Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Justice League (DC Renaissance) -4- La Ligue de Justice d'Amérique
©Urban Comics 2014 Johns/Finch
Parution le 13/06/2014. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 12/06/2014 (Dernière modification le 25/04/2019 à 08:03) par Jean-Phi

Justice League (DC Renaissance)

4. La Ligue de Justice d'Amérique

Une BD de et David Finch chez Urban Comics (DC Renaissance) - 2014

06/2014 (13 juin 2014) 176 pages 978-2-365-77360-7 Format comics 218216

Green Lantern, Green Arrow, Catwoman, Katana, Stargirl… ne sont pas les plus grands héros que la Terre (et l’Univers) aient porté, ils sont surtout les plus dangereux ! Quelles sont leurs missions ? Qui tient les ficelles de cette équipe de justiciers si particulière ? Finalement, ne sont-ils pas plus proches des Super-vilains que des Super-héros ?

  • Currently 3.29/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (7 votes)

  • Justice League (DC Renaissance) -1- Aux origines

    Tome 1
  • Justice League (DC Renaissance) -2- L'Odyssée du mal

    Tome 2
  • Justice League (DC Renaissance) -3- Le Trône d'Atlantide

    Tome 3
  • Justice League (DC Renaissance) -4- La Ligue de Justice d'Amérique

    Tome 4
  • Justice League (DC Renaissance) -5- La Guerre des Ligues

    Tome 5
  • Justice League (DC Renaissance) -6- Le Règne du mal - 1re partie

    Tome 6
  • Justice League (DC Renaissance) -7- Le Règne du mal - 2e partie

    Tome 7
  • Justice League (DC Renaissance) -8- La Ligue d'Injustice

    Tome 8
  • Justice League (DC Renaissance) -9- La Guerre de Darkseid - 1re partie

    Tome 9
  • Justice League (DC Renaissance) -10- La Guerre de Darkseid - 2e partie

    Tome 10
  • Justice League (DC Renaissance) -INTTL- La Guerre de Darkseid - Édition anniversaire 5 ans

    INTTL

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 19/05/2019 à 00:19:27

    Dans ce quatrième tome, le gouvernement américain a la drôle d’idée de créer une Ligue de Justice bis composée de personnages secondaires fort peu recommandables (Justice League of America 2013, #1-5).

    Associer Hawkman, le Limier martien, Green Arrow, Catwoman et d’autres encore, plus ou moins connus et pas toujours du bon côté de la loi, dans l’espoir de former une seconde équipe de super-héros au service d’un gouvernement ? Il y a comme un air de Suicide Squad dans cette Ligue de Justice d’Amérique... Malgré une idée de départ peu originale, les discussions viriles entre Amanda Waller et Steve Trevor sont toutefois plutôt intéressantes – surtout pour avoir suivi ce dernier depuis les débuts du titre –, de même que les affinités et dissensions entre nouveaux coéquipiers. Par contre, que de défauts.

    D’une part, l’Outsider et sa société secrète après laquelle court la JLA ne figurent, pour l’instant, pas parmi les adversaires les plus vilains ni les plus attrayants (même l’Epouvantail, pourtant convoqué, n’est finalement pas au rendez-vous). Ensuite, les back-ups dédiés aux origines du Limier martien sont inintéressants au possible (sauf à être fan de ce personnage de second plan bien entendu). Enfin, il y a le dessin ; si les trois premiers numéros sont admirablement bien illustrés par David Finch, les back-up et les épisodes suivants ne tiennent pas la comparaison ; il est fort regrettable qu’un artiste aussi talentueux ne tiennent pas plus de trois numéros...

    Le 20/08/2014 à 18:41:20

    Ce Tome 4 se décompose en 2 parties.

    En effet, celle qui raconte le passé du Limier Martien (personnage mystérieux de l'univers UrbanComcis) et l'autre qui demeure plus intéressante car la Justice League of American s'entrechoque avec la fameuse Société Secrète.

    Pour ce qui est de l'histoire du Limier Martien elle m'a semblé trop brève avec une fin pas fameuse du tout. De plus l'encrage était beaucoup trop superficiel.
    Note: 2/5

    C'est une tout autre chose pour le récit de la LJA. Une bouffée d'air frais avec de nouveaux personnages et par conséquent une nouvelle équipe.
    Par ailleurs, on en apprend un peu plus sur la Société Secrète (voir Forever Evil) car ces nouveaux méchants vont se révéler très importants pour la suite et vont fortement influencer le monde des Comics.
    En Bref, de l'Action, Enquête et Espionnage ;)
    Note: 4/5

    Et comme je suis généreux et que l'histoire qui touche au personnage vert reste secondaire je donne 4/5 pour la note globale.

    Le 18/06/2014 à 01:32:49

    Ce quatrième tome nous emmène non pas du côté de la Justice League habituel mais de la Justice League of America, une nouvelle équipe censée pouvoir s’opposer à la JLA en cas de problème. Si on apprécie l’hétéroclisme de cette équipe et les têtes choisies pour la composer, la caractérisation de certains personnages est un peu maladroite (Martian Manhunter notamment). De même on reste un peu sur notre faim au niveau du récit qui sert surtout à mettre en place les évènements à venir. Le tout se laisse quand même agréablement suivre mais fait un peu simple.
    A noter que J'onn J'onzz a droit à un traitement spécial et des chapitres centrés sur lui nous permettent de redécouvrir son passé. L'intention est louable mais ce n’est pas la meilleure chose qu’on est vu sur le personnage (Le DCAU a fait bien mieux par exemple) et on ne reconnait pas vraiment le Martian Mahunter qu'on aime.
    Un tome de transition correcte en attendant les évènements importants qui devraient arriver.

Toutes les éditions de cet album