Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Le journal de Marianne
©Marabulles 2018 Chouët
Parution le 17/01/2018. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 01/03/2018 (Dernière modification le 21/03/2018 à 19:34) par nubuc

Le journal de Marianne

Une BD de chez Marabulles - 2018

01/2018 (17 janvier 2018) 192 pages 978-2-501-12235-1 Autre format 325052

21 septembre 2015. Marianne a aujourd'hui 223 ans. Tout le monde a oublié son anniversaire. Hantée par les attentats de janvier 2015, elle déprime et ses insomnies sont de plus en plus fréquentes. Elle commente son actualité et relate les grands événements de 2015-2016 tels que le débat sur la déchéance de nationalité, les attentats, le Brexit, la montée du Front national ou la crise des migrants.

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 19/12/2018 à 16:55:01

    Une jolie découverte qui regorge de petites idées lumineuses. Le concept est original : raconter les états d'âme de Marianne, notre République, une jeune femme de 223 ans qui a une vie compliquée.
    L'histoire raconte sur un ton malicieux et drôle ses engueulades avec ses copines Europe et Italie, le drame des attentats des dernières années, la campagne présidentielle, etc. C'est fin, intelligent, et empreint de poésie et de réflexion sur le sens de la démocratie et l'utilisation de la liberté. L'auteur parvient à viser juste, avec un ton léger et décalé sur des sujets sérieux, parfois lourds, et souvent rébarbatifs. Il faut faire l'effort de rentrer dans l'histoire, mais cela vaut vraiment le coup.
    Graphiquement, c'est très réussi, en particulier quelques planches griffonnées au stylo, brutes, de toute beauté, qui font éclater le talent de l'auteur.
    Franchement, c'est très réussi et intelligent.
    4/5

    Le 19/03/2018 à 15:19:30

    Ce roman graphique est une super découverte.
    Quoi de mieux pour dépeindre la situation actuelle de notre pays que de faire parler Marianne, notre République ?
    C'est le projet de Baptiste Chouët, et sa Marianne, toute en maladresse légère, est vraiment craquante. Nous suivons donc ce personnage dans ses angoisses, à travers son journal intime : ce sont les pages pour moi les plus réussies du livre, avec un vrai talent poétique. Marianne est fragile, mais c'est une battante. Ses pages de journal traduisent ses humeurs au quotidien, dans l'actualité nationale de 2015 à 2017. On y découvre ses rêves, ses craintes, et on se questionne avec elle sur ce qui fait le socle commun, ce qui soude les français. Un très beau livre, pouvant, qui fait parfois rire, et beaucoup réfléchir !
    Benji

    Le 18/03/2018 à 13:34:36

    Depuis quelques années, et c’est sans doute là un signe des temps, la BD est l’une des formes d’expression culturelle les plus pertinentes quant à sa capacité à prendre à bras le corps les grands sujets du moment, et à réagir le plus rapidement aux événements politiques ou sociaux qui nous occupent, bref à tenir une place que la « littérature traditionnelle » déserte de plus en plus.

    Nous savons que cette extension en « grand format » d’une pratique, finalement assez classique, de commentaire en images de l’actualité (une pratique bien établie dans la presse écrite…) donne rarement de grands résultats sur le plan artistique. C’est donc là que l’on a envie d’applaudir doublement la réussite que constitue ce Journal de Marianne, qui conjugue de manière improbable la légèreté joueuse des Cahiers d’Esther, par exemple, avec une réflexion plutôt profonde sur l’évolution de la société française, dont les principes républicains sont battus en brèche aussi bien par la remontée du sentiment religieux que par la débâcle intellectuelle et morale de la Politique.

    S’appuyant sur un graphisme simple mais chaleureux (et souvent enchanteur…), qu’on situerait quelque part entre Plantu et Sattouf, et sur une construction ambitieuse, alternant planches au format « classique » et pages « griffonnées » - peut-être les plus belles, mais en tout cas les plus fortes du livre -, Baptiste Chouët, dont c’est la première BD mais qui réalise, nous dit-on, des illustrations pour la presse, nous livre en fait son journal personnel de citoyen français concerné par le chaos qui grandit dans notre pays aux prises avec le terrorisme islamiste, mais aussi avec la déréliction du leadership politique… Un journal qui fait très naturellement écho à nos propres interrogations, nos propres doutes et qui nous devient vite, logiquement, très intime : les quelques pages, sans pathos et sans excès, sur les attentats du 11 novembre 2015 nous touchent ainsi en plein cœur.

    L’idée très amusante de Chouët, c’est d’imaginer notre Marianne sous les traits d’une jeune femme moderne, sexy (ah, cette bretelle qui n’arrête pas de tomber ! … en référence au fameux tableau de Delacroix représentant « la Liberté guidant le Peuple », même s’il est permis de tiquer sur l’assimilation République = Liberté), et se débattant finalement dans les mêmes difficultés existentielles et sentimentales que la Française moyenne des années 2010. Entourée de ses copains John (la Grande-Bretagne), Sam (les USA) et de ses amies Germania, Italia, Europe, etc. la voici qui réagit à chaud à tout ce qui dans l’actualité la touche : tout ce qui mine, tout ce qui menace, ou qui au contraire conforte l’image de la « République française », de la menace du Front National à la question de l’accueil des réfugiés, en passant par les déboires électoraux de Fillon et la montée en puissance de Macron. C’est souvent ingénieux, la plupart du temps très drôle, mais le plus important est sans doute que, une fois passée une introduction il est vrai un peu lourde sur la naissance de notre héroïne sous le règne de la Terreur, c’est une remarquable matérialisation des doutes que nous avons tous, et donc une saine source de réflexion sur l’avenir de notre pays et de nos institutions.

    Et l’on a bien du mal à quitter notre si jolie héroïne au soir de l’élection présidentielle, qui la laisse sceptique devant la liesse générale. Dans un dernier geste, formidablement bien vu, la voilà qui dénude à nouveau ce sein révolutionnaire : le combat continue, plus urgent et plus nécessaire que jamais.

    Nous attendons de pied ferme la suite de ses aventures…

Toutes les éditions de cet album

  • Le journal de Marianne ©Marabulles 2018 Chouët

    Le journal de Marianne

    • 325052
    • Chouët, Baptiste
    • Chouët, Baptiste
    • Chouët, Baptiste
    • 01/2018 (Parution le 17/01/2018)
    • non coté
    • Marabulles
    • Autre format
    • 978-2-501-12235-1
    • 192
    • 01/03/2018 (modifié le 21/03/2018 19:34)

    Info édition : Noté "Édition 01".