux l'ont appelée : " Lady Mechanika " ! Nouvelle pépite de Joe Benitez, Lady Mechanika raconte les chroniques d'une jeune héroïne forte mais... Lire la suite

  • Currently 3.72/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (32 votes)

  • Lady Mechanika -1- Le Mystère du corps mécanique (1re partie)

    Tome 1
  • Lady Mechanika -2- Le Mystère du corps mécanique (2e partie)

    Tome 2
  • Lady Mechanika -3- La Tablette des Destinées

    Tome 3
  • Lady Mechanika -4- Les Garçons perdus de West Abbey et La Dama de la Muerte

    Tome 4
  • Lady Mechanika -5- La machine à assassiner

    Tome 5
  • Lady Mechanika -6- La Belle dame sans merci

    Tome 6
  • Lady Mechanika -7- Sangre

    Tome 7
  • Lady Mechanika -INT1- Intégrale Cycle I - Édition collector

    INT1

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 15/12/2019 à 22:34:16

    Déjà six tomes au compteur, encore du matériel en cours de publication en VO et une présence constante en librairie, Lady Mechanika est une des rares séries à succès de Glénat Comics (Lady Mechanika 2010, #0-3).

    La série développe un univers steampunk riche et coloré, plein d’inventions "mécaniques" et se déroule durant époque victorienne revisitée. L’histoire repose essentiellement sur la personnalité de son héroïne et malheureusement celle-ci est plutôt antipathique. La quête de ses origines apparait confuse et il reste encore de très nombreuses interrogations une fois la lecture terminée. On sent que cette mémoire perdue va être exploitée pendant encore un bon nombre d’épisodes.
    Aussi, le côté steampunk, voire Art nouveau, est constamment exagéré ; à tel point que l’on a plus l’impression d’avoir affaire à une jeune femme dans un de ses multiples déguisements de cosplay qu’à une véritable aventurière (ce qui serait paradoxalement en cohérence avec l’inspiration de l’auteur évoqué dans la préface). Son attitude hautaine et sa manière de poser en pleine page ne participent pas non à ce que l’on s’attache à elle. Enfin, l’auteur a sans doute voulu donner aux dialogues un ton prétendument proche de celui du XIXe siècle mais cela ne fait que leur donner un style pompeux et pénible renforcé par cette multiplication de phylactères.

    Le dessin très précis sauve un peu l’ensemble et on peut reconnaitre à l’auteur d’avoir persévéré durant plusieurs années pour développer son projet. Mais les pages sont surchargées, le découpage part dans tous les sens et l’héroïne – comme les autres personnages féminins – est en permanence représentée à la manière d’une pin-up (les nombreuses couvertures alternatives en fin d’ouvrage en sont remplies et donnent l’impression que la série ne repose que là-dessus).

    Le 22/01/2017 à 12:18:18

    Bof… Les personnages débitent sans arrêt des monceaux de phrases ampoulées qui se veulent littéraires mais qui ne sont qu’un verbiage indigeste. L’auteur doit chercher par ce biais à faire plus "19° siècle" car globalement on n’y croit pas du tout. On a beau les attendre à chaque page, aucun décor significatif, aucun plan large ne vient jamais nourrir la peinture de l’époque ni embellir les planches. Il y avait pourtant de quoi !
    Le dessin se focalise donc sur les personnages ; il n'est pas mauvais d’ailleurs mais tellement surchargé avec ses effets de textures artificiels qu’il n’en ressort pas grand-chose si ce n’est une pin-up de plus, complètement antipathique. Cette Lady Mechanika (c’est quoi ce nom ?), ses tenues et ses accessoires semblent sortir tout droit d’un catalogue périmé du genre "Le petit steampunk illustré". Pas une once de nouveauté à l’horizon…

    Personnellement la suite m’importe peu. Mais il est toujours possible que les boulimiques de comics et les férus de steampunk y trouvent leur compte…

    Le 26/09/2016 à 00:19:12

    Voilà une série dont j'ai entendu parler il y a très longtemps et la voilà, désormais, qui fait le buzz en VF.
    Les qualités de cette série sont indéniables : le dessin, les couleurs, l'ambiance... et une héroïne charismatique !
    Tout le côté graphique est pour moi parfaitement réussi et maîtrisé. Le design des personnages résulte d'un long travail et ça se voit.
    Ce qui me déçoit un peu plus, c'est le scénario. Il souffre de quelques longueurs. À cela, s'ajoutent un (trop ?) grand nombre de personnages et des dialogues fait de longues tirades dont certaines sont superflues. On peut noter un écart entre la consistance de l'héroïne et celle, plus légère des personnages secondaires.
    Au final, je suis plus séduit par le graphisme que par l'histoire et le background. Malgré ça, ce bouquin est plutôt original parmi les comics du moment.

    Le 31/07/2016 à 01:02:36

    De cette oeuvre on retiendra l'ambiance si particulière. Le monde décrit est un hybride entre science et magie, comic et western. Mais le scénario semble parfois tourner en rond.
    On adorera ou on détestera sa galerie de personnage.
    les dessins sont de très bon niveau et relève un peu la note.
    Je reste quand même sur ma faim.
    Attendons le tome II.
    6/10.

    Le 25/07/2016 à 12:37:53

    Point fort de cet album : les graphismes! C'est un vrai plaisir des yeux (même si je ne suis pas plus fan que ça du style "comics", trop habitué au "franco-belge"). Le travail du coloriste est aussi assez remarquable.
    Côté scénario il y a une bonne intrigue, mais le personnage principal fait fortement penser à Nävis dans Sillage. J'espère ne pas être déçu par la suite, comme certains albums de cette dernière série.

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Lady Mechanika -1- Le Mystère du corps mécanique (1re partie) ©Glénat 2016 Benitez

    1 . Le Mystère du corps mécanique (1re partie)

    Info édition : Contient Lady Mechanika (2010) #0-3. Bonus : 6 pages de présentation + 15 d'intro + 3 chapitres de 22 chacun + 8 intercalaires + 12 de croquis et de couvertures.

    Albums composant l'intégrale :